AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


Mam'zelle vous avez une bien belle façade. ~

Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Mam'zelle vous avez une bien belle façade. ~   - Sam 16 Juin 2012 - 5:58

La nuit avait bien commencée lorsque Sven avait bondi de son embarcation avec sa bande de voyous. Ils étaient fiers, heureux et avaient une énergie débordante après un tel voyage. Ils étaient partis depuis un mois à la recherche d’or à piller et de monde à tourmenter. Fatigués de leur voyage, ils n’avaient alors plus qu’une envie, débarqué sur leur terre, donné des grands coups de pieds dans les portes des tavernes et boire des litres d’alcool, culbuter autant de catins qu’ils le pouvaient et leur promettre des choses qu’ils ne pourraient jamais leur apporter. Dans ce genre de soirée, Sven se sentait vivant. Il sentait les alcools couler dans son corps et le consumer de l’intérieur. Il pouvait alors frapper sans sentir les douleurs que cela pouvait provoquer du premier coup, se défouler comme un véritable animal trop longtemps enfermé dans sa cage, sur les femmes comme sur les hommes. Après sa cinquième baston « amical » il fini sa soirée en montant dans une chambre avec sous chaque bras une fille de joie, toutes deux aussi ivre que lui, se déplaçant en tanguant dangereusement et en riant pour un rien. Inutile de vous dire ce qu’il s’est passé par la suite. Il fit ce qu’il avait à faire et s’en moquait bien que ceci plaise aux dames. Sa tête tournait, la chaleur le prenait réveillant l’animal sauvage qui demandait qu’à sortir et vider toute son énergie trop souvent retenu.

C’est vers le milieu de la matinée qu’il commençait à émerger de son ivresse, se souvenant vaguement de la veille. Les draps encore humides. Une odeur sauvage se mêlant soudain à l’odeur de la cigarette qu’il venait juste d’allumer. Tirant sur son joint, il essayait de se rappeler pourquoi il avait mal au dos. En se redressant dans le lit étroit, il frappa sans délicatesse le postérieur d’une des catins pour lui faire comprendre qu’elle le gênait. Celle-ci se issant jusqu’à sa consœur pour se rendormir dans ses bras, Sven se levait du lit et renfilait son futal. Il avait de petit eux et ne sentait plus ses lèvres, là seule chose qui le marquait c’était sa gueule de bois qui le déstabilisait tellement qu’il en perdit à trois reprise sa clope. Lorsqu’il s’étira, un soudain vertige le prit et un haut de cœur survint, s’adossant par la suite à la tapisserie poussiéreuse et sale où des tâches de tous genres semblaient refaire la décoration, Sven ouvrit la porte de la chambre, prit ses dernières affaires, jeta quelques pièces sur le lit et s’aventura dans les escaliers. Mal réveillé, il avait bien du mal à les descendre tout en rajustant ses vêtements. Sans même observer la salle qui l’avait accueillit la veille et dans laquelle il l’avait mise en miette, il poussa la porte avec un bon coup de pied, comme à son habitude, sans se retourner. L’air plus ou moins frai lui fit du bien, tellement de bien qu’il se mit à vomir dans un coin de rue. Après telle soirée, il se sentait complètement vidé, mais apaisé. Il se sentait bien. Leger. Terminant sa cigarette tout en regardant la rue d’en face, il semblait se demander où il devait aller aujourd’hui.

Alors qu’il observait la rue, il remarquait les gens un peu louches qui vendaient, sous cape, bons nombres d’objets. Sa clope terminé pour de bon, il la jeta dans ce qu’il venait de rendre et d’un petit coup d’épaule se redressa pour s’aventurer maintenant dans les ruelles poisseuses de Vanylle. Il avait faim et sans aucun scrupule il chipa de manière agile un fruit plutôt vert et à grand coup de dents en fit son petit déjeuner. A l’acidité du fruit, ses yeux semblaient se débarrasser de la brume qui les avait recouverts jusqu’ici. Gardant une main à sa ceinture, près à pointer de son pistolet le premier qui tenterait de le voler. Peu à peu, sa gueule de bois se réduisait. Il se retenait par moment de roter, car sa bouche était pleine mais surtout parce qu’il sentait son estomac tellement dérangé que s’il l’ouvrait de trop, il allait encore vomir. Bien évidemment, le fait qu’il croque dans le fruit de l’aider pas car même si le jus acide semblait le réveiller, l’air qu’il aspirait en même temps lui donnait envie d’éructer de plus belle… Ce n’était effectivement pas charmant. Mais en même temps dans son état il était bien difficile d’être charmant…
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Mam'zelle vous avez une bien belle façade. ~   - Dim 17 Juin 2012 - 14:55

Un peu d’air frai. Ça fait du bien parfois. Sentir le soleil sur son visage.
La liste à la main et le panier presque plein, Baby faisait 2-3 courses pour Le Goelant qui tousse. C’était l’une des diverses taches qui lui était attribuées avec le ménage, la plonge et autres trucs plus ennuyeux les uns que les autres. Mais bon, pas trop l’choix. Il fallait récolté le plus d’argents possible pour se tirer de ce trous à rat au plus vite et partir à la recherche de son père.
La tête dans les nuages, Baby ne vit pas la porte s’ouvrir brusquement devant elle. Heureusement, la demoiselle avait de bon réflexe. Un peu plus et son joli minois finissait encastrer dans la porte.
-Non mais il taré ce mec.
L’homme ne sembla pas l’entendre. Elle ne vit pas son visage mais elle n’oublierait pas ses longs cheveux roux.
Elle ramassa quelques fruits tombés de son panier et repris sa marche vers le marché noir. Un endroit certes un peu glauque mais où l’on trouvait des choses plutôt intéressantes. Et puis il lui rester un peu de temps avant que Ollie ne se demande se qu’elle fabriquait.
Elle tourna dans une petite ruelle et tenta de frayer un passage entre les différents vendeurs plus bizarre les uns que les autres.
Après s’être débarrassée de ces gêneurs, la miss repartit dans ses pensées. Elle ne remarqua pas le grand roux devant elle et le percuta.
-[Rah c’est pas vrai. (Encore lui ! Il le fait exprès ou quoi ?) S'cuez pourriez vous poussez, vous me ploquer l'passage ?

Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Mam'zelle vous avez une bien belle façade. ~   - Ven 22 Juin 2012 - 10:50

Alors qu’il était sur le point de croquer de nouveau dans le fruit acide, une petite chose pas très épaisse le percuta et bien qu’elle n’ait pas un très grand impacte devant la masse qu’il représentait, elle suffit à le faire avaler de travers. Tout s’enchainait alors très vite. Une impression d’étouffement, puis le manque d’air, le goût acide du fruit qui continue de couleur, ses yeux qui se plissent et piquent, les larmes qui montent… D’un geste de grand gaillard il se donna un coup de poing sur le torse pour faire passer le morceau. Voilà que sa respiration revenait doucement. Il venait d’avoir une trouille pas possible. Il déglutissait lentement, ses yeux se fermants et espérant que la douleur passe. Lorsqu’il retrouva entièrement sa tête, il se retourna avec vivacité se demandant ce qu’il avait fait au ciel pour s’attirer les personnes les plus gauches du pays. Rageur, frappant de son poing droit la paume de sa main gauche, laissant tomber son « petit déjeuner », le torse bombé d’air, il allait cracher sa fureur lorsqu’il aperçu que la personne qui l’avait percuté n’était autre qu’une… gamine ?

- Nom d’un diablos ! C’quoi ton problème toi ! T’es bigleux ?! Espèce de petit…

Bloqué dans son élan, il acquit un sourcil et plaçait ses poings sur son bassin, les jambes un peu écarté à la manière d’un homme d’arme. Retenant le feu qui le consumait et qu’alimentait sa colère, il regardait plus attentivement cette fille qui à ses yeux ressemblait à une petite chapardeuse.

- P’tit’idiote. On t’a jamais dit les marchés noirs c’tait pas fait pour les gamines ?

Voyant que sa posture gênait les hommes qui portaient des caisses, il finit par croiser les bras sur son torse. Dans sa gorge, il avait encore l’impression qu’un truc était coincé et pourtant, le mauvais morceau était passé. C’était fort désagréable et laisser un sentiment amer visible sur le visage du pirate. D’un signe de la tête il désignait alors son panier et lui demanda d’une manière un peu plus calme, sa voix pourtant encore assez forte et légèrement défaillante à cause du mal qu’il avait dans la gorge.

- Tu transportes quoi la’dans ?

Avant même qu’elle puisse réagir véritablement à sa question, il avait saisit son panier, lui arrachant des mains et observant ce qu’elle avait avant de lui rendre sans quelques articles qu’il venait de lui chiper. D’un mouvement de tête il lui annonça alors avant de tourner les talons et de poursuivre dans les chemins du marché.

- Tu diras à ton tuteur que j’prends ça en compensation de ta bêtise.

Déambulant à travers les stades, une main sur sa ceinture, il avait reprit son activité cherchant avec attention une bague à poison. Il n’éprouvait pas le besoin d’en avoir une, mais il en faisait une belle collection, trouvant ce gadget fort utile mais surtout bien fait artistiquement parlant. Dans sa poche de son manteau était entreposé les objets qu’il venait de voler à la jeune fille qui l’avait bousculé. Il n’y pensait déjà plus lorsqu’il avait franchi l’allée des couvre-chefs, hésitant même à en prendre un tout neuf, noir muni d’une plume rouge. Finalement il y avait renoncé en remarquant que la plume était sur le point de céder.

Spoiler:
 
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Mam'zelle vous avez une bien belle façade. ~   - Dim 1 Juil 2012 - 7:01

Spoiler:
 

L'homme ne semblait pas très bien et mit un certain temps avant de se retourner. Alors que Baby se penchait pour voir comment aller l'inconnu, celui ci se tourna avec vivacité, les yeux exorbités et près à frapper.

-Nom d’un diablos ! C’quoi ton problème toi ! T’es bigleux ?! Espèce de petit…

Il stoppa son geste et se plaça de façon plutôt … comique, les point sur les hanche et les jambes légèrement écartées, comme s’il s’apprêté à gronder un gamin qui aurait fait une bêtise. Il fixa avant de la traité de « P’tit’idiote » et de … GAMINE !!!

L’homme avait une drôle d’expression sur le visage. Il y avait de la colère, certes, mais aussi autre chose comme… de la douleur. Avant qu’elle ai pu ouvrir la bouche, le rouquin le montra son panier d’un mouvement de tête et lui demanda ce qu’elle transportait dedans.
Elle regarda le panier et revint à l’homme. Alors qu’elle ouvrait la bouche pour lui dire que ça ne le regardait pas, l’inconnue lui prit, non pardon, lui arracha littéralement le panier des mains et commença à fouiller dedans en se servant comme si de rien était. Il lui rendit son panier qui était désormais tout chamboulé
- Tu diras à ton tuteur que j’prends ça en compensation de ta bêtise. lui dit il avant de se retourné et de partir.
Baby n’en revenait pas. Pour qui il s’prend c’grand dadé. Déjà qu’il avait faillit lui péter le nez mais en plus il venait de lui voler ses courses et se serait à elle de s’excuser !!!!
Excédée, Gaëlliania commence à suivre le bonhomme. Après l’allée des couvre-chef, et une fois que le rouquin est en vu, la demoiselle prend un œuf qu’elle lui jette dans la nuque.

Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Mam'zelle vous avez une bien belle façade. ~   - Dim 5 Aoû 2012 - 6:17

Candice, tandis que l'équipage du Moonacre buvait tout son saoul et s'en donnait à coeur joie dans une auberge, s'était baladée dans la ville à la recherche de quelques âmes perdues à enrôler dans l'équipage ou à poignarder. Voyant qu'il n'y avait rien d'intéressant, elle avait rejoint son équipage dans l'auberge. Elle s'était installée au comptoir, silencieuse en ignorant le vacarme que faisaient les autres pirates et avait commandé un remontant. Le barman lui avait rit au nez, prétextant qu'une jeune fille comme elle ne devait pas boire de l'alcool. Il lui avait servi un grand verre de lait et s'était retrouvé avec une pointe bien aiguisée de poignard pointée sur le coeur, devant une tornade rousse menaçante. Je peux vous dire qu'il a très vite fait de lui servir une chope de bière. Candice avait rangé son poignard avec un sourire satisfait et avait bu une longue gorgée de la boisson avant de la reposer et de partir sans payer. De toutes manières, si le barman avait réclamé son du, sa vie se serait nettement raccourcie. La jeune fille avait fait déguerpir quelques badauds et s'était faite une place dans un fauteuil placé dans un coin isolé dans la pièce. Elle y avait passé les trois dernières heures de la nuit sans fermer un oeil avant de s'endormir au petit matin, une main sur la garde de son poignard, prête à taillader celui qui oserait l'importuner. Elle n'avait pas entendu la porte se refermer sur le capitaine du Moonacre.

Un peu plus tard, elle cligna des yeux et se redressa, alerte, croyant avoir entendu un bruit suspect. Mais ce n'était que le brouhaha qui régnait dehors, dans les rues de Vanylle. La jeune fille se leva et sortit de l'auberge, en enjambant les ivres qui jonchaient le sol. Elle s'arrêta sur le seuil de la porte, étourdie par la lumière et le bruit qui s'étaient emparés de la ville. Elle s'étira en bâillant bruyamment puis marcha sans but précis dans les rues. Elle finit par arriver au marché noir, jetant des coups d'oeil inintéressés sur les marchandises qui s'offraient à elle. Un coup elle attrapait quelques bijoux sans grande valeur, l'autre coup, elle les revendait un peu plus loin pour gagner de l'argent. C'était là un de ses passe-temps lorsque le Moonacre accostait. Puis un éclat roux attira son regard. C'était Sven, qui s'était arrêté dans l'allée des couvre-chefs. Soudain une jeune femme se posta derrière lui et lança un oeuf qui alla s'écraser sur son crâne. Candice retînt un rire narquois puis, conformément à ses devoirs de seconde, elle plaqua l'importune contre un mur, son poignard placé contre la peau de sa gorge. Elle faisait une demi-tête de pus qu'elle mais Candice s'en souciait peu.

-Tu vas pouvoir lancer tes oeufs en enfer, souffla-t-elle, avec un sourire menaçant.
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Mam'zelle vous avez une bien belle façade. ~   - Dim 5 Aoû 2012 - 9:38

Alors qu’il allait poursuivre sa route vers un nouveau stand, faisant mine de ne plus entendre le vendeur de chapeau qui voulait à tout prix lui en vendre un, un œuf vient s’écraser dans ses cheveux, au niveau du bas de sa tête, dégoulinant dans sa nuque. Sven prit une profonde respiration. Apparemment, certain cherchait véritablement les ennuies, ou tout du moins, une en particulier. La mâchoire serré, il se retourna lentement, l’œil noir présageant la tempête. Dans le même élan, sa seconde avait prit les choses en main, ou tout du moins la fille au panier. Le capitaine n’en revenait pas, encore elle ! Son œil plissé, septique, il s’avança jusqu’au niveau des deux filles de sa démarche assurée et masculine. Les hommes, d’un point de vue général, n’avait pas une démarche très sensuel, mais plutôt du genre petit pingouin qui marche sur la banquise. Pourtant, avec la carrure de certain, cette démarche amusante devenait nettement moins drôle, en particulier lorsqu’ils font de grand pas. Se positionnant à côté des deux filles dans une posture plutôt militaire, les mains dans le dos, Sven semblait regarder le sol, sa langue contre ses dents du haut, la mâchoire crispée avant de faire naître un sourire si grand qu’il était évident que celui ne présageait rien de bon. Relevant la tête vers la jeune fille, lui dévoilant ses belles dents d’homme carnassier, il émit un petit rire avant de tomber la face pour laisser place à un visage qui exprimait toute sa colère. Sa main se leva brusquement pour frapper – à plat- dans le mur juste à côté de la tête de la jeune fille. Le claquement fut bruyant et la main de Sven d’un rouge vif. Il s’entait à l’intérieur de celle-ci, comme des petites fourmis qui lui grouillaient dans la main et sentait son sang bouillir. Pourtant, lorsqu’il prit la parole, sa voix semblait tout à fait calme. Une mèche rousse venait traverser son visage non loin de son bandeau, tant dit que son sourire mesquin devenait glacial.

- Dis-moi… Candice. Toi qui es ma seconde. Quel sort réserve ton aux jeunes filles qui me lance, des objets, des fruits, des légumes ou bien encore des œufs ? Je dirais qu’on lui coupe la main, mais ça c’est pour les voleuses il me semble… Mmh ? Une proposition très chère ?

Le « très chère » s’adressait à la brunette qui était encore coincée par Candice, petite tête brûlée qui faisait le bonheur de son frère. Remettant ses mains dans son dos, il fixait une à une les deux jeunes filles. Soudain, une idée lui vint en tête. Celle-ci pourrait amuser les autres, lui faire gagner de l’argent et donnerai en plus une bonne leçon à cette petite. Quelque chose chez elle, empêchez Sven d’être trop méchant avec elle, et ce quelque chose était son âge, proche de celui de sa sœur. Ayant toute confiance en celle-ci, il sortit alors son sabre et tendit le manque à Doll.

- Candice, lâche là. Puisqu’elle veut faire la maline, voyons ce qu’elle a dans le ventre. Pose ton panier souillon. Si tu arrives à battre la rouquine, je te rend tes affaires et t’offre même l’objet que tu veux dans ce marché. Si tu échoues, je me réserve le droit de décider seul de ce que je vais faire de toi.

Un rictus malsain déformait son visage et tout en levant les mains vers le ciel, Sven se tourna vers ses camarades pirates.

- Allez messieurs, deux belles femmes sur le point de se battre. Je prends les paris ! La Seconde du Moonacre ou bien cette fille de taverne ? Bien sûr tu dois te demander qui suis-je pour décider ainsi de ta vie, mignonette…

Après avoir ramassé quelques pièces, il retourna à vive allure près de Doll pour lui susurrer à l’oreille :

- Celui qui peut te l’enlever, ta précieuse vie… Si Candice te loupe, sache que moi je ne te louperai pas. Tu vas t’en mordre les doigts de m’avoir lancé cet œuf.

Sven était rancunier. Lentement il se sépara de la brunette pour laisser place à Candice. Un cercle était en train de ce faire tout au autour des deux jeunes femmes et Sven, dans un rire purement cruel, ramassait les pièces et volait les bourses. Il avait apparemment mit sa gueule de bois de côté pour le coup.
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Mam'zelle vous avez une bien belle façade. ~   - Mar 21 Aoû 2012 - 13:43

Baby eut à peine le temps de se réjouir de son lancé qu'elle se retrouva plaquée contre un mur, couteau sous la gorge, tenu par une rousse à peine plus petite qu'elle. Jamais Baby n'aurait imaginé se retrouver dans cette situation. Elle releva légèrement la tête pour ne pas se blesser avec le poignard de l'autre demoiselle.

-Tu vas pouvoir lancer tes œufs en enfer, lui lança t elle.

Baby fut quelque peu surpris par la demoiselle.*C'est qui celle là? Non mais de quoi j'me mêle, sérieusement.*
C'est alors que Baby vit l'homme se retourner pour ensuite poser ses yeux sur elle. Celui-ci se rapprocha d'elle et de l'autre jeune fille d'un pas assuré. Puis il s'arrêta devant elles, la tête baissée. Baby ne distinguée pas son visage caché par les longs cheveux roux, mais elle vit apparaître un sourire sur le visage de celui-ci. Un sourire pour le moins inquiétant.
Quand Sven releva la tête, c'était pour lui montrer cet horrible sourire avant de lâcher un rire sec qui résonna comme un coup de fouet dans la tête de la jeune fille.
Puis il leva une main, sans doute pour la frapper. Il faut dire que Gaspard n'étant plus là, il fallait bien le remplacer. Baby se prépara à recevoir le coups, quand la main atterrit dans le mur, juste à côté de la tête de la miss. Celle-ci, surprise, ferma les yeux après un petit sursaut accompagné d'un petit cris de sourie.
Quand elle les rouvrit, l'homme avait retirait son poing du mur et la fixait toujours. Le sourire de l'homme devint de plus en plus froid, jusqu'à devenir glacial
Il semblait fou de rage, près à exploser. Pourtant, contre toute attente, quand celui-ci prit la parole, sa voix était très calme, ce qui n'était pas pour rassurer la jeune fille.


- Dis-moi… Candice. Toi qui es ma seconde. (C'était donc un membre de l'équipage du rouquin) Quel sort réserve t on aux jeunes filles qui me lancent, des objets, des fruits, des légumes ou bien encore des œufs ? Je dirais qu’on lui coupe la main, mais ça c’est pour les voleuses il me semble… Mmh ? Une proposition très chère ?

En prononcent ces mots, le rouquin se retourna vers Baby, qui lui jeta un regard noir.
Puis l'homme resta un certain temps à les regarder. Puis une lueur éclaira ses yeux. Une lueur malsaine. Le grand roux demanda à son acolyte de s'écarter, ce qu'elle fit, puis il tendit une arme à Dolly. Celle-ci regarda l'arme avec étonnement avant de la prendre.
C'est alors que l'homme lui proposa un marché: soit elle bat la rouquine, soit elle perd et au quel cas… ça pouvait trèèèès mal finir pour elle. Du moins c'est ce que la voix et le sourire de l'homme laissèrent penser.
Alors que Baby allait protester, le pirate se tourna vers ses camarades avant d'annoncer son futur combat avec la belle rouquine, et de lancer le paris. Puis il se retourna vers elle.

-Bien sûr tu dois te demander qui suis-je pour décider ainsi de ta vie, mignonnette…

" Ma mignonnette!!! Il est sérieux?!?!"

Après avoir ramassé des pièces, il se jeta sur elle. La demoiselle eu un mouvement de recule puis le rouquin se pencha à son oreille avant d'y murmurer.

- Celui qui peut te l’enlever, ta précieuse vie… Si Candice te loupe, sache que moi je ne te louperai pas. Tu vas t’en mordre les doigts de m’avoir lancé cet œuf.

Baby eu un frisson. Bah comme ça, c'était clair. Soit c'est la jeune rouquine qui la tué, soit c'était Sven.
Après que le pirate se soit écarté, Baby regarda le cercle se former autour d'elle et la rouquine. Elle regarda Sven, qui semblait beaucoup s'amuser et qui ramasser quelques pièces. Elle regarda le rouquin avec mépris avant de lui lancer:

-Hey poil de carottes, t'as pas assez de cran pour te battre que tu m'envoi tes sbires. T'es pas foutu de te défendre tout seul?
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Mam'zelle vous avez une bien belle façade. ~   - Sam 1 Sep 2012 - 4:49

Candice retînt une grimace et un soupir d'exaspération lorsque Sven avait annoncé la sentence qu'il réservait à celle qui avait osé l'importuner. Elle prit une grande inspiration et tâcha d'afficher un sourire ravi et carnassier. Elle recula de quelques pas et ses plaça au centre un peu en retrait, à droite, dans le cercle que tous les passants avaient formés pour observer ce qui allait suivre. Elle posa une main sur la garde de son épée et l'autre sur ses hanches, dans une posture combative.

-Hey poil de carottes, t'as pas assez de cran pour te battre que tu m'envoi tes sbires. T'es pas foutu de te défendre tout seul?

Candice leva les yeux au ciel et s'approcha silencieusement derrière son adversaire avant de pointer son dos avec son épée, sous les cris et les rires des spectateurs. Elle leur jeta un regard assassin, agacée. Les paris étaient déjà lancés, Sven allait se faire une petite fortune et les poches de ces marauds seraient bientôt totalement vides. La jeune fille afficha un air hautain et lança à l'intention de son ennemie :

-Assez bavardé ! Bats-toi !

Candice retourna à sa place tandis que des flammes dévastatrices naissaient dans ses yeux, menaçant de brûler quiconque l'affronterait. Elle se posta sur ses deux pieds, tendue vers l'avant, comme un félin près à charger sa proie. Pendant ce temps, elle élaborait une tactique dans sa tête. Elle devait être prudente, cette jeune femme avait peut-être plus d'un coup dans son sac malgré ce qu'elle laissait paraître. Durant une seconde elle eut pitié pour elle. Elle allait mourir pour un vulgaire oeuf écrasé. Mais Candice se reprit très vite. Elle n'avait pas le droit de se laisser aller à des sentiments miséricordieux. Sa main se resserra sur son épée et la sortit de sa garde dans un bruit métallique et effrayant. Candice la regarda à peine une fraction de seconde, émerveillée par son éclat, comme à chaque fois qu'elle la sortait. Elle l'avait déniché chez un pauvre marchand qui la lui avait vendue pour une fortune mais la jeune femme ne l'avait jamais regretté. Cette épée l'avait suivie partout et n'avait jamais failli à son devoir, comme si elle avait une conscience. Candice reprit ses esprits et se reconcentra dans le combat. La situation n'avait pas évolué ; son adversaire était toujours là-bas.

-Ben alors ? Tu as peur ou quoi ? L'interpella Candice, amusée. Ou alors... Tu ne sais pas te battre ? Ajouta-t-elle après quelques secondes en haussant un sourcil.

Candice sourit de plus belle en entendant les rires de la foule. Elle fixa son ennemie avec un sourire sarcastique en jouant avec son épée.

-Je peux t'apprendre si tu veux... Mais ce sera la dernière leçon de ta vie... Qui, d'ailleurs, sera très courte. Je pourrais te tuer d'ici, en t'embrochant avec mon épée. Mais c'est tellement plus amusant de jouer avec sa proie...
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Mam'zelle vous avez une bien belle façade. ~   - Dim 2 Sep 2012 - 8:25

Manquant rapidement de place pour tenir toutes ses pièces et bourses qu’il chapardait, il en profita pour prendre un somptueux chapeau à plume rouge qu’il avait hésité à prendre pour y entretenir les pièces, promettant dans le même élan de le rendre à son propriétaire. Le souci avec Sven, ou même avec un pirate rusé, c’est qu’on ne sait jamais quand, comment et où il vous rendra votre bien. Certes, il vous le rendra car il est tenu à sa parole, mais dans quel état et dans combien de temps, ce n’est pas dit. Généralement au final, les biens ne sont jamais rendu ou alors bien trop tard. Une fois les paris fait, Sven prit de la hauteur et alla s’installer au sommet d’une pile de caisses pleines de bouteilles d’alcool. Le chapeau entre ses jambes il eu un sourire mauvais pour Baby Doll après les remarques de Candice. Les paroles qui sortirent alors de sa bouche sonnaient comme des jappements, mélangeant agacement et excitation.

- Dis donc petite prétentieuse, penses tu que j’irais me salir les mains alors que j’ai justement sous la main l’une des meilleures de mon équipage prête à défendre l’honneur de son capitaine ? Se serait un outrage pour elle et je suis bien trop gentleman pour lui faire tel affront. Allez, que le spectacle commence ! Oh… N’émousses pas ma lame Milady.

Le marché noir traditionnellement silencieux et clame prenait des allures d’arène où les rires et les cris provenaient de tous les côtés. C’était le moment parfait pour Sven de s’éclipser doucement afin de pouvoir faire quelques emplettes pendant que les marchands profiter du combat des deux jeunes femmes. A vrai dire le combat n’était pas la punition suprême pour donner l’exemple et en distraire d’autre, mais plutôt le moyen parfait pour se remplir les poches le plus possible avant de regagner le Moonacre pour partager le butin durement gagné. Sven qui paraissait alors aux yeux de tous le terrible capitaine qui pour un œuf n’hésitait pas à sacrifier une vie, était en vérité un bon comédien qui tirait profit du moment, fin manipulateur qui avait même embobiné sa seconde et une pauvre fille au caractère bien trempée. Alors que tous les yeux étaient rivés sur les deux combattantes, Sven muni d’un grand sac prenait tout ce qui semblait précieux et pouvait lui plaire à lui et son équipage. Discret et rapide, il subtilisait alors bouteilles et bijoux, fruits et gâteaux comme armes et artefacts de navigations. Tout ce qui pouvait rentrer dans le sac. De temps en temps, lorsqu’il sentait que les regards quitterait le champ de bataille, il regagnait rapidement sa place pour faire semblant de suivre le combat comme les autres. Pendant ses petits moments, il s’autorisait donc à observer les jeunes femmes et était terriblement fier de Candice pour l’aisance qu’elle avait à manier sa lame. Néanmoins, son adversaire ne se débrouillait pas trop mal et Sven percevait chez elle un petit quelque chose qu’il pouvait exploiter s’il l’avait dans son équipage. Frappant des mains, il encourager la rouquine qu’il avait élevé.

- Messieurs ! Admirez l’aisance de notre furie flamboyante ! Ah ! Si elle est aussi agile sous les couvertures qu’elle l’est avec sa lame, j’envie le veinard qui partage sa couche ! Véritable tornade ! Ah ! Ah !

D’un capitaine le discours était banal à entendre et pourtant Sven n’arrivait pas à se faire à celui-ci. Parler de cette manière de sa petite sœur lui donnait un goût amer en bouche. Malgré ce genre de remarque, Candice pouvait être certaine que son capitaine ne laisserait jamais un homme l’approcher sans qu’elle ne le veuille. Les pirates n’avaient cas toucher, voir et baver de loin s’ils n’avaient pas envie de subir la fureur d’un frère surprotecteur. Ayant un équipage pratiquement féminin, Sven avait toujours gardé et entretenu un certain éloignement respectueux avec elles et avait toujours soutenue et protéger ces amazones. Elles étaient toutes fortes physiquement et moralement et en échange de leur loyauté, Sven trouvait normal qu’il puisse leur offrir une certaine protection et soin. Lorsque le pirate eut terminé ses achats et placé le sac et le chapeau a ses pieds comme ci de rien n’était, il ouvrit une bouteille qu’il avait prit dans une caisse qui servait à soutenir son trône improvisé et leva celle-ci pour inviter les autres pirates à l’imiter.

- Buvez camarades ! Profitez ! C’est si rare de voir tel spectacle !

Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Mam'zelle vous avez une bien belle façade. ~   - Sam 6 Oct 2012 - 9:27

Spoiler:
 
Après avoir lancé sa réplique, Baby sentit une pointe froide sur son dos. Son adversaire s’impatientée. *Attend ma belle, j’arrive*

-Assez bavardé ! Bats-toi ! lança son adversaire avant de retourner à sa place initiale.
Cette dernière se plaça comme un tigre près à bondir au moindre moment.
Malgré cela, son adversaire ne semblée pas prête à donner le premier coup. Elle resté là, en face, à observer Baby.

-Ben alors ? Tu as peur ou quoi ? Ou alors... Tu ne sais pas te battre ?

Les autres pirates semblaient beaucoup s’amuser, sans compter Sven qui semblait beaucoup profiter de la situation. En effet, ce dernier la balader un peu partout en chapardant tous ce qu’il pouvait trouver. Il remplissait un chapeau qu’il venait de piquer à un vendeur et y mettait son butin.
C’est pendant sa contemplation qu’enfin son adversaire attaqua. Baby fut prise au dépourvu et plaça son épée devant son visage, pour parer au coups de la jeune rouquine.
Au début, Dolly esquivait plus qu’autre chose. C’était une chose de se battre pour s’amuser. Mais quand il s’agit de se battre pour de vrai, c’est plus compliqué. D’autant plus que son adversaire se défendait plutôt bien. Puis au fur et à mesure, la brunette commença à se ressaisir, elle commençait même presque à avoir le dessus.
Après un moment, Baby trébucha et tomba au pied de Sven. Voyant son adversaire approcher pour lui donner le coup de grâce, B. chopa le chapeau où se trouvait la cagnotte amassée par le capitaine et l’enfonça sur la tête de l’autre jeune fille avant de lui donner un coup de pied dans le sternum. La demoiselle partit s’écrouler un peu plus loin.
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Mam'zelle vous avez une bien belle façade. ~   - Mer 24 Oct 2012 - 20:36

Candice tituba en arrière, hébétée, sans vraiment comprendre ce qui lui était arrivé. Elle chuta lourdement en arrière et retomba sur les fesses, contre le sol dur et peu accueillant du marché. Après avoir repris ses esprits, la jeune fille retira rageusement son chapeau et l'envoya valser plus loin, atterrissant sur la tête d'un pauvre marchand qui n'avait rien demandé. Elle se releva et fonça droit sur son adversaire en ignorant les ricanements de la foule, la faisant ployer sous de nombreux coups de poings incontrôlables. Elle rugit et lui tira les cheveux en la plaquant au sol, coinçant ses bras sous ses genoux afin qu'elle ne puisse pas bouger. Ses cheveux lui barraient la vue, emmêlant son visage dans de longues mèches cuivrées. Elle mit trois bonnes paires de baffes à son ennemie puis sortit une dague impitoyablement aiguisée de sa poche. Elle se pencha sur son adversaire, jusqu'à ce que leurs nez ne soient qu'à quelques millimètres et la regarda droit dans les yeux.

-Toi, tu vas regretter d'être née. Ton joli minois va payer pour ce que tu as fait
, souffla-t-elle en plaçant la pointe de sa dague sous l'oeil droit de son ennemie.

Elle ne voulait pas forcément lui crever l'oeil mais son adversaire s'agita sous son poids, faisant trembler sa main et la dague qui traça une petite estafilade sous son oeil. Candice eut un sourire mesquin et cruel.

-A ta place je ne résisterais pas... murmura-t-elle contre l'oreille de son adversaire avant de la retourner sur le ventre, la coinçant en une clef de bras.

Puis elle la releva et plaqua sa dague sous sa gorge, devant tous les spectateurs. Une petite goutte de sang perla sous l'appui de la lame. Candice observa longuement la foule, défiant chacun de ses membres du regard puis elle lâcha son ennemie, la laissant tomber en avant.

-C'est pas encore finit, ramasse ton épée.

Candice se plaça plus loin et attendit que son adversaire s'exécute, bien postée sur ses pieds. Elle ne referait pas la même erreur cette fois-ci.


Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Mam'zelle vous avez une bien belle façade. ~   - Dim 30 Déc 2012 - 13:21

La fête battait son plein si on peut dire les choses ainsi. Les deux jeunes filles avaient commençaient leur duel, se battant comme des chiffonnières et usant de fourberies pour se moquer de leur adversaire. Sven qui jouissait du vin et des richesses qu'il avait amassait, attendait un peu encore avant de pouvoir partir en douce sans qu'on ne puisse le voir. Hélas, l'une des combattante décidait de prendre son précieux trésor pour frapper l'autre et on put entendre Sven pester contre elle. Qu'elle idée de jeter son précieux chargement ?! Alors que le combat s’annonçait de plus en plus intéressant, Sven quittait en douce les lieux avec deux énormes sacs dans les bras, qu'il mit dans un tonneau et qu'il commençait à faire rouler quand une vieille femme le pointa de son doigt crochu pour attirer l'attention sur lui.

- Regardez cet homme ! Il s'enfuit avec vos biens bandes d’ignares ! Au voleur !

En entendant la voix criarde de la vieille, Sven prit un fruit trop mûre sur l'un des stands et lui jetait dessus pour qu'elle se taise. Le fruit arrivant à pleine vitesse sur elle, la tâcha mais en plus, la fit tomber sur un autre stand et fit tomber plusieurs bagues et autres bijoux. Ce fut plus le bruit des bijoux qui tombent sur le sol plutôt que la vieille femme qui attira l'attention des pirates qui zonaient dans le Marché Noir. Alors que les regards se tournaient vers lui, que quelques enfants commençaient à voler les objets au sol, Sven hurlait ses ordres en poussant de plus en plus vite le tonneau chargé d'or et d'objets mélangés à une moitié de vin.

- Restez pas sur place ! Bougez vos fesses ! Je pars avec ou sans vous ! Le Moonacre va pas vous attendre ! Candice, ramasse le chapeau et couvre la donzelle ! Serait dommage qu'on perde la recrue en route !

Très vite, notre pirate se rendit compte qu'il allait se faire rattraper s'il continuer à cette vitesse là, croisant donc les doigts, il grimpa sur son tonneau, fort heureusement fermé, pour gagner un peu plus de temps. Au début, tout allait bien, la rue étant plate il n'avait qu'à hurler qu'on lui laisse le passage et menacer de son sabre ceux qui osaient rester en plein milieu. Les choses se corsèrent quand la rue devient en pente et qu'en face de celle-ci, deux planches aidaient à faire un pont entre une charrette et le sol pour faire descendre de nouveaux tonneaux de vins en provenance de Gernie. La stabilité de Sven se trouvait changeait et il ressemblait plus à un funambule marchant sur les talons de ses bottes en brassant l'air de ses bras plutôt qu'autre chose, crachant des insultes et grognant contre cette rue en pente. Une fois à quelques mettre de la charrette, il fit un bond en arrière et croisait son sabre avec le propriétaire de la charrette pour qu'il lui laisse. Celui-ci n'étant pas d'accord et étant assez bon au sabre, Sven sorti avec une rapidité déterminée son pistolet. De la triche ? Non... On est pirate où on l'est pas ! L'homme renonçant à sa charrette et l'aidant même à monter son tonneau, Sven s'empressait de monter et de prendre les règnes des bêtes pour les faire soudainement claquer, remontant la rue à vive allure pour récupérer les deux demoiselles. D'un bras, il attrapait la jeune recrue par le col et la fit monter à côté de lui, ordonnant à Candice de sauter dans l'arrière de la charrette avec les tonneaux pour protéger ceux-ci des éventuelles idiots qui chercheraient à grimper à bord.

C'est à grande vitesse qu'ils remontèrent alors la rue, traversèrent le marché sans une halte, repoussant les plus têtus et brisèrent les barrières et barrages. Après de bonnes et longues minutes à courir dans les rues de Vanylle, Sven finit par ralentir et arrêter son petit cortège devant le Moonacre. Les pieds sur son banc, il hurlait de nouveau, ordonnant à son équipage de sortir le bout de son nez pour venir ramasser le trésor qu'il venait de ramener. De nouveaux cadeaux et objets à mettre dans leur QG. Lorsque la porte s'ouvrit pour laisser les membres du vaisseau quitter leur nid, Sven bondit de la charrette et aidait à faire descendre les tonneaux pour les rentrer dans le Moonacre. Une fois qu'ils eurent terminé et que les regards se posèrent sur Baby Doll, Sven avec un grand sourire leur annonça qu'il y avait un membre de plus à bord, sans réellement lui demander son avis et rentra dans ses appartements un bon verre de vin.

- Ce soir, on fait la fête camarade ! Nous avons du vin et de nouveaux accessoires servez vous ! Le reste sera mit dans l’entrepôt. Et remerciez la gamine et Candice pour cette petite surprise ! Faites lui bonne accueille ! Moi, j'ai notre prochaine balade à préparer...



Spoiler:
 
Invité

On m'appelle Invité

Posté dans Re: Mam'zelle vous avez une bien belle façade. ~   - Mer 2 Jan 2013 - 17:23

Alors que la rouquine s’acharnait sur Baby, cette dernière entendit comme de petits cris stridents. Elle tourna la tête et vit Sven lancer un fruit au visage d'une vielle femme qui s'écroula sur un stand, ce dernier cédant son son poids.En moins d'une minute, tous les regards se tournèrent vers le pirate qui tenter de prendre la fuite avec un tonneaux remplit d'objets divers et varier.

- Restez pas sur place ! Bougez vos fesses ! Je pars avec où sans vous ! Le Moonacre va pas vous attendre ! Candice, ramasse le chapeau et couvre la donzelle ! Serait dommage qu'on perde la recrue en route !
*la donzelle? 'est d'moi qui parle?*

-Lève toi! Faut l'aider.cria Baby à Candice alors qu'elle chaparder un sabre.Faut qu'on couvre ses arrières.*Pourquoi je fais ça moi? Il a voulut me tuer. Et puis merde, on vit qu'une fois.*

Alors que Candice et elle se battaient, la rue se transforma en pente. Dolly tourna la tête et la pirate battre des ailes pour tenter de retrouver l'équilibre. Quand elle retourna la tête , un type allait la frapper. elle esquiva au dernier moment.

Viens! dit elle à Candice en l'attrapant par le bras pour l’amener vers la charrette où Sven se trouvait. Ce dernier fit un demi tour et chopa par le col, la faisant s'assoir à côté de lui *Il a failli m'étrangler cette abruti. Mais bon. On est en sécurité* L'autre miss monta à l'arrière de la charrette.

Après une course poursuite à travers tout Vanylle, la charrette ralenti et s’arrenta devant un bateaux. Alors que Baby le contemplait, les yeux comme des hublot, l’énergumène à coté d'elle ce remis à beugler *Y s’arrête jamais de gueuler c'ui là?*

Quand tout le monde fut sorti, ils rangèrent le tous dans le QG. Après cela, tous fixèrent Baby. *Hey! J'uis pas une bête de foire arrêtez.* C'est alors que le rouquin la déclara comme nouveau membre de l'équipage.*ah! Bah... d'accord*

- Ce soir, on fait la fête camarade ! Nous avons du vin et de nous accessoires servez vous ! Le reste sera mit dans l’entrepôt. Et remerciez la gamine et Candice pour cette petite surprise ! Faites lui bonne accueille ! Moi, j'ai notre prochaine balade à préparer...


Après ses quelques mots, le capitaine se retira. tous reposèrent leur regards sur la jeune recrue.

- Euh ... bah... Bonjour dit elle timidement

On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: Mam'zelle vous avez une bien belle façade. ~   -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum