AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


[RPFB] Un véritable roi n'est ni mari, ni père

avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Khéops Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG: Solaris Aanka'Leï, Eyföhl Aanka'Leï, Hinaë Aanka'Leï, Esmeor Aanka'Leï, Asher Aanka'Leï, Erhenyce Khar'ayn
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar
MON AGE : 28 ans
Féminin
MESSAGES : 280
AGE : 24
INSCRIT LE : 23/09/2013
PSEUDO HABITUEL : Mowiel Solverre
Joyaux : 338
http://www.ile-joyaux.com/t2390-journal-de-bord-de-kheops-aanka-lei http://www.ile-joyaux.com/t1900-kheops-aanka-lei
Posté dans [RPFB] Un véritable roi n'est ni mari, ni père   - Mar 24 Mar 2015 - 9:30

Penjoie. Il y faisait une chaleur terrible. Le soleil brûlait sans nulle distinction la peau de quiconque s'aventurait dans les ruelles de la ville sans vêtements adéquats. Et au vue de l'état comateux des domestiques et de l'inactivité inquiétante des jardins de la demeure, cela faisait des jours qu'il en était ainsi. Pas un brin de vent ne venait rafraîchir les longs couloirs blancs. Rien. Pas même une légère brise.

Khéops était arrivé la veille au soir et n'avait trouvé le sommeil qu'au plus tard de la nuit, lorsque les températures étaient les plus douces. Asher déjà au lit, l'homme n'avait pu aller saluer son fils, court répit avant qu'il n'affronte son regard doré au petit matin, tout étonné de trouver au sein de sa propre maison un père qu'il n'avait pas vu depuis plusieurs mois.

Hessaë, la douce Hessaë, avait souhaité cacher la vérité à l'enfant. Un peu plus tôt dans l'année, Khéops avait été victime d'un grave accident lors de l'une de ses opérations dans le grand désert. L'une des bombes artisanales forbannes que l'un de ses hommes devait désactiver avait explosée, lui brûlant grièvement le dos et les bras, et le contraignant à garder le lit plusieurs mois durant. Désormais guéri, du moins partiellement, l'homme n'avait pu échapper à l'insistance de son autre sœur, Eyföhl, qui souhaitait le voir aller rendre visite à son fils. Las, Khéops avait fini par céder à sa demande.

- Monsieur Aanka'Leï, le salua dignement le précepteur, étonné de le voir présent à l'une des leçons de son fils.

L'Officier fit signe à l'homme de se taire et se glissa dans le dos de l'enfant, concentré sur l'un des exercices que lui avait donné à faire le professeur d'algèbre. Il semblait rencontrer des difficultés sur l'une des opérations à résoudre. D'abord tenté de lui venir en aide, Khéops fit finalement preuve d'une extrême sévérité en lui glissant ces quelques mots :

- Il s'agit là d'un des exercices indispensables à maîtriser si tu souhaites devenir un Cultivateur digne de ce nom, mon fils. Ne me fais pas honte devant ton professeur.


Guide de Korrul
avatar
Cultivateur

On m'appelle Asher Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG:
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar
MON AGE : presque 10 ans
Masculin
MESSAGES : 55
AGE : 28
INSCRIT LE : 03/03/2015
PSEUDO HABITUEL : Asher
Joyaux : 8
http://www.ile-joyaux.com/t2784-asher-aanka-lei#60781
Posté dans Re: [RPFB] Un véritable roi n'est ni mari, ni père   - Mer 25 Mar 2015 - 7:38

Le silence de la salle d’étude plongée dans une semi-obscurité caverneuse n’était troublé que par le rugissement mécanique du large ventilateur accroché au plafond. Asher fixé sur sa chaise, face à un imposant bureau de bois verni faisait de son mieux pour se concentrer sur son problème d’algèbre sous le regard méfiant de son précepteur. Les yeux du garçon faisaient la navette entre la feuille de papier remplie d’opérations et le crane dégarni de son vieux professeur. Compter les gouttes de sueur dégoulinant sur les tempes du vieil homme était beaucoup plus facile que de se concentrer sur l’épineux problème.

La chaleur était étouffante, rendait chaque geste difficile. Le soleil impitoyable de Penjoie avait ralenti le temps  et si le fils de Khéops avait secrètement espéré que la canicule le priverait de sa leçon, ses espoirs avaient été déçus et c’est l’air las et avec une motivation proche du zéro absolu qu’il avait prit le chemin de la salle d’études sous le regard carnassier du précepteur qui n’avait sans doute pas connu la trace d’un sourire depuis plusieurs années. Le dos légèrement courbé, la plume dans entre ses lèvres, le descendant Aanka’Leï n’y arrivait pas. Le problème était trop complexe, trop loin de toute réalité pour un garçon de neuf ans.

Asher ferma doucement les paupières, la chaleur et le silence de la pièce étaient propices au sommeil et il se sentait sombrer peu à peu. La chaise sur laquelle reposait son auguste postérieur était très haute et les pieds du garçon se balançaient dans le vide d’avant en arrière contribuant un peu plus à le bercer.

Il réprima un bâillement et tâcha de se reconnecter, songeant que Hessaë serait déçue si  son comportement ne donnait pas satisfaction. La motivation d’Asher était fugace ce jour, son professeur qui usuellement ne se séparait jamais de sa férule l’avait singulièrement laissée dans un coin de la salle, il avait sans doute trop chaud pour user de la pédagogie qu’il affectionnait tellement et que son élève connaissait si bien.

Le studieux élève n’entendit pas son père entrer et ce n’est que lorsque la voix de stentor de ce dernier raisonna derrière lui qu'il nota sa présence. Il tressaillit et manqua de renverser l’encrier posé sur le bureau. Un frissonnement électrique le traversa tout entier l’extirpant de sa torpeur.  Il n’y avait aucune erreur possible. Cette voix puissante il aurait pu la reconnaître au milieu du tumulte d’un champ de bataille, il ne l’entendait que rarement mais elle était pourtant si familière : c’était son père.  Pourquoi était-il venu ? Que voulait-il ? Autant de questions qui ne se posèrent même pas dans l’esprit du brun. Une forêt entière venait de prendre feu dans son cœur.

Il n’osa pas se retourner ni répondre et se redressa  sur chaise dans un réflexe conditionné. Jamais ô grand jamais, Asher n’avait eu l’intention de faire honte à son père et il prit la remontrance de son géniteur avec la plus grande crédibilité. Il revêtit un masque de sérieux absolu, s'imprégnant de chacune de ses paroles comme s'il s'agissait d'une véritable prophétie. Il ne devait pas le décevoir, il n’en était tout simplement pas question. Le cœur battant la chamade, il se remit à griffonner sur sa feuille avec une énergie retrouvée.

Les opérations ne parvenaient pourtant pas à se résoudre et avec fébrilité, il ratura une erreur d’opérations et entreprit de recommencer, encore et encore et encore amenant sa concentration à son paroxysme. Les calculs étaient trop difficiles,  les connexions trop complexes à établir. Un nouveau crissement de rature s’éleva et plus les minutes s’écoulaient, plus Asher se perdait et se trompait. La feuille couverte de pattés étaient presque comble. Le stress et la peur le fit rougir jusqu’aux oreilles. Il pouvait sentir les yeux de son père sur lui et cette idée le mit mal à l’aise.  Il ne perdit pourtant pas espoir et agrippa fébrilement une nouvelle copie.
avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Khéops Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG: Solaris Aanka'Leï, Eyföhl Aanka'Leï, Hinaë Aanka'Leï, Esmeor Aanka'Leï, Asher Aanka'Leï, Erhenyce Khar'ayn
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar
MON AGE : 28 ans
Féminin
MESSAGES : 280
AGE : 24
INSCRIT LE : 23/09/2013
PSEUDO HABITUEL : Mowiel Solverre
Joyaux : 338
http://www.ile-joyaux.com/t2390-journal-de-bord-de-kheops-aanka-lei http://www.ile-joyaux.com/t1900-kheops-aanka-lei
Posté dans Re: [RPFB] Un véritable roi n'est ni mari, ni père   - Jeu 26 Mar 2015 - 11:58

- Et bien Asher ? Aurais-tu négligé tes leçons ?

Quel petit sot. A son âge, tous les jeunes hommes destinés à devenir Cultivateurs maîtrisaient déjà cet exercice, y compris les plus imprudents et les plus irraisonnables d'entres eux. Quel pouvait donc bien être l'obstacle qui l'empêchait de trouver la solution à ce problème ? Le vieux professeur n'avait-il pas la réputation qu'on lui donnait, lui qui avait enseigné à bien des générations avant Asher ? L'enfant rêvassait-il pendant ses leçons, au lieu de leur porter son entière attention ? Non, il ne pouvait s'agir de cela.

Las, Khéops s'accroupit à hauteur du petit garçon.

- Je suis certain que tu connais la réponse. Concentre-toi. Le sang des Aanka'Leï qui coule dans tes veines. Il n'y a pas de raison que tu n'y parviennes pas. Allons, dépêche-toi.

Il se releva et tapota sa frêle épaule.

On disait d'Asher qu'il était un enfant timide et discret, qui préférait de loin la sécurité des jupons d'Hessaë que la compagnie des autres enfants de son âge. Aimé malgré tout de ses quelques amis, il montrait de belles qualités, telles que la persévérance, la sérénité, et la courtoisie. Des qualités que Khéops n'avait jamais eu, malgré une enfant presque semblable à celle de son propre fils.

- Lorsque je ne parvenais pas à trouver une solution à mon problème, je visualisais l'exercice sous forme d'images, ou de situations concrètes. Hessaë m'a dit que tu étais d'un naturel rêveur. Cela ne devrait donc pas te poser de problème.


Guide de Korrul
avatar
Cultivateur

On m'appelle Asher Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG:
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar
MON AGE : presque 10 ans
Masculin
MESSAGES : 55
AGE : 28
INSCRIT LE : 03/03/2015
PSEUDO HABITUEL : Asher
Joyaux : 8
http://www.ile-joyaux.com/t2784-asher-aanka-lei#60781
Posté dans Re: [RPFB] Un véritable roi n'est ni mari, ni père   - Ven 27 Mar 2015 - 11:40

Difficile de dire si le pourpre qui s’était peint sur les traits d’adonis d’Asher était la conséquence de l’insupportable chaleur ou l’accusation paternelle envoyée avec autant de délicatesse qu’une hache dans le crâne d’un forban du désert.

- Non père, je suis sérieux.

Répondit-il d’une petite voix confuse et coupable n’osant toujours pas se retourner vers l’homme qui lui avait donné la vie. Le petit garçon était une réalité un élève docile et obéissant, faisant presque toujours de son mieux et ne rechignant pas à la tâche. Dans son esprit seul le contentement d’Hessaë et donc celui de son père par extension comptait et comme lui rappelait souvent un débonnaire jardinier au domaine « dans la vie personne n’aime les feignants gamin, maintenant va jouer, j’ai du travail ».

Lorsque Khéops se baissa à sa hauteur et Asher plongea ses prunelles dorées dans celles de son père. Il lui adressa un faible sourire de contentement s’attendant à une marque d’affection qui ne vint pas. Son père avait l’air fatigué, il n’avait pas dû beaucoup dormir. Si le brun n’avait rien d’une lumière en algèbre il était en revanche excellent pour trouver toutes sortes d’excuses pour dédouaner la distance que mettait le Veilleur Pourpre entre eux. Ses matières favorites étaient la géologie, l’étude de la faune et de la flore.
La main sur son épaule l’encouragea et tel un valeureux petit soldat il trempa la pointe de la plume dans l’encrier et sans faire de taches il se remit au travail voulant faire honneur à son géniteur mais n’ayant pas vraiment compris où il venait en venir au sujet du sang des Aanka’Leï. Son sang était rouge comme tous les autres.

La plume grignotait le papier naviguant avec doigté sur l’océan de papier et laissant une écriture fine dans son sillage. Le conseil paternel entra par l’oreille gauche et sortit par la droite, Asher était concentré mais ne parvenait toujours pas à trouver. Légèrement agacé il souffla en relisant pour la centième fois l’énoncé du problème.

« Un cultivateur possède 100 acres de terrain, il doit en laisser 1/5 en jachère pendant six mois par année et que chaque acre offre 12 kilos de nourriture. Mais cette année, 23 acres ont brûlé. Le cultivateur n’a vraiment pas de chance, cette année, il devra reverser 1,5 fois plus de nourriture à l’Ordre de Ruyn, il en donnait 78 kilos.  Combien le cultivateur aura de nourriture à la fin de l’année ? »

Il n’était pas loin de la solution et ne lui restait qu’une toute petite partie de l’opération à résoudre pour trouver la solution. Le plus dur était proche et la nouvelle feuille était bien plus propre que la précédente, il s’était appliqué mais capitula, si proche et pourtant si loin. Il se découragea.

- Je n’y arrive pas père…. C’es… c’est trop dur pour moi.

Souffla-t-il en bredouillant complétement penaud.

- Pardon…

Il voulut rajouter que de toute façon il n’avait aucune envie d’être cultivateur mais conducteur de speeder ou pilote de course mais il sentait qu’il avait tout intérêt à ne pas en rajouter et  que le réservoir de patience de son père, aussi sec que le désert ne supporterait pas un tel affront. De toutes les manières, seule la présence de Khéops comptait à présent, le reste, Asher s’en moquait.

- Vous avez fait bon voyage ?

Tenta-il les yeux rivés sur la feuille, espérant que changer de sujet lui éviterait une remontrance.
Le précepteur lui s’était assis dans un coin de la pièce et essuya son front couvert de sueur dans un râle de fatigue. En temps normal, il aurait sans doute aidé son élève mais dans ce cas présent il ne voulait certainement pas courir le risque de se mettre en travers de la route de Khéops.
avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Khéops Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG: Solaris Aanka'Leï, Eyföhl Aanka'Leï, Hinaë Aanka'Leï, Esmeor Aanka'Leï, Asher Aanka'Leï, Erhenyce Khar'ayn
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar
MON AGE : 28 ans
Féminin
MESSAGES : 280
AGE : 24
INSCRIT LE : 23/09/2013
PSEUDO HABITUEL : Mowiel Solverre
Joyaux : 338
http://www.ile-joyaux.com/t2390-journal-de-bord-de-kheops-aanka-lei http://www.ile-joyaux.com/t1900-kheops-aanka-lei
Posté dans Re: [RPFB] Un véritable roi n'est ni mari, ni père   - Lun 30 Mar 2015 - 4:01

- Asher ! tonna Khéops, furieux.

Tel un fauve enfermé dans une cage bien trop petite pour lui, Khéops souffla et fit d’incessants allers et retours derrière le petit bureau de son fils, essuyant en vain la sueur de son front. Un père, un père juste et digne, aurait dû aimer cet enfant comme la prunelle de ses yeux ; le soutenir dans les moments de grande difficulté ; sécher ses larmes lorsqu'il se blessait ou échouait. Ce petit garçon était affectueux, intelligent et doux. Depuis sa naissance, il recherchait une relation plus intime avec lui, encouragé par ses oncles et tantes. Alors pourquoi Khéops ne se sentait-il toujours pas capable d'éprouver de l'amour pour son fils ? Pourquoi après tant d'années, il retrouvait en son fils la femme qu'il avait tant aimée ?

- Demain, vous veillerez à ce que cet enfant commence plus tôt ses leçons, et ne les termine qu'une fois qu'il aurait pleinement maîtrisé ce type d'exercice. Vous m'avez bien compris ? glissa-t-il au précepteur, avant de le congédier. Asher, viens avec moi.

Sans laisser le temps à l'enfant de s'interroger sur les intentions de son père, Khéops quitta le petit bureau et rejoignit les jardins, son fils à sa suite. Il trouva refuge avec lui sous le plus feuillu et le plus grand des arbres, accueillant non sans plaisir la fraîcheur qu'offrait la petite fontaine attenante. Le sommeil le gagnait et ses vieilles blessures le faisaient atrocement souffrir. S'essayant contre le gros tronc, il regarda à peine le petit, laissant son regard se perdre dans le vert feuillage.

- Le voyage est bien long depuis Ofägar. Mais Hessaë a insisté pour que je vienne vous rendre visite à tous les deux, avant que je ne reparte pour le Quartier Général et...et ne rejoigne mes hommes sur l'Ile Blanche avec ton grand-père.



Guide de Korrul
avatar
Cultivateur

On m'appelle Asher Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG:
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar
MON AGE : presque 10 ans
Masculin
MESSAGES : 55
AGE : 28
INSCRIT LE : 03/03/2015
PSEUDO HABITUEL : Asher
Joyaux : 8
http://www.ile-joyaux.com/t2784-asher-aanka-lei#60781
Posté dans Re: [RPFB] Un véritable roi n'est ni mari, ni père   - Mar 31 Mar 2015 - 16:32

L’élève sursauta de tout son long et se tassa sur sa chaise en entendant la voix de stentor de son père gronder. Les yeux rivés sur sa feuille, le pourpre aux joues, il se maudit intérieurement de ne pas avoir triomphé de son problème et d’avoir abattu l’opprobre sur toute sa famille. Il n’était qu’un bon à rien et allait devoir travailler deux fois plus dur.

À l’opposé de la pièce, le précepteur s’était levé d’un bond et acquiesça de la tête aussi peu ravi que son élève de devoir se lever aux aurores. Il soupira et après s’être incliné avec déférence, il quitta la pièce et son atmosphère ardente.

Pareil à une marionnette, Asher s’exécuta et abandonna ses leçons suivant en trottinant son père, un mince sourire glissé à la commissure de ses lèvres enfantines. Une remontrance valait bien quelques instants en tête en tête avec son père. Khéops par son simple charisme avait l’air d’un monarque aux yeux de son fils. Son père était le plus fort et sa simple présence suffisait à chasser tous les soucis du quotidien. Le petit être pardonnait tout à l’homme, son indifférence, son absence jusqu'au dégoût. Chaque visite était un élixir de bonheur et cela compensait amplement tout le reste.

Le brun alla à la fontaine et se passa un peu d’eau sur le visage pour chasser la sueur de son faciès, il réajusta sa chemise et alla finalement s’installer sous « Viki ». Asher s’était amusé à donner un nom à chacun des arbres du domaine. Chacun des vénérables habitants du jardin étaient aussi des êtres humains, pourquoi n’auraient-ils pas droit à un nom après tout ? Asher avait un profond respect pour tous les êtres vivants. Au hasard d’une lecture, il avait appris que les hommes pouvaient se réincarner en n’importe quel végétal. Cette légende l’avait fasciné et il s’imaginait parfois réincarné en draomas ou en cactus.

Il s’installa tout proche de son père, si proches que leurs cuisses se touchaient, tout sourire, Asher chercha le regard ambré de Khéops. Il se retint de lui attraper le bras sachant que le militaire n’aimait guère les manifestations d’affection excessives.

- Vous allez tuer pleins de gens ?

Dit-il avec admiration imaginant le preux guerrier embrocher des ennemis avec la fureur d’un diable sublimé par l’ivresse et la jouissance de la guerre.

- Je peux venir avec vous sur l’île blanche ?

Continua l’enfant le plus sérieusement du Monde en portant un ongle à sa bouche.

- Comme ça on serait tout le temps ensemble comme quand j’étais bébé.

Conclut-il d’une voix pleine d’envie comme un message envoyé de plein fouet à son père. Il n’y croyait pas une seconde, mais aussi loin que remontaient ses souvenirs, il avait toujours essayé de suivre Khéops à travers les champs de bataille ou dans ses voyages. Asher se sentait bien seul et si la présence d’Hessaë était essentielle. Il sentait que depuis qu’elle avait accouchée, il n’était plus le bienvenue, le maître du Domaine le lui faisait suffisamment comprendre. Les arbres quant à eux avaient beau avoir chacun un prénom, leurs conversations était tout de même assez limitée.

Peut-être que les choses seraient différentes aujourd’hui espèra le gamin se rongeant un deuxième ongle en se serrant un peu plus contre l'Officier.
avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Khéops Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG: Solaris Aanka'Leï, Eyföhl Aanka'Leï, Hinaë Aanka'Leï, Esmeor Aanka'Leï, Asher Aanka'Leï, Erhenyce Khar'ayn
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar
MON AGE : 28 ans
Féminin
MESSAGES : 280
AGE : 24
INSCRIT LE : 23/09/2013
PSEUDO HABITUEL : Mowiel Solverre
Joyaux : 338
http://www.ile-joyaux.com/t2390-journal-de-bord-de-kheops-aanka-lei http://www.ile-joyaux.com/t1900-kheops-aanka-lei
Posté dans Re: [RPFB] Un véritable roi n'est ni mari, ni père   - Sam 11 Avr 2015 - 10:55

- Pourquoi ronges-tu ainsi tes ongles ? As-tu faim ? Hessaë ne te donne-t-elle pas suffisamment à manger ? le sermonna sèchement Khéops. Ôte donc cette main de ta bouche.

L'homme regarda sévèrement son fils, jusqu'à ce qu'il exécute ses ordres. Il ne s'agissait pas là de manières dignes d'un Aanka'Leï. Y compris lorsqu'il était seul, un Aanka'Leï respectable veille à ce que l'image qu'il donne de lui-même soit irréprochable. Car ce que l'on fait seul, on risque à tout moment de le reproduire lors d'un banquet, d'une réunion, ou d'un simple visite de courtoisie et ce sans même s'en apercevoir.

- Et pour répondre à tes questions, oui je vais tuer des gens, et non, tu ne m'accompagneras pas sur l'Ile Blanche. Les enfants n'ont pas leur place sur le champ de bataille. Crois-tu que je pourrai te protéger alors qu'il me sera déjà difficile de préserver ma propre vie ? Allons, réfléchis un peu.

Fermant les yeux, il ajouta :

- Tu ne résisterais pas une minute dans ces plaines enneigées. Le froid y est intenable, la nourriture difficile à se procurer. Et la mort omniprésente. Crois-moi, tu n'aimerais pas la vue d'un cadavre décapité de part en part, petit. Cette guerre n'est pas un jeu. Mets-toi bien ça dans la tête.


Guide de Korrul
avatar
Cultivateur

On m'appelle Asher Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG:
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar
MON AGE : presque 10 ans
Masculin
MESSAGES : 55
AGE : 28
INSCRIT LE : 03/03/2015
PSEUDO HABITUEL : Asher
Joyaux : 8
http://www.ile-joyaux.com/t2784-asher-aanka-lei#60781
Posté dans Re: [RPFB] Un véritable roi n'est ni mari, ni père   - Lun 13 Avr 2015 - 10:05

Asher retira les doigts de sa bouche avec brusquerie digne baissant les yeux vers le sol ne pouvant soutenir le regard inquisiteur de Khéops.

- Non père, je mange à ma faim.

Se justifia-il laconiquement sachant qu’une absence de réponse risquerait de mettre son père plus en colère encore. Cherchant le contact, Asher se serrait de plus en plus à son père en quête d'une chaleur qui ne venait pas ou d'une simple caresse sur ses épaules. La réponse cinglante prononcée avec une totale indifférence le doucha sur place et il sentit les larmes lui monter aux yeux à mesure que ses espoirs s’envolaient.

Son père risquait de le quitter à tout jamais à cause de cette guerre.  Pour un enfant de son âge, la guerre n’avait de sens qu’à travers les romans d’aventures que lui lisait parfois sa servante avant qu’il ne s’endorme ou se traduisait pas les crayonnages brouillons qu’il dessinait parfois. De sa vie, Asher n'avait envisagé la guerre de la façon dont venait de la lui raconter son père.

- J’ai besoin de personne pour me protéger, je sais me défendre, je veux venir.

Dit le petit homme dans un sursaut de fierté relevant la tête en direction de Khéops. Le brun faisait tout, toujours tout pour plaire à Khéops. Il reconnaîtrait peut être en cette envolée de hardiesse le signe que son fils était prêt pour l’accompagner sur le champ de bataille. Khéops n'aimait pas les faibles.

Il reporta ensuite un doigt à sa bouche et se força à le retirer avec hâte se rappelant de la mise en garde tout cherchant un argument pour persuader son père de lui faire confiance. Sans le savoir, Khéops venait de faire naître chez son fils une peur panique et indicible : celle de le perdre à tout jamais. Cette même peur qui le berçait chaque jour mais qui cette fois prenait tout son sens. Toute cette violence dans ses mots le bouleversa tout entier. L’imagination fertile du gosse avait déjà fait assez de chemin pour imaginer son père, tripes à l’air, poignardé et abandonné sur un champ de bataille désolé et maculé de sang. Il risquait de mourir, de le quitter. Asher n'était pas naïf et savait depuis longtemps que son père l'avait pour ainsi dire abandonné mais il ne lui en avait jamais voulu, le petit garçon brun vivait à travers lui, pour lui et gardait l'espoir.

- Je ne veux pas que mourriez, déjà que maman m'a abandonnée, vous n’avez pas le droit de le faire à votre tour.

Geignit-il finalement retenant à nouveau des larmes en tendant les bras avec désespoir vers son père pour que celui-ci le prenne dans ses bras.
avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Khéops Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG: Solaris Aanka'Leï, Eyföhl Aanka'Leï, Hinaë Aanka'Leï, Esmeor Aanka'Leï, Asher Aanka'Leï, Erhenyce Khar'ayn
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar
MON AGE : 28 ans
Féminin
MESSAGES : 280
AGE : 24
INSCRIT LE : 23/09/2013
PSEUDO HABITUEL : Mowiel Solverre
Joyaux : 338
http://www.ile-joyaux.com/t2390-journal-de-bord-de-kheops-aanka-lei http://www.ile-joyaux.com/t1900-kheops-aanka-lei
Posté dans Re: [RPFB] Un véritable roi n'est ni mari, ni père   - Jeu 23 Avr 2015 - 6:20

- Asher.

Khéops s'éloigna de son fils, las. Caressant l'écorce de l'arbre millénaire, l'homme se perdit dans ses souvenirs les plus lointains, lorsque les joues d'Aminä étaient encore rose de vie ; lorsqu'il la désirait tant, à chaque minute, à chaque seconde, dévorant du regard la courbe voluptueuse de ses hanches ; lorsqu'enfin, elle frissonnait du contact de ses doigts sur son ventre rond, riant lorsqu'il rougissait à l'évocation de leur enfant à venir.

- Elle ne t'a pas abandonné. Elle n'était peut-être pas la meilleure mère du monde, elle était peut-être maladroite et envahissante, mais elle faisait de son mieux et t'aimait avec tant de force que si le danger t'avait guetté, elle aurait donné sa propre vie pour sauver la tienne.

Attrapant le bras du petit garçon, Khéops le força à se relever et à redresser le menton. Cet enfant ne connaissait rien de la guerre, ni jamais vu la moindre goutte de sang couler du corps d'un Veilleur Pourpre servant son pays.

- Fais donc preuve d'un peu plus dignité. Et de retenue. Le courage ne t'aidera pas à te défendre des haches de nos ennemis. Si tu veux te faire trancher la gorge, qu'il en soit ainsi. Mais ce n'est pas lorsque les charognards se délecteront de ta chair qu'il faudra venir te plaindre de ton sort.


Guide de Korrul
avatar
Cultivateur

On m'appelle Asher Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG:
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar
MON AGE : presque 10 ans
Masculin
MESSAGES : 55
AGE : 28
INSCRIT LE : 03/03/2015
PSEUDO HABITUEL : Asher
Joyaux : 8
http://www.ile-joyaux.com/t2784-asher-aanka-lei#60781
Posté dans Re: [RPFB] Un véritable roi n'est ni mari, ni père   - Dim 26 Avr 2015 - 16:24

C’est un Asher impuissant qui regarda son monarque de père se lever et l’admonester à nouveau avec la force qui le caractérisait si bien. Il n’en fallut pas plus pour lui faire baisser à nouveau les yeux vers le sol craquelé par la chaleur.  Les paroles de Khéops comme autant de coup de poignards dans son échine lui arrachèrent une moue endeuillée. Son père possédait une stature déconcertante, la puissance qui se dégageait du Veilleur Pourpre était si forte qu'elle en était presque palpable.

Aminä sa mère dont on vantait sans cesse la beauté solaire n’était aux oreilles et aux yeux d’Asher tout au plus un murmure, une image floue et écornée que le petit garçon se plaisait à imaginer du mieux qu’il le pouvait. Il ne se souvenait de rien et pourtant la présence de cette femme telle qu’il se la représentait lui manquait. D’après ce qu’il avait pu entendre à la cantonade, Khéops Aanka’Leï était mort le même jour que sa femme et il n’était plus qu’une âme en peine en quête de vengeance. Ces paroles proférées par le mari d’Hessaë l’avaient toujours intrigué et ils ne les avaient jamais vraiment  comprises. Pourtant, il y avait dans le regard de Khéops un tel malheur que même un gosse de neuf pouvait le ressentir.

L’enfant voulut répondre mais il se sentit brusquement soulevé par l’homme qui lui tordit le bras et lui arracha un petit cri de surprise. Asher garda la face du mieux qu’il le put face à l’afflux de violence qui se dégageait de son père et si ses joues pouponnes se couvrirent de rouge il trouva en lui le courage de répondre à  l’homme inquisiteur  qui lui faisait face.

- J'ai pas peur de la mort.

Bredouilla-il quand son père termina sa diatribe. Une larme perla enfin de son œil et vint mourir dans le creux de son cou. Asher ne pouvait pas gérer ce flot de violence et cette colère, l’innocence fracassée était son mode de vie depuis toujours mais juguler le flot de ressentiment qui bouillonnait en lui n’avait jamais été son point fort. Les yeux remplis de larmes, il étouffa un sanglot.

- Si j’avais pu mourir à sa place, je vous jure que je l’aurai fait.

Baragouina Asher désespéré  toujours solidement agrippé par son père alors que son chagrin et ses pleurs gagnaient en intensité.

- Je sais que ça vous aurait rendu plus heureux.

Conclut-il en pleurs  se débattant pour se dégager de l’étreinte que lui imposait Khéops.
avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Khéops Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG: Solaris Aanka'Leï, Eyföhl Aanka'Leï, Hinaë Aanka'Leï, Esmeor Aanka'Leï, Asher Aanka'Leï, Erhenyce Khar'ayn
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar
MON AGE : 28 ans
Féminin
MESSAGES : 280
AGE : 24
INSCRIT LE : 23/09/2013
PSEUDO HABITUEL : Mowiel Solverre
Joyaux : 338
http://www.ile-joyaux.com/t2390-journal-de-bord-de-kheops-aanka-lei http://www.ile-joyaux.com/t1900-kheops-aanka-lei
Posté dans Re: [RPFB] Un véritable roi n'est ni mari, ni père   - Jeu 14 Mai 2015 - 13:36

Perdant tout contrôle de lui-même, Khéops gifla l'enfant de sa main libre. Puis il le gifla de nouveau, cette fois plus violemment, laissant sur sa joue enfantine la marque de ses longs doigts. Le souffle court, les yeux habités de vives flammes, il inspira profondément pour reprendre ses esprits.

Tout tournait autour de lui. Les arbres eux-mêmes se troublaient.
Dépassé, il ferma les yeux. Qu'il était loin, le temps où, pour se vider l'esprit, il n'avait besoin que d'un coin d'ombre d'un livre de légendes. Qu'il était loin, ce temps où il était la place du petit Asher, et Esmeor à la sienne, plus attiré par la vie trépignante de soldat que celle de père.

Était-ce pour cela qu'il l'avait giflé ? Par mépris pour lui-même ? Par mépris pour ce qu'il a été, et ce qu'Asher est ? Ou bien avait-il été réellement blessé par ses mots, des mots qu'un enfant n'aurait jamais dû prononcer, pas même dans la souffrance ?

Il lâcha l'enfant, le repoussant contre le grand arbre.

- Tu n'es qu'un pleurnichard. Tu me fais honte. Et tu fais honte à ta mère.

Sa mâchoire se contracta et ses yeux s'obscurcirent.

- Ta mère n'aurait plus été la même sans toi. Je préfère encore la savoir morte que ravagée par le chagrin d'un enfant perdu. Ose à nouveau proférer de telles accusations à mon encontre et ce sont plus que quelques gifles qui t'arracheront des larmes, gamin. Tu m'as bien compris ?


Guide de Korrul
avatar
Cultivateur

On m'appelle Asher Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG:
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar
MON AGE : presque 10 ans
Masculin
MESSAGES : 55
AGE : 28
INSCRIT LE : 03/03/2015
PSEUDO HABITUEL : Asher
Joyaux : 8
http://www.ile-joyaux.com/t2784-asher-aanka-lei#60781
Posté dans Re: [RPFB] Un véritable roi n'est ni mari, ni père   - Mar 19 Mai 2015 - 14:50

Le premier soufflet calma instantanément le petit garçon qui cessa de se débattre, le second lui arracha une plainte de douleur. Ses prunelles platinées  déjà lavées par le chagrin se remplirent à nouveau de larmes.

Légèrement sonné Asher heurta l’arbre au niveau des omoplates et trépigna. Il déposa sa main sur sa joue meurtrie pour tenter sans succès d’apaiser la brûlure qui lui était remontée jusque dans la nuque.
Un regard doré vers son père lui apprit que le volcan s’était réveillé et qu’il brûlait de colère. Totalement impuissant, il sécha ses larmes et s’essuya le nez avec sa manche soutenant le regard paternel du mieux qu’il le pouvait. Un nouveau coup lui fut porté, verbal cette fois. L’attaque lui fit plus mal que les gifles et il serra instinctivement les points furieux contre lui-même et contre son père. Le combat était si inégal, son inébranlable papa rayonnait de puissance ; où bien était-ce  la faute d’Asher qui l’avait toujours porté sur un piédestal de cristal.

A ses yeux d'enfants, Khéops était plus haut que tout, plus haut que le soleil, plus haut que Ruyn lui même.

Le petit garçon libéra ses poings. Il ne s'était pas mis en colère, et il n'avait rien dit. Et sous l'impassible masque qui le cachait si bien aux autres et à lui-même, le descendant Aanka’Leï frémit, et cet invisible frisson lui sembla même ébranler son cœur. Après tout, si son père était capable de haïr, il était peut-être aussi capable d’aimer, de l’aimer. Il venait peut-être même de le prouver. Il n’en voulait pas. Les claques étaient déjà oubliées, tout avait été oublié à la faveur de la dernière phrase prononcée par Khéops.
Le cœur battant à tout rompre, tentant de maîtriser son chagrin en reniflant plus que de raison, Asher opina du chef et répliqua

- Oui père, je ne voulais pas vous faire honte, je pleurnicherai plus jamais !

Dit-il franchement pas convaincu en se séchant les yeux ne parvenant toujours pas à intérioriser son mal être. Une partie de lui-même aurait voulu répliquer que sa maman serait encore là si il avait été capable de la protéger et que tout était de sa faute, que lui n’avait rien demandé, ni qu’on le prive de celle qui aurait dû le réconforter et le réveiller avec un baiser chaque matin ni qu’on l’abandonne à sa tante déjà dépassée par un homme violent et castrateur. Mais les peurs des coups et de l’abandon étaient toujours les plus fortes, et surtout : voir son père triste était un déchirement qu’il ne pouvait pas accepter.

Une minute plus tard la douleur s’était évaporée et Asher trouva finalement un peu de courage.

- Comment était maman, je ne m’en souviens pas ? Elle était très belle ?

Murmura-il piqué par la curiosité.

- Si elle était encore en vie vous ne m’auriez pas laissé chez tante Hessaë ?
avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Khéops Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG: Solaris Aanka'Leï, Eyföhl Aanka'Leï, Hinaë Aanka'Leï, Esmeor Aanka'Leï, Asher Aanka'Leï, Erhenyce Khar'ayn
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar
MON AGE : 28 ans
Féminin
MESSAGES : 280
AGE : 24
INSCRIT LE : 23/09/2013
PSEUDO HABITUEL : Mowiel Solverre
Joyaux : 338
http://www.ile-joyaux.com/t2390-journal-de-bord-de-kheops-aanka-lei http://www.ile-joyaux.com/t1900-kheops-aanka-lei
Posté dans Re: [RPFB] Un véritable roi n'est ni mari, ni père   - Jeu 28 Mai 2015 - 12:58

- Ta maman était très belle.

L'homme observa son jeune fils. Il lui ressemblait tant.

- Elle avait de longs cheveux d'ébène qui descendaient sur ses hanches. Lorsque tu dormais dans ton petit lit, emmitouflé dans tes couvertures, ses grands yeux dorés t'observaient avec avidité, car tu étais la personne qu'elle aimait le plus au monde. Ses lèvres rosées et la courbe gracieuse de ses hanches laissaient rêveurs les plus pieux d'entre nous.

Elle était parfaite, songea-t-il, la gorge nouée par le chagrin.

Elle ne lui avait jamais montré de l'affection.
Confiante, condescendante, elle l'avait toujours traité avec une certaine insolence, ne cachant pas son aversion lorsqu'elle apprenait ses actes de cruauté lorsqu'il patrouillait dans les rues d'Ofägar. Aux banquets, au lit, ou dans le jardin du Domaine, elle rejetait chacune de ses avances, n'ouvrant ses bras que par devoir. Lorsqu'il désirait danser avec elle jusqu'au matin, elle trouvait mille et une excuse pour mettre fin à leur étreinte.

Tout changea lorsqu'elle tomba enceinte d'Asher.

Puis...

M'en veux-tu, Aminä, d'avoir abandonné notre fils ?

- Tu as ici une vie digne de ce nom. Hessaë est une mère exemplaire. Tu reviendras au Domaine lorsque tu seras en âge de participer aux activités de la famille. Pour le moment, tu es bien trop jeune et c'est dans les livres que tu dois puiser ton savoir, pas...pas à mes côtés.


Guide de Korrul
avatar
Cultivateur

On m'appelle Asher Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG:
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar
MON AGE : presque 10 ans
Masculin
MESSAGES : 55
AGE : 28
INSCRIT LE : 03/03/2015
PSEUDO HABITUEL : Asher
Joyaux : 8
http://www.ile-joyaux.com/t2784-asher-aanka-lei#60781
Posté dans Re: [RPFB] Un véritable roi n'est ni mari, ni père   - Lun 8 Juin 2015 - 15:46

Asher plongea ses yeux dans ceux de son père, décelant dans les tréfonds de ses prunelles ocres une sensibilité qui avait quelque chose d’inédit, quelque chose de fragile qui tranchait terriblement avec le Khéops Aanka’Leï.  La peine s'était peinte sur ses traits impénétrables jusqu'alors... Comme une fêlure au tableau, une note pas si fausse que cela pourtant. Asher n'aurait pas cru parvenir à modeler ce visage. Il n'aurait pas cru pouvoir voir briller un sentiment humain dans les miroirs orangés de son père. Il n'aurait pas cru pouvoir y saisir autre chose que son propre reflet. Le voile éphémère qui s’était glissé sur ses traits durs ne dura pas, pourtant ses mots raisonnèrent jusqu’au cœur du petit garçon. Il en aurait encore pleuré s’il n’avait pas su que son père ne supporterait pas un tel débordement.

- J’aurai tant aimé me rappeler mieux d’elle.

Dit l’enfant dans un murmure en s’imaginant Aminä penchée sur son berceau lui caressant la joue de toute sa grâce et de toute sa volupté.

En un instant, sans vraiment y réfléchir, il enlaça son père. Ses mains se verrouillèrent dans son dos alors qu’il déposa sa joue sur son ventre, capturant un amour auquel il avait droit et qui lui avait toujours été refusé. Déconcertant ce sentiment d'étreindre une statue. L'étranger,-  car étranger il était  -  ne semblait plus même être humain. Créature à la force glacée d'un traître vent d'hiver. Créature à laquelle il voulait tant ressembler. Un éclair de souffrance passa dans ses immenses yeux. Blessure incapable de cicatriser, incapable de guérir.

- Je ferai tout pour que vous rendre fier de moi.  

Les mots prononcés comme un espoir auquel il ne s’était pas attendu, comme la lointaine mais pourtant si proche promesse d’un futur meilleur, d'un lendemain plus radieux. Comme la promesse d’une seconde chance, comme la promesse d’un jour pouvoir exister pour de vrai ! Mais qu’attendait-il vraiment de lui ? Asher n'en savait rien. Voir au-delà des apparences... « Participer aux activités de la famille ».

Et il y avait ces larmes qui n'avaient jamais pu s'épancher, qui éteindraient un jour le feu brillant encore dans les yeux tristes du petit garçon qui ressemblait tant à sa mère, sa mère que son père aimait tant. Son père qu’il aimait tant et pour qui il aurait tout fait.

Les questions se bousculèrent dans son esprit, quand pourrait-il rentrer ? À quel âge ? Devait-il se montrer aussi fort que Khéops ? Aussi froid ?

- Je tuerais tous les forbans de Korrul et même la terre entière si vous me le demandez.

Son ton s’était durci contrastant avec sa voix de séraphin tandis que ses bras se serrèrent un peu plus autours du corps musclueux de son papa.

- Hessaë est bonne avec moi, mais ce n’est pas ma mère. Personne ne me la rendra encore moins les livres.

Termina-il en relevant la tête pour chercher le regard de l'homme, pour qu'il puisse y lire toute sa détermination.
avatar
Veilleur Pourpre

On m'appelle Khéops Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG: Solaris Aanka'Leï, Eyföhl Aanka'Leï, Hinaë Aanka'Leï, Esmeor Aanka'Leï, Asher Aanka'Leï, Erhenyce Khar'ayn
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar
MON AGE : 28 ans
Féminin
MESSAGES : 280
AGE : 24
INSCRIT LE : 23/09/2013
PSEUDO HABITUEL : Mowiel Solverre
Joyaux : 338
http://www.ile-joyaux.com/t2390-journal-de-bord-de-kheops-aanka-lei http://www.ile-joyaux.com/t1900-kheops-aanka-lei
Posté dans Re: [RPFB] Un véritable roi n'est ni mari, ni père   - Lun 15 Juin 2015 - 2:44

Khéops sentit sa gorge se nouer à ces mots. Quelques minutes plus tôt, il avait cru lire de la résignation, peut-être même davantage, dans le regard du petit garçon. Et voilà qu'une fois encore, il réclamait son retour du domaine, brillant de fierté et de détermination.

- Asher, lâche-moi, ordonna-t-il d'une voix tranchante.

L'homme ne se sentait pas capable d'assumer pleinement son rôle de père.
Il était officier des Veilleurs Pourpres, et donc amené à s'absenter régulièrement du domaine, sans jamais être sûr de revenir. Et il y avait quelque part à Korrul, sans doute à Ofägar même, un groupe d'hommes qui détestaient suffisamment les Aanka'Leï pour avoir détruit une grande partie du domaine il y a de cela plusieurs années.
Et si c'était précisément ces hommes qui avaient violé puis assassiné Aminä dans les jardins ? Et si la prochaine fois, ils s'en prenaient à Asher ? Non décidément, il ne pouvait le laisser l'accompagner, pas même le laisser espérer. Il ne voulait pas souffrir à nouveau de la perte de l'un des siens. Il ne s'en remettrait pas.

- Ma décision est irrévocable. Tu m'entends Asher ? A ta seizième année, et seulement à ta seizième année, tu rentreras au domaine et tu aideras ton grand-oncle dans la gestion des cultures. Tu prendras pour épouse la fille d'un riche Cultivateur et elle te donnera des fils et des filles. Ta place est auprès des Aanka'Leï. Pas dans le désert à traquer des Forbans qui te tueront avant même que tu n'aies eu le temps de lever le petit doigt. Maintenant rentre, je dois parler à Hessaë.


Guide de Korrul
avatar
Cultivateur

On m'appelle Asher Aanka'Leï


Infos Personnage
RANG:
VILLE & APPARTENANCE : Ofägar
MON AGE : presque 10 ans
Masculin
MESSAGES : 55
AGE : 28
INSCRIT LE : 03/03/2015
PSEUDO HABITUEL : Asher
Joyaux : 8
http://www.ile-joyaux.com/t2784-asher-aanka-lei#60781
Posté dans Re: [RPFB] Un véritable roi n'est ni mari, ni père   - Mar 16 Juin 2015 - 15:16

Sans rechigner Asher déverrouilla ses mains et libéra son père de son étreinte. Il avait au moins eut une petite victoire, une victoire insignifiante mais qu’il ne tarderait pas à raconter à qui voudrait bien l’entendre : quelques secondes de l’attention de Khéops Aanka’Leï valait bien un nouveau traumatisme d’enfance et une paire de claques. Cette victoire aurait pu être belle si elle n’avait pas été aussi amère. Un regard sur son père lui montra que l’armure s’était reconstruite, il ne restait rien de la sensiblerie qu’Asher avait discerné quelques instants auparavant.

- Oui père.

Souffla le petit garçon dans un murmure en écoutant son dompteur lui détailler l’avenir qu’il avait choisi pour lui. Les mots lui faisaient mal plus que les coups encore. Ces nouveaux mots sonnaient comme un déni de sa propre existence. Les mots il y avait eu durant cette rencontre aussi rare que les éclipses. Les larmes en étaient la conséquence directe, les larmes et la peine pour un petit homme trop triste, trop fragile et qui une fois encore allait repartir avec ce terrible sentiment d’incomplétude. Plus les années  passaient, plus l’espoir de plaire à Khéops s’amenuisait. Asher ne serait jamais son fils que par le sang, il le savait et pourtant, il essayait et essayerait encore tant que son cœur parviendrait à prendre le pas sur sa raison.

- J’ai été content de vous voir.

Termina-il laconique et sans grand enthousiasme.

Il ne commenta pas plus avant les dernières paroles de l’Officier n’y voyant qu’une perte de temps. Asher ne rentra pas dans sa chambre, il savait que dès demain matin les leçons de son précepteur seraient plus dures et voulut profiter de son repaire top secret. Il traversa le jardin du domaine et alla rejoindre l’arbre qui abritait sa cabane, il gravit facilement les barreaux en corde de l’échelle de fortune et alla s’allonger dans la construction rudimentaire. Il ferma les yeux voulant chasser les mauvaises pensées qui s’étaient emparées de lui et essayant de dessiner la silhouette de sa mère.

Une voix le tira de ses pensées, c’était Conhrad, le fils de l’intendant du domaine et son meilleur copain de deux ans son ainé qui lui demandait la permission de monter. Asher acquiesça et salua le petit roux sans enthousiasme quand il entra dans son domaine. Le fils du domestique adressa un sourire à son ami et lui demanda d’une voix curieuse.

- Alors tu as vu ton père Ash’ ?

L’intéressé leva les yeux au ciel et sortit d’une commode en bois poli un jeu de cartes poussiéreux, avec autorité il fit signe à Conhrad de s’asseoir tandis qu’il battait les cartes.

- Non je ne l’ai pas vu.

Répliqua-il avec froideur sans se démonter en distribuant les cartes en deux paquets. Conhrad prit place sur le plancher grinçant et attrapa son paquet de cartes en toisant son camarade avec suspicion. Il lui redemanda s’il était sûr de ne pas l’avoir vu, les domestiques avaient été mobilisés très tôt ce matin car Khéops était en visite au domaine. Asher lui fit signe de se taire et d’une voix cinglante il termina  la conversation.

- Si tu reposes la question je te fais envoyer dans le désert des murmures et des Forbans te tueront avant même que tu n'aies eu le temps de lever le petit doigt. Maintenant joue !

On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: [RPFB] Un véritable roi n'est ni mari, ni père   -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum