AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


Une journée inoubliable

avatar
Peuplade

On m'appelle Noröa Hagen


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Pleyrion
MON AGE : 25 ans
Féminin
MESSAGES : 41
AGE : 28
INSCRIT LE : 24/04/2014
PSEUDO HABITUEL : Nanaya
Joyaux : 15
Posté dans Une journée inoubliable    - Dim 27 Avr 2014 - 5:53

Le rp se situe un an auparavant en rp par rapport à l'époque actuelle, soit en l'an 315 à la fin du Printemps!



Une Partie de chasse



Le temps était clair, parfait pour la chasser en cette belle journée qui s'annonçait. Enfin une bonne nouvelle pour celle qui commençait à découvrir les joies et les peines de vivre dans un endroit fixe.  En effet, Noröa était coincée à Pleyrion depuis quelques jours, village d'origine d'Ëguann, son  époux en raison d'un entretien avec le Chef des bois de Koun.  Et bien qu'elle connaissait un bon nombre de personnes à force de s'arrêter dans le coin depuis des années, et qu'elle appréciait de plus en plus être posée, il fallait toujours qu'elle trouve un moyen de s'occuper toute une journée sous peine de s'ennuyer à mourir. Alors, il était courant de la voir fabriquer des flèches, amuser les plus jeunes en usant de son lien ou de s'occuper de son Aurion...

Mais là, en ce jour clair et frais, la jeune femme avait décidé de se lancer dans une partie de chasse, histoire de se dégourdir définitivement les jambes, pendant que son compagnon s'entretenait avec son supérieur. Arc en main, palette de flèches dans le dos, vêtue bien chaudement mais pas trop enfin de crapahuter facilement sur le  terrain, Noröa se dirigeait alors d'un pas décidé vers la sortie du village, en saluant tout ceux qu'elle connaissait d'un signe de tête rapide.

Chasser seule, à pied, ne lui faisait pas peur, cependant, elle trouvait cela bien plus amusant d'être accompagnée, histoire de mettre un peu de défi et de rendre la partie bien plus intéressante. Ainsi, avant de passer les porte de Pleyrion, la jeune femme se retourna et balaya le village d'un regard de défi, un mince sourire sur les lèvres.  Un ancien lui répondit alors, un ancien  qu'elle comptait partie ses amis et qui avait de suite compris là où elle avait voulu en venir.

« Héhé ma grande, pas d'chasse  pour moi cette fois ! D'trucs à faire hé ouais ! »
«  Ahaha ! Dis plutôt que t'as peur que j'te distance  le vieux! »
« J'ai peur de rien gamine ! J'chassais déjà qu't'étais qu'une braillouse ! »
« Braillouse toi même ! »

Après un instant de silence qui avait vu des faux échanges de regards noirs, Noröa éclata de rire, en même temps que la vieille carne baraquée qui était occupée à frapper un acier avec un gros marteau.  Ah qu'elle aimait ce village quand même !   C'était d'ailleurs pour cette ambiance chaleureuse qui lui rappelait la Taverne tenue par sa mère qu'elle avait accepté de se poser définitivement ici si jamais  elle venait à tomber enceinte. Il lui fallait juste apprendre à s'occuper en mettant de côté son travail de Chercheuse pour que ce soit parfait ! Ce qui n'était pas encore gagné...au final.

« Attends donc un peu, des chasseurs  vont pas tarder à pointer l'bout d'leur nez.  Tiens r'garde donc ! »

Au loin quelques silhouettes si dirigeaient lentement vers la porte...  Bien sûr, rien ne laissait penser qu'elles finiraient par passer la porte en exprimant l'envie de traquer le gibier, cependant, Noröa alla se poser un instant aux côtés de l'homme dans l'espoir de croiser une connaissance. Maintenant qu'elle avait décidé de ne plus partir seule, il n'était pas question de quitter le village avant d'avoir trouvé un acolyte.

Au pire, il lui restait l'Ancien qui la taquinait toujours et qu'elle pouvait faire craquer à force de persuasion.  



A day will come... When you think you're safe and happy, and your joy will turn to ashes in your mouth...
Northern Light
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Une journée inoubliable    - Dim 27 Avr 2014 - 8:08

Plus le ciel s’éclaircissait, moins la jeune femme tenait en place. Telle la promesse d’un amant, l’aube lui apportait la joie anticipée de la chasse. Ses dernières commandes avaient été terminée la veille, Sigrid avait donc toute sa journée pour profiter de ce temps clair de fin de printemps. Si elle s’était écoutée, elle serait partie déjà depuis une bonne heure, avant même que le soleil ne vienne éveiller le village. Mais une promesse est une promesse, et elle avait assuré au vieil Alvring que son arc lui serait apporté aux premières lueurs de l’aube. Elle noua ses cheveux en une longue tresse, ceignant son front d’un bandeau de cuir. Malgré le manque d’élégance de cet accessoire, il lui évitait que ses cheveux, naturellement rebelles, ne retombent sur son visage. Ses vêtements de cuir – conçus pour leur côté pratique, en omettant encore une fois le concept d’élégance – enfilés, il ne lui resta plus qu’à resserrer les lacets de ses protèges poignets et enfiler ses chaussures, avant de s’engager dans la rue.

Alvring l’attendait à l’endroit convenu, comme toujours. Malgré son âge, il ne se lassait pas de gâter sa femme et ses petits-enfants, faisant de lui un client régulier de la jeune femme. Cette fois-ci, il était accompagné. Si Sigrid ne parvenait pas à retrouver le nom de la jeune femme, elle savait qu’elle était mariée à un homme du clan Hagen, dont le nom lui échappait également.  Ces deux-là passaient, parait-il, plus de temps en dehors du village qu’à l’intérieur, et elle n’avait jamais eu l’occasion de lui parler. Elle s’approcha du duo, son éternel sourire étirant ses lèvres. Tout en marchant, elle détacha l’un des arcs qu’elle portait dans son dos, et s’accroupit devant le vieil homme puis le lui poser sur les genoux.

« Comme promis, en temps et en heure ! »

Laissant son client découvrir l’objet, elle se tourna vers la jeune femme, qu’elle salua d’un signe de tête et d’un élargissement de son sourire.

« Noröa, c’est ça ? » Dans un éclair, le nom venait de lui revenir. « Mon nom est Sigrid. »

Les gens du village ne connaissaient en général pas son nom. Elle n’était là que depuis deux ans, et on la désignait plus généralement sous le terme de « la sculpteuse ». Alors qu’elle s’apprêtait à se redresser, le vieil homme releva les yeux de son nouvel arc pour jauger la jeune femme du regard.

« Tu m’a tout l’air de partir à la chasse toi. Accompagne donc Noröa, avant qu’elle m’y entraine de force ! »

L’image tira un rire, léger et clair, à la demoiselle. Si Alvring était vieux, il n’en avait pas moins la carrure d’un ours, et elle doutait que même en réunissant leurs forces, les jeunes femmes puissent le trainer où que ce soit. L’offre était cependant tentante, et elle l’accepta d’un nouveau signe de tête adressé à la chasseuse. Il n’était cependant pas question de s’imposer.

« Si tu es d’accord, bien sûr ! »
avatar
Peuplade

On m'appelle Noröa Hagen


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Pleyrion
MON AGE : 25 ans
Féminin
MESSAGES : 41
AGE : 28
INSCRIT LE : 24/04/2014
PSEUDO HABITUEL : Nanaya
Joyaux : 15
Posté dans Re: Une journée inoubliable    - Dim 27 Avr 2014 - 12:33




« T'vas pas rester là quand même ! »
« Et comment ! »

Assise sur un vieux tonneau à contempler le vieil homme, Noröa souriait.  Attendre quelques minutes à ses côtés risquait d'être très... intéressant ! Surtout si personne ne se présentait pour une bonne partie de chasse.  Mais contre toute attente, une silhouette féminine se profila à l'horizon.. Une silhouette qui venait droit vers eux d'ailleurs. Aussitôt la curiosité s'empara de la jeune femme, et elle ne fut que plus grande lorsqu'elle la nouvelle  venue la salua en utilisant son prénom.  

Ainsi donc... elles se connaissaient ? Plissant les yeux un instant sans perdre son sourire naturel, la Chasseuse observa la jeune « Sigrid »  en essayant de la replacer dans le village... Nom d'un Aurion albinos ! Elle l'avait vu quelque part mais où ?  Sûrement une voisine... ou dans un commerce... Oui un commerce, ça lui parlait, mais pas assez pour brandir son poing de manière victorieuse en ayant l'esprit clair.  

* Rha ! tant pis ! *

Sachant pertinemment qu'elle finirait par retrouver ce bout de souvenir qui lui manquait, Noröa reporta alors son attention sur le vieil Alvring qui venait, sur un ton bourru et suppliant à la fois, de demander à Sigrid de l'accompagner chasser.  Levant les yeux au ciel en mimant un air vexé, elle planta son regard dans celui de l'homme puis finit par rire de bon cœur puis soupira de façon sonore sans perdre son sourire afin de s'adresser à l'autre jeune femme, plus motivée jamais.

« Entièrement d'accord même ! Et.. hop ! »

S'éjectant du tonneau après avoir balancer ses jambes dans le vide, elle fit quelques pas, puis se retourna de nouveau vers l'Ancien une lueur de défi dans l'oeil.

« Dis plutôt que t'as peur que j'ramène plus de gibier qu'toi hein ! »

Riant de nouveau, elle reporta son attention sur sa nouvelle acolyte pour terminer sa petite tirade une fois la marche entamée pour être le plus loin possible de l'homme qui grognait en brandissant son marteau dans les airs.

« Héhé, c'est qu'il se fait vieux  mais il ne veut pas l'avouer ! »  

De bonne humeur et prête à courir dans la neige en ne comptant que sur ses sens pour mener sa mission à bien, Noröa commença à saisir une flèche entre ses doigts une fois la porte du village passée. Mais avant de se lancer à corps perdu entre les arbres, elle pivota une dernière fois vers Sigrid, le regard empli de malice.  

« Allez. A celle qui ramène le plus ! La perdante paie un coup à l'autre, ça te va ? »

Véritable chasseuse à dos d'Aurion, la jeune femme espérait l'être tout autant à pieds. Ainsi, et pour se donner du courage et mettre un peu de challenge dans la chasse, elle avait osé proposer un petit jeu tout simple.  Il ne restait plus qu'à savoir si sa nouvelle alliée du jour allait partager sa vision de l'amusement.



A day will come... When you think you're safe and happy, and your joy will turn to ashes in your mouth...
Northern Light
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Une journée inoubliable    - Dim 27 Avr 2014 - 13:35

Sigrid suivit la jeune chasseuse, un rire animant sa gorge. En voilà une qui avait du tempérament ! Si elle mettait autant d’enthousiasme à la chasse que dans ses boutades, la journée serait prometteuse ! Déjà, son propre corps frissonnait d’expectative. C’était sa première journée de chasse depuis le début du printemps, tant son travail l’avait accaparée. Entre la guerre contre les étrangers, et la chasse aux déserteurs, son talent avait été mis à rude épreuve pour fournir des arcs et des flèches à tout ce petit monde. Dès les portes passées, Sigrid attrapa son arc, et fixa correctement son carquois.

Son arc de chasse, fabriqué par ses soins il y a quelques années déjà, étaient légèrement trop petit pour la jeune femme, qui avait bien grandit depuis cette époque. Arc à double courbure, on ne pouvait cependant lui nier ni son élégance, ni son efficacité, sa taille étant largement compensée par la qualité du bois utilisé. Un bois dont la croissance avait été guidée, depuis le stade de jeune pousse, par le lien de sa fabricante. Avançant légèrement en retrait de sa compagne de chasse, elle la contemplait d’un regard admirateur, voir même envieux. Si Noröa était pleine de muscles et de forme, Sigrid faisait figure, elle d’enfant chétive. Un corps trop fin, manquant de hanches, de poitrine. Mais rien à y faire, elle n’avait jamais pu faire gagner de l’envergure à son corps.

La proposition de sa compagne fut accueillie par un sourire entendu. Voilà qui allait pimenter la journée. Elle se doutait qu’elle aurait du mal à vaincre Noröa : celle-ci avait pour elle l’âge, l’expérience, et une meilleure forme physique. Mais Sig était bien déterminée à donner sa pleine mesure. Se laisser vaincre sans se battre n’entrait pas dans l’éducation qu’on lui avait donnée. Sa voix, rieuse, résonna à l’orée de la forêt.

« Prépare ta bourse et admire ! »

Elle encocha une flèche, se coulant sous le couvert feuillu avec fluidité. Son pas, furtif, ne troublait pas le silence qui régnait autour d’elles. Il allait falloir s’éloigner un peu pour trouver de belles prises. Elle avait passé son enfance sous les Cimes Hérissées, et si les grandes plaines la mettaient mal à l’aise, la forêt restait son domaine de prédilection.

Un bruit. Sur sa droite. Aussitôt, genoux à terre, sa flèche se braqua dans cette direction. Rien ne bougeait. En revanche, l’écorce de cet arbre ne s’était pas abimée seule. Elle s’en approcha, scrutant les ombres. Elle posa sa main nue sur la blessure. Une heure. Pas plus de deux. Non seulement la sèvre perlait encore, mais en plus, chaque fibre du bois le lui criait. Avec un sourire, elle reprit sa route, toujours aussi silencieuse. Son arc plus tendu qu’avant. A ses pieds, les traces avaient déjà été recouvertes par de la neige plus fraiche, poussée par le vent. Seules de légères dépressions dans la neige lui indiquaient la route à suivre. S’enfonçant au cœur de la forêt.
avatar
Peuplade

On m'appelle Noröa Hagen


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Pleyrion
MON AGE : 25 ans
Féminin
MESSAGES : 41
AGE : 28
INSCRIT LE : 24/04/2014
PSEUDO HABITUEL : Nanaya
Joyaux : 15
Posté dans Re: Une journée inoubliable    - Dim 27 Avr 2014 - 15:59





Noröa ne put s'empêcher de sourire lorsqu'elle entendit Sigrid lui lancer une phrase qui vint éveiller son côté... prédatrice. Enfin une joueuse à sa hauteur et qui partageait la même vision de la chasse qu'elle. Car en effet, bien que frêle, son adversaire du jour ne présageait rien de bon, et elle fut confortée dans son idée dès lors qu'elle la vit tracer son chemin après avoir décoché une flèche.

« Ahaha ! Prépare la tienne aussi ! »

Ni une ni deux, la Chasseuse s'élança dans une autre direction, sans pour autant trop s'éloigner de sa compatriote, arc en main, prête à abattre la première bête qui se dresserait sur sa route. Malheureusement pour elle... Tout était beaucoup plus... difficile à pieds, et même si elle avait eu l'habitude de traquer des animaux, elle n'en restait pas moins handicapée par le changement de méthode... Autant dire que tout allait se jouer à quelques gibiers près... Et qu'il fallait qu'elle gagne pour ne pas avoir à subir les railleries de son mari tout le reste de sa vie !

Lancée, sautant par dessus les racines avec agilité , Noröa se concentrait sur les moindres détails... Le vent lui fouettant le visage, les bruits de ses pas dans la neige, son souffle court... C'est alors qu'elle distingua quelques Duniigs au loin, courant à toute vitesse et menaçant de déployer leurs ailes pour s'enfuir définitivement. En alliant rapidité et efficacité , elle décocha une première flèche rata sa cible, puis en aligna une deuxième pour en tuer un en plein décollage.

« Rhhha ! »

Pas assez vite, pas habituée à être aussi... lente, la jeune femme attrapa le corps de la bestiole avec nonchalance pour la mettre dans sa poche en peau d'Aurion, non sans cacher sa mauvaise humeur. Décidément, elle était plus rouillée que prévu... et pour le coup, son lien ne lui servait pas à grand chose. Mais rien n'était perdu ! Sauf si elle tombait encore sur des pauvres Dunnigs, mais elle avait l'espoir de se faire un ou deux chevrins quand même. Il n'était pas question de perdre sans avoir essayer de sauver son honneur !

S'élançant alors avec vitesse entre les arbres pour se rapprocher de Sigrid, Noröa la croisa alors entre les branches, et en profita pour se tourner vers elle en affichant un faciès souriant et déterminé.

« Il va nous en falloir des litres d'Hydromel ! Ahahah ! »

Petit clin d'oeil rapide, et voilà qu'elle repartait à l'attaque en prenant une bonne bouffée d'air frais. Les choses sérieuses devaient commencer !



A day will come... When you think you're safe and happy, and your joy will turn to ashes in your mouth...
Northern Light
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Une journée inoubliable    - Lun 28 Avr 2014 - 11:58

Deux flèches, un impact. Sigrid ne s’était même pas retournée à l’envol des Duniigs. Elle avait une proie bien plus juteuse à traquer. Les traces trouvées sur l’écorce étaient claires : elle avait affaire à un mâle. Pas question, à cette époque de l’année, de cibler une femelle. Il y avait beaucoup de chances qu’elle soit pleine, et près d’un village de l’importance de Pleyrion, il était vital de préserver l’espèce s’ils ne voulaient pas mourir de faim d’ici trois ans.

« Il va nous en falloir des litres d'Hydromel ! Ahahah ! »

Elle tourna la tête le temps de lui répondre par un clin d’œil.

« A ce stade, c’est à l’eau de vie qu’on va tourner ! »

Une centaine de mètres plus loin, un rocher lui indiquait une légère déclivité, au fond de laquelle, elle le savait, se trouvait un ruisseau gelé, descendant des montagnes. Le corps tassé au ras du sol, elle s’avança, profitant du rocher pour masquer sa présence. Le vent soufflait sur son visage, entrainant son odeur vers l’arrière. Voilà au moins une chose qui ne risquait pas de la trahir. Le coup d’œil qu’elle lança par-dessus la roche lui laissa un petit goût de déception. Mais si ce n’était pas la proie qu’elle traquait, en voilà une au moins qui garnirait son tableau de chasse.

Maitriser sa respiration. Doucement. Une inspiration, corde tendue au maximum. Un temps d’arrêt, la fraction de seconde nécessaire pour ajuster son tir. Relâcher. La flèche se ficha dans le flanc, au niveau des poumons. Le duniigs glissa sur quelques mètres sur la glace, alors que ses comparses s’envolaient dans un bruissement d’ailes. Dévalant la pente, elle récupéra sa proie. Un sourire s’épanouit sur ses lèvres. Le trou d’eau, percé dans la glace du ruisseau, ne pouvait être causé par une bête de la taille d’un duniigs. Tout laissait à penser que son chevrin l’avait percé, un peu plus tôt, d’un coup de sabot.

Tout en fixant sa proie à sa ceinture, elle adressa un nouveau clin d’œil à sa comparse.

« Ex-aequo ! N’espère pas m’avoir aussi facilement ! »
avatar
Peuplade

On m'appelle Noröa Hagen


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Pleyrion
MON AGE : 25 ans
Féminin
MESSAGES : 41
AGE : 28
INSCRIT LE : 24/04/2014
PSEUDO HABITUEL : Nanaya
Joyaux : 15
Posté dans Re: Une journée inoubliable    - Mer 30 Avr 2014 - 16:11





Courir était une chose, chasser en était une autre, d'autant plus que la jeune Sigrid était loin d'être une débutante. Ainsi, cette dernière avait répondu à Noröa, sur un ton tout aussi amusé, pour lui dire qu'il faudrait bien plus que de l'Hydromel, avant de se précipiter dans un autre coin, aussi rapide qu'une ombre.

Pestant tout en gardant son sourire, la jeune femme se concentra de nouveau pour essayer de trouver mieux que des pauvres Duniigs qui ne valaient pas grand chose. Cependant, elle ne peut s'empêcher d'être coupée dans son élan par la voix de son adversaire qui retentit entre les arbres pour lui dire qu'elles étaient au même niveau.

« Tssss ! »

Agacée de se voir aussi vite égalée, Noröa reprit sa course, aussi rapide que le vent, arc en main. Il n'était plus question de rire à présent, ne de plaisanter. N'ayant jamais apprécié perdre, elle se voyait pas avec une pauvre bestiole en guise de trophée... Il n'était pas question de finir le jeu de façon minable.

Ainsi, sans réfléchir, elle se dirigea vers les étendues d'eau gelée, et les coins où les petites crevasses parsemaient le bois. Rapide, agile, efficace, elle se laissait envahir par l'esprit du Chasseur, en oubliant ce qu'était la course à dos d'Aurion, à chaque pas, à chaque seconde... Alors elle les vit, les Chevrins... Un beau duo qui ne demandait qu'à être abattu pour le plaisir des estomacs et la fierté de gagner.

« Enfin... »

Le regard luisant, un sourire arrogant sur les lèvres, Noröa tira sa première flèche, puis sans attendre le résultat, arma son arc une nouvelle fois pour renouveler son exploit. Sans comprendre, les deux bêtes furent touchées, et tombèrent l'une après l'autre au sol, arrachant à la Chasseuse un petit cri de guerre victorieux...

Mais un cri de guerre victorieux qui se transforma en cri de surprise.


« HééééééAaaaaahhhh ! »

Obnubilée par sa traque, la jeune femme n'avait pas vu une fine crevasse et cela venait de lui être fatal. Faisant une chute de deux mètres en sentant son cœur remonter au niveau de sa gorge, elle avait crié, sous le coup de l'émotion, puis s'était écroulée dans la neige comme une vieille poupée. Sonnée, la cheville un peu douloureuse, la Traqueuse finit par se relever, en jurant comme une folle et en pestant comme un vieux mercenaire aigri. Tout était perdu, c'était sûr, elle allait se faire doubler à cause d'une erreur de débutante !

« Rhhha ! Nom d'un ! Merde ! »

En colère, mais aussi vexée, Noröa resta un moment, à bouder dans son trou, avant de se saisir des grosses racines qui pendaient dans le vide pour essayer de remonter. Épuisée et agacée, elle traîna sa carcasse jusqu'à la surface en grognant, puis, s'allongea dans la neige une fois l'ascension terminée en tournant la tête vers l'endroit où s'étaient trouvée les deux bêtes. Une seule s'y trouvait encore... l'autre avait du fuir suite à une blessure non efficace.

« Eh bah voilà... »

Cela ne pouvait pas être pire. Sigrid allait gagner cette chasse à pied dans laquelle elle s'était lancée en étant trop confiante. Soupirant comme un Aurion, la jeune femme résignée attendit un moment avant d'adopter une position assise pour regarder sa proie, son pauvre Chevrin, au sol, à quelques mètres...

Ses finances allaient en prendre un coup et elle s'en souviendrait toute sa vie !



A day will come... When you think you're safe and happy, and your joy will turn to ashes in your mouth...
Northern Light
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Une journée inoubliable    - Mar 6 Mai 2014 - 10:24

La bête est magnifique. Son pelage semble soyeux, ondoyant sous la lumière qui filtre à travers les arbres.  La chasseuse suspend sa flèche, le temps d’admirer ce spécimen. Vu sa taille, c’est loin d’être son premier été, et sa mort approchant semble presque regrettable. L’animal passe derrière un arbre, masquant son flanc. Elle hésite à le tirer au cou, mais renonce. Il y a trop de risque qu’il lui échappe. Elle attend, retenant son souffle qu’il fasse un pas de plus. Et libère son trait.

Sigrid s’était éloignée de Noröa, à la recherche de son chevrin. Suivant ses traces, elle avait abouti à une petite clairière, où l’animal grattait la neige à la recherche de jeunes pousses. Il reposait maintenant dans la neige, le poumon percé d’une flèche. Elle passa ses mains dans son pelage. C’est décidé, elle garderait cette peau. Pas question de la vendre. Une exclamation lui fit redresser la tête. Visiblement, pour Noröa, ça ne se passait pas comme elle le désirait. Chargeant sa proie sur ses épaules, elle se mit en route. Si sa comparse avait elle aussi tiré quelque chose, elles en profiteraient pour faire le dépeçage. Un second bruit, plus feutré, lui tira une mimique inquiète. Elle accéléra le pas.

Elle repéra la jeune femme du haut d’un promontoire. Ainsi que la source de son angoisse. Deux skolls se disputaient un chevrin, de toute évidence déjà tué par une flèche. Partant dans la direction opposée, elle rejoignit Noröa, glissant une main sur la bouche de la jeune femme, lui murmurant à l’oreille.

«  Deux skolls, à cinquante mètres. Je sais pas si ils sont seuls, mais si ça te dérange pas, on va pas aller vérifier. »

Elle chargea la deuxième proie sur le dos de la chasseuse, puis l’entraina de sa main libre dans la direction opposée. Elles revenaient sur leurs pas, mais peu importe. Elles n’étaient que deux, et une meute de skoll n’était pas la meilleure chose à affronter. Elle bifurqua ensuite à la recherche d’un endroit plus abrité. Elle déposa enfin son chargement, quelques centaines de mètres plus loin

« On va dépecer ici, on devrait être tranquiles ! »

Intérieurement, elle rageait. Elles avaient perdu pas mal de temps en se rapprochant autant des zones habitées. Ici, le gibier serait plus rare, et il faudrait à nouveau s’enfoncer dans la forêt pour trouver un coin plus propice à la chasse. Elle entama le dépeçage, séparant les meilleurs morceaux et épargnant autant que possible la fourrure. Une fois délesté de ses os, ce bestiaux pèserait bien moins lourd.
avatar
Peuplade

On m'appelle Noröa Hagen


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Pleyrion
MON AGE : 25 ans
Féminin
MESSAGES : 41
AGE : 28
INSCRIT LE : 24/04/2014
PSEUDO HABITUEL : Nanaya
Joyaux : 15
Posté dans Re: Une journée inoubliable    - Ven 9 Mai 2014 - 15:31






Occupée à bougonner dans son coin sans trop prêter attention à l'environnement changeant, Noröa sursauta lorsqu'elle sentit une main se poser délicatement contre sa bouche. Sur le coup, la jeune femme eut l'impression que son cœur allait lâcher... cependant, elle reconnut rapidement la voix de Sigrid, sa nouvelle alliée du moment, et se calma aussitôt à l'écoute de ses paroles.

Des Skolls... Voilà qui n'arrangeait pas la situation, et qui ne la conforta pas dans l'idée de poursuivre cette partie de chasse. Déboussolée par l'absence de son Aurion, l'Erdeydienne avait du mal à se sentir à l'aise... Ainsi, elle suivit son acolyte, bête sur les épaules, sans dire un mot, histoire de se lancer de le dépeçage dans un coin beaucoup plus calme.

« Eh beh, merci pour les Skolls, j't'avouerai que j'y avais pas fait gaffe. »

Précise, rapide, efficace, la Chercheuse découpait habilement avec une dextérité étonnante, malgré son esprit accaparé par cette partie de chasse qui se montrait perdue d'avance. Car oui, elle n'aimait pas perdre... et le simple fait d'y penser venait ébranler sa fierté comme jamais. Pourtant, elle arrivait à rester neutre, même si une moue boudeuse se posait sur ses lèvres de temps en temps....

« A dos d'Aurion, ce s'rait tellement plus rapide... Rha la la... »

Une fois le dernier morceau de viande découpé, Noröa levait les yeux vers le ciel qui commençait à se couvrir de façon... étrange. Oh, elle connaissait cette couleur, et le souffle du vent qui sifflait imperceptiblement entre les arbres... Une bon blizzard allait tomber... Un bon blizzard qui commençait d'ailleurs à faire fuir le peu de bestioles qui se baladaient aux alentours de Pleyrion.

« Hm...ça sent pas bon ça... J'crois que tout va se jouer sur le retour... non ? »

Les sourcils froncés, la Chasseuse scruta alors les alentours en prenant le temps d'écouter les moindres bruits, puis posa ses yeux ambrés sur Sigrid... Peut-être que la jeune femme avait aussi ressenti cette sensation annonciatrice de mauvais temps... En tout cas, elle ne comptait pas entamer la marche avant d'avoir une réponse.



A day will come... When you think you're safe and happy, and your joy will turn to ashes in your mouth...
Northern Light

On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: Une journée inoubliable    -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum