AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


Au coeur de l'Oasis, quand la liberté prend forme

avatar
Pirate

On m'appelle Riska les Deux Voix


Infos Personnage
RANG: Capitaine de la Nuée Ardente - Admin
VILLE & APPARTENANCE : Vanylle
MON AGE : 20 ans
Féminin
MESSAGES : 193
AGE : 23
INSCRIT LE : 27/07/2013
PSEUDO HABITUEL : Harrods
Joyaux : 390
http://www.ile-joyaux.com/t1796-riska-les-deux-voix#42328
Posté dans Au coeur de l'Oasis, quand la liberté prend forme   - Ven 6 Nov 2015 - 8:26

Dans ses yeux ébahis, largement ouverts par la surprise et l’admiration, plus aucune trace de folie ne venait perturber et illuminer ses prunelles aux étranges couleurs. Seuls les flots ondulants du cours d’eau, illuminés par les rayonnements subtils des joyaux, rayonnaient entre ses cils recourbés, ne laissant que peu de place à des clignements de paupières qui auraient gâché sa vision du spectacle. Et quel spectacle. Le trésor du Capitaine Rhodia avait beau briller de sa légendaire existence, c’était bien plus que tout ce à quoi elle s’était attendue qui s’élevait devant elle. Un sanctuaire, comme jamais elle ne l’avait imaginé, et protégé par une végétation luxuriante, gardant précieusement en son sein, trois immenses pierres précieuses. Son regard, son corps entier, ne parvenaient plus à se détourner de cette révélation, et silencieusement, elle fit un pas en avant.

--

La route avait été longue, depuis leur traversée du désert. Les sang-mêlés de la région les avait fait prisonniers sans autre forme de procès, mais Riska avait béni ses dieux, de l’épargner d’une mort qu’elle avait cru certaine jusqu’au dernier moment. Varsä, le chef d’un des clans, les avait mené dans leur campement, à l’abri d’un volcan grondant. Elle ne savait pas par quel miracle cela avait été possible, mais sa franchise et sa détermination avaient touché le Forban, et il leur avait laissé la vie sauve. Pour le moment. Quoi qu’il en soit, libres ou pas, le confort rustique du camp avait eu un goût de luxe, tout comme l’eau qu’ils burent à grandes goulées et la nourriture qu’ils dévorèrent. En quelques jours, les pirates survivants avaient retrouvé leurs forces qui avaient littéralement fondues sous le soleil de Korrul, et Riska, requinquée, n’avait pas perdu de temps pour entamer les négociations avec leurs compères du désert. Il le fallait, leur survie dépendait de leur conduite, et Varsä le lui avait bien fait comprendre. Aussi, elle ne lésina pas sur les moyens, fit même des efforts incommensurables à l’égard de Cynydd qu’elle aurait préféré égorger sur le champ pour lui éviter de débiter des âneries aussi vite qu’il parvenait à le faire, et surtout, fit jouer un esprit bien que fou, mais toujours instinctif, à l’image d’un corps que certains Forbans ne refusèrent pas. Qu’avait elle à perdre après tout. Sa Capitaine était morte et enterrée sous le sable du désert brûlant, tout comme son amant à qui elle n’avait même pas pu souffler un dernier mot. Sa quête du trésor était désormais son seul objectif, ainsi que la survie des femmes de la Nuée qui restaient près d’elle, et qu’elle s’était chargée de protégée au péril de sa propre vie.  


Quand plusieurs jours plus tard enfin, l’annonce du départ en direction de l’Oasis fut annoncée, Riska ne tenait plus en place. Tout avait été préparé pour survivre au pire. Armes, gourdes d’eau et nourriture prenaient place sur les dos des plus costauds, alors que le cortège de pirates et de forbans de trois clans réunis pour l’occasion, s’élançait à l’assaut de la végétation luxuriante. Ce fut l’enfer qui les accueillit entre les troncs imposants et les lianes vicieuses. Si certains firent l’objet d’un déjeuner animalier, d’autres s'entre-tuèrent aussi simplement que s’ils n’étaient plus eux-mêmes, poussés par un instinct étrange qui augmentait à mesure que se rapprochait le sanctuaire tant attendu. Et lorsqu’enfin, les trois joyaux se présentèrent sous les yeux ronds des survivants, un cri de joie général retentit dans la troupe.

“ Nous avons réussi. ”

Les mots, murmurés, de Riska, se perdirent dans les environs alors qu’elle s’approchait d’un des joyaux, simplement soulagée.  




DC : Enaïa Lyseän Vara'Da & Azeor Desnolancès & Kezaël Lysereän & Esheban Ondeluire & Eyföhl Aanka'Leï & Céléno Thogen & Kaïlindra

Merci Nivilk pour le kit  :heart2:
avatar
Pirate

On m'appelle Cynydd neuf-doigts


Infos Personnage
RANG: Second du Pourfendeur des Vents
VILLE & APPARTENANCE : Le Pourfendeur des Vents
MON AGE : 27 ans
Féminin
MESSAGES : 216
AGE : 26
INSCRIT LE : 21/06/2013
PSEUDO HABITUEL : Saya
Joyaux : 77
Posté dans Re: Au coeur de l'Oasis, quand la liberté prend forme   - Mar 24 Nov 2015 - 8:18

Scintillants de mille feux, les gigantesques joyaux dansaient devant les yeux du pirate. Une vie de débauche, de larsins et de conquête pour enfin arriver en arrive là...Lui qui avait remis en doute chaque jour le but de l'expédition, il faisait parti des heureux survivants qui pouvaient contempler le mystérieux trésor du Capitaine Rhodia. Et quel trésor ! Rien d'imaginable ou de comparable à ce qui se trouvait devant lui. Il s'était attendu à une montagne d'or et de bijou en tous genre dans des coffres et baigna dans un petit lagon. Il s'était attendu à une montagne d'or et de bijou en tous genre dans des coffres et baigna dans un petit lagon.

Les mots de Riska ramenèrent le pirate à la réalité. Il détacha enfin son regard des pierres pour le promener aux alentours. Plusieurs questions assaillirent alors Cynydd. Il y avait trois grandes pierres pour tout ce beau monde. Assurément, il devrait éliminer quelques survivants, mais ils devaient quand même en garder afin de transporter les joyaux. La question du retour à Vanylle s'imposa ensuite dans l'esprit du pirate...et surtout, comment faire ? Le voyage avait été prévu pour un aller simple…

Remettant ses inquiétudes pour un autre moment, le sang-mêlé brisa le silence d'émerveillement qui trônait dans ce sanctuaire :

« Reposons-nous un moment. Il y a de quoi boire et manger dans ce coin. Reprenons des forces et nous pourrons après nous emparer des pierres ! »

Un sifflement parvint aux oreilles du pirate. Il secoua la tête, alerte. Il avait l'impression que quelqu'un murmurait des paroles inaudibles à son oreille et pourtant, il n'y avait rien. Légèrement parano depuis le début du voyage, Cynydd grogna pour lui-même puis s'approcha du lac et but quelques gorgées. Encore et encore...


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum