AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


Opération 'Purge' - [Privé Talis Hadmas / Loghan Karano][Terminé]

avatar
Milice

On m'appelle Loghan Karano


Infos Personnage
RANG: Officier Capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Sant Poseïnos
MON AGE : 33
Masculin
MESSAGES : 214
AGE : 22
INSCRIT LE : 09/01/2013
PSEUDO HABITUEL : Törjana
Joyaux : 175
http://www.ile-joyaux.com/t1292-carnet-du-capitaine-karano#34470 http://www.ile-joyaux.com/t1289-capitaine-loghan-karano-a-votre-service#34396
Posté dans Opération 'Purge' - [Privé Talis Hadmas / Loghan Karano][Terminé]   - Jeu 25 Avr 2013 - 16:20

Il arrive plusieurs dans toute vie des moments où l'on aimerait ne jamais avoir su ou vu quelque chose, car ceci nous a amené dans des situations parfois, souvent, impossible à résoudre. Mais cela diffère d'individu en individu, un citoyen vivant sa vie du plus normalement ne pourra se retrouver dans une situation aussi périlleuse que celle d'un milicien en pleine opération … C'était ce qui s'était produit ce jour-là, pour Loghan. Les dernières semaines avaient été lourdes en évènements, il était en plein sur une affaire d'espionnage. Un réseau de braconnage basé à Gernie mais s'étendant jusqu'à Sant Poseïnos, autant dire qu'il ne s'agissait pas du petit trafique de quartier. Un braconnage de peau et de cornes, c'était principalement de ça dont il retournait. Mais malgré des semaines de pistages et de récolte d'information qui ont été difficile, le capitaine ne savait pas encore tout et il n'allait pas tarder à savoir.

***

Ce jour-là était cruciale. L'homme en charge de l'affaire avait prévu que dans ces prochaines 24 heures allait se dérouler la plus importante opération sur le réseau : l'arrestation de la tête, ou du moins d'une des plus grande, du réseau. Ceci allait permettre d'obtenir plus d'informations sur le centre nerveux du trafique et ainsi le détruire pour mettre vraiment à mal les braconniers. Sans cette 'base' opérationnelle, cela ne tiendrait plus qu'une question de temps avant de trouver tout les membres, et d'éradiquer une bonne fois pour toute cette 'pieuvre'. Dans les environs de Gernie, là où la population n'est pas aussi importante qu'en ville, Loghan s'était rendu à un point dont il avait eut part de la part d'un rabatteur qu'il avait fait parlé auparavant. Selon ce dernier c'était ici que devait se trouver l'un des cerveaux du réseau, l'opportunité n'était pas à manqué. Il fallait agir vite car dès qu'il allait faire le premier pas hostile, tout le monde serait en alerte et forcément, l'homme recherché pourrait s'enfuir. Il en était hors de question, tout simplement. Ce fût donc à la tombée de la nuit que le capitaine arriva aux alentours des lieux. Un grand domaine sur une colline, accessible que par une seule route. La proximité à Gernie n'était pas un hasard, une habitation importante comme celle-ci serait bien trop suspecte au beau milieu de nul part.

Le milicien traça malgré tout son chemin en jouant sur la discrétion à son paroxysme et réussit à pénétrer l'enceinte du domaine. L'obscurité de la nuit conjuguée à son uniforme sombre lui donnait un avantage, et il en profita pour se rapprocher du plus près que possible de l'entrée principale.

-"Un, deux … Cinq … Huit gardes."- Marmonna-t-il derrière son masque.

Le manoir était construit de telle façon que pour accéder à l'intérieur il fallait obligatoirement, ou du moins c'était le chemin le plus évident, par la porte principale. Loghan se trouvait dans les jardins, sa seule issue était de neutraliser les hommes qui patrouillaient devant. Mais s'il engageait les hostilités il allait faire état de sa présence, c'est pour cela qu'il scruta la moindre alternative et finit par remarquer une grille. Elle se trouvait sur l'autre façade, en contrebas … Et bonne nouvelle il n'y avait que deux gardes à proximités de celle-ci. Le capitaine se mouva dans le plus grand silence et descendit les marches amenant à ce niveau pendant que les dos étaient tournés. Il arriva derrière un arbre et attendit le bon moment pour se lancer à l'attaque. Il fallait faire le moins de mort c'était pour cela qu'il chargea des flèches hypodermiques dans son 'arbalète' de main puis la mise en joue. Dissimulé par les feuilles et l'obscurité, il se concentra du le cou du premier homme. Son souffle s'était intensifié, un tireur d'élite comme Loghan ne devait pas rater sa cible, pas maintenant. Le temps semblait s'arrêter autour de lui, ses yeux braqué sur le point d'impact. L'instant arriva, il coupa brusquement sa respiration pour bloquer ses muscles, puis appuya sur la détente.

La flèche fusa à toute vitesse et se planta avec précision sur la veine du garde qui pris par surprise, s’effondra au sol. Sauf que son compagnon avait tout vu et s'était mis sur ses gardes. Le milicien se déplaça en silence dans les épais feuillages du jardin pour se rapprocher au maximum du l'homme puis fonça vers lui. Le braconnier bloqua le premier coup de Loghan avec son bras tandis que ce dernier lui asséna un coup de genou dans le bassin. Pour éviter tout éclat de voix il s'empressa de donner un autre coup sur la face car l'homme s'était penché sous le choc du premier puis se dégagea rapidement derrière pour passer une main autour du cou et une la bouche. Il resserra son étreinte pour assommer la cible et au bout de quelques secondes, le garde tomba à terre. Maintenant que les deux étaient hors d'état de nuire, le milicien fouilla sur les deux corps 'endormis' pour trouver la clé de la grille et pu ainsi procéder jusqu'à l'intérieur. Loghan savait qu'il ne serait pas nécessaire de tuer tout le monde ou de les assommer s'il s'orientait avec intelligence jusqu'à la pièce où se trouvait le recherché. Ainsi, se dissimulant entre les murs, jouant avec les ombres pour de déplacer discrètement, il parvint à atteindre un corridor. La porte derrière laquelle se trouvait l'objectif de sa mission était au bout, mais il entendit un bruit venant d'une autre. Tournant sa tête vers celle-ci il put apercevoir qu'une lumière émanait dans l'espace entre le sol et le bas de la porte, cela voulait dire que le bruit avait été provoqué par quelqu'un à l'intérieur.

La sureté voulait de neutraliser la personne en question, au risque qu'elle sorte au mauvais moment. Loghan s'approcha lentement puis s'assurant de ne pas être vu tourna la poignée puis entra prudemment. Toute son attention était là, mais au moment où il pénétra complètement la porte se referma brusquement et il pu entendre un bruit familier à ses oreilles, celui d'un blaster qui s'active. Il se retourna pour faire face et fut stupéfiait par ce qu'il vit. C'était impossible … Comment pouvait-elle se trouver ici, à cet instant ? Il pensait qu'il hallucinait mais en réalité, cet individu était bel et bien là. Talis, en chair et en os … La fille du générale. Il la connaissait depuis quelques temps lorsque son supérieur la lui avait présenté. Il pensait bien qu'elle était comme son père, mais que venait-elle faire là ? Mais il pensa que ne pas dire tout de suite qui était-il serait mieux. Il se contenta de lui montrer qu'il n'était pas ennemi en lui dévoilant son insigne de milicien.

-"Que venez-vous faire ici ? Ce n'est pas un lieu très recommandé pour les civils vous le savez ?"- Dit-il d'une voix légèrement énervée.

Talis n'avait pas sa place sur ces lieux. Mais si elle avait réussie à s'infiltrer jusqu'ici, c'est qu'elle devait finalement bien se débrouiller. Or Loghan ne pouvait se permettre de la laisser risquer sa vie d'une telle manière … Il attendait qu'elle lui explique au moins la raison de sa présence, il se pouvait après tout qu'elle sache des choses que lui ne savait pas.
avatar
Citoyen

On m'appelle Talis Hadmas


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Errande / Midel-Heim
MON AGE : 21 ans
Féminin
MESSAGES : 139
AGE : 28
INSCRIT LE : 22/04/2013
PSEUDO HABITUEL : Nanaya
Joyaux : 245
Posté dans Re: Opération 'Purge' - [Privé Talis Hadmas / Loghan Karano][Terminé]   - Ven 26 Avr 2013 - 5:52

Mes yeux d’azur plongés dans la contemplation de mon reflet dans le miroir, je faisais une vieille moue avec ma bouche. La vue de cette cicatrice assez longue le long de mon flan gauche me rappelait des souvenirs. Douloureux certes, mais le pire était venu après, lorsqu’il avait fallu soigner la blessure sans que personne ne soit au courant. Mon Maître m’avait aidée sur le coup, et j’avais beaucoup appris sur les plantes médicinales au passage. Un mal pour un bien disait-on ? Pas sûr, pas sûr.

*** Flashback ***

Le temps était clair ce jour là, aucun nuage ne se profilait à l’horizon. Une journée parfaite pour partir en quête de plantes rares dans les coins calmes et éloignés des villes. Toutefois, mon Maître avait des choses à faire, et je dus partir seule pour réussir mes petites quêtes afin de lui ramener ce dont il avait besoin. Faire route telle une petite vagabonde avide de liberté sans personne pour me surveiller me plaisait vraiment, à croire que j’avais besoin de ces moments là pour satisfaire mon petit côté aventurière.

Ainsi je pris la route, pour me perdre non loin de Gernie. Toutefois, quelque chose d’étrange attira mon attention… En effet, des hommes se trouvaient non loin de mon coin de bonheur et arrachaient à la hâte des bouts de cette nature que j’aimais tant. Tout aurait pu s’arrêter à cette vision quelque peu étrange, mais il fut impossible de lutter contre la curiosité...

Prétextant auprès de Julyo que j’avais besoin de faire une grosse récolte pour refaire nos stocks, j’allais tous les jours observer ces énergumènes pour tenter de comprendre ce qu’ils tramaient. Telle une ombre, je me cachais et observais leurs faits et gestes. C’est alors que je compris que tout cela n’était pas qu’une histoire banale où on foutait en l’air ces plantes pour lesquelles je me démenais chaque jour. En effet, ces hommes jouaient aux braconniers et leur affaire semblait bien rodée. Il ne m’en fallut donc pas plus pour me décider à m’infiltrer dans leur planque dans le but de mettre la zizanie histoire qu’ils se fassent coincer comme des idiots.

Était-ce de l’inconscience ? Totalement. Jamais le danger ne m’avait effrayée, et ce n’était pas prêt de changer. C'est pourquoi je me laissais guider par mes envies, encore et toujours. De ce fait, j’avais organisé une petite infiltration à la tombée de la nuit dans le QG de ces enflures sans en informer qui que ce soit. Après tout, j’étais assez grande pour vivre ma vie de mon côté.

Mon vieux Blaster accroché au niveau de ma ceinture, je pris donc la route vers cette demeure qui se fondait parfaitement dans le décor non loin du centre de Gernie. Silencieuse et invisible, j’étais restée camouflée un moment avant de trouver une faille dans la surveillance constante du coin. En effet, une fenêtre était restée ouverte dans un coin où la surveillance était plus relâchée. Ni une ni deux, je me mis à foncer vers elle dès lors que les deux énergumènes furent hors de mon champ de vision. Assez agile, je réussis alors à me glisser à l’intérieur de la pièce totalement vide et plongée dans l’obscurité.

Le cœur battant à tout rompre, l’adrénaline me donnait l’impression d’être aussi invincible que folle. Pourquoi ? Pourquoi avais-je cédé à l’envie d’en savoir plus ? Le moment n’étant pas venu de faire demi-tour, je finis donc par sortir de la pièce tout en restant sur mes gardes histoire de passer une porte plus sûre et éloignée de l’extérieur pour m'organiser. Encore une fois, je ne cessais de me répéter que tout cela était totalement démesuré sans pour autant m’arrêter dans ma folie de la nuit. Ainsi, je passai une nouvelle porte avec prudence, et fit en sorte de faire un peu de lumière pour voir ce qu’il se trouvait à l’intérieur.

Pour être surprise, je le fus, mais complètement. Des petits bocaux remplis d'herbes séchées étaient entassés sur une armoire et tous portaient des noms de plantes que je connaissais bien. Les enflures, ils avaient osé ! J'étais totalement outrée ! Toutefois je n’eus pas le temps de jurer à voix basse car des bruits de pas attirèrent mon attention. Quelqu’un approchait…

Saisissant mon Blaster en me collant contre le mur à côté de la porte, j’attendis que la personne fasse son apparition. ainsi, et lorsqu’elle fut dans la pièce, je refermai la porte de ma main libre pour activer mon arme de l’autre. Mon regard était loin d’être agréable, cependant je n’eus pas l’occasion de lancer une tirade sèche et loin d’être fleurie car l’insigne de la Milice me coupa net dans mon élan. Oh non. Là, pour le coup, j’étais cuite de chez cuite. Surtout si le milicien au visage caché me connaissait. Priant alors pour que ce ne soit pas le cas, j’abaissai mon arme tout en écoutant les paroles agacées et vexantes du nouvel arrivant.

« Hé ho, c’est bon ! Et vous qu’est c’que vous faites là hein ? »

J’avais fini par me laisser emporter en chuchotant assez fortement. Ma question avait été bête, j’en étais consciente, toutefois je m’étais sentie outrée d’être prise pour une pauvre civile qui n’avait rien à faire dans cette demeure bien louche. Même si, au final, le Milicien avait entièrement raison.

M’éloignant de la porte en silence, j’allai me poser dans le fond de la pièce sans lâcher mon Blaster pour voir d’un peu plus près cet homme qui, part chance, ne semblait pas me connaître.

« Pardon, j’voulais pas dire ça…Mais vous m’avez fichu une des ces trouilles ! J’ai cru que vous étiez avec eux. »

Directe et loin de mâcher mes mots, j’avais fini par ranger mon arme en soupirant. L’excès d’émotions était lentement retombé, mais je restais tout de même sur la défensive…

« J’suis là parce que ces enflures s’amusent avec des plantes et des pauvres bêtes pour leur trafic. »

D’une voix silencieuse et quelque peu énervée, j’avais fini par expliquer ma présence dans le lieu investi par les voyous. Après tout, le Milicien s’interrogeait peut être concernant mes intentions et hésitait sans doute à me mettre dans le même sac que les autres. Et ça, je ne le souhaitais pas et préférait qu'il soit au courant de mon identité. C'était pour dire...
avatar
Milice

On m'appelle Loghan Karano


Infos Personnage
RANG: Officier Capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Sant Poseïnos
MON AGE : 33
Masculin
MESSAGES : 214
AGE : 22
INSCRIT LE : 09/01/2013
PSEUDO HABITUEL : Törjana
Joyaux : 175
http://www.ile-joyaux.com/t1292-carnet-du-capitaine-karano#34470 http://www.ile-joyaux.com/t1289-capitaine-loghan-karano-a-votre-service#34396
Posté dans Re: Opération 'Purge' - [Privé Talis Hadmas / Loghan Karano][Terminé]   - Sam 27 Avr 2013 - 8:48

Une chose était à présent sûre, Talis n'avait pas reconnu Loghan et c'était tant mieux. Il savait cependant qu'elle avait un caractère spécial et que cela risquait fortement de compliquer la situation. Mais elle lui révéla un détail qui le troubla, le réseau n'était apparemment pas dédié qu'au trafic de peaux et de cornes … Mais aussi de plante. Qui disait plante disait par analogie drogue, ce qui prenait tout son sens lorsqu'on voyait les moyens dont disposait les braconniers. Loghan se frotta la tête puis regarda de nouveau la jeune femme. Devait-il la faire sortir le plus rapidement que possible ? C'était une solution bien trop difficile à appliquer, car il serait bien plus dur de la faire quitter les lieux et y revenir après, cela ne servirai strictement à rien. Puisqu'elle était là et avait réussie à échapper à la vigilance des gardes, le capitaine décida qu'elle pourrait lui apporter une aide.

-"Bien … Je pense que nous devrons en finir le plus tôt que possible. Je suis aussi ici pour ces trafiquants mais vous venez de m'apprendre une de leur nouvelle activité … Vous allez m'aider à arrêter l'une de leur tête pensante."-

Il se déplaça vers la porte puis l’entrebâilla pour observer si le couloir était surveillé et surtout si la porte derrière laquelle se trouvait probablement la cible était gardé. Après quelques instants il tourna son attention une nouvelle fois vers Talis et lui expliqua que l'homme en question se trouvait dans la pièce derrière la porte au fond. Il ne savait pas si c'était un bureau ou la porte d'une réserve, il pouvait y avoir n'importe quoi derrière. Loghan désigna le blaster et affirma qu'il allait être très utile dans les minutes à venir, le plan qu'il avait conçu à l'instant reposait sur comment la fille du général allait se débrouiller.

-"Il n'y a pas 36 façons de savoir s'il est bien là ou pas. Nous allons nous poster devant la porte et à mon signal vous tirerez sur la première personne que vous verrez à l'intérieur. Vu le modèle de votre blaster il ne devrait pas tuer, mais être suffisamment puissant pour neutraliser. Je me chargerai du reste."-

Ceci étant à présent dit il regarda une dernière fois au travers de la porte puis sortit prudemment, suivi de Talis. Il avançait à pas feutré pour minimiser les chances qu'ils se fassent surprendre jusqu'à ce qu'il arriva à côté de la porte. Les hommes qui étaient censés la garder faisaient une ronde et n'allaient surement pas tarder à revenir. Une fois que sa 'partenaire' était elle aussi en place, le capitaine plaça sa main sur la poignée dorée puis la tourna légèrement pour s'apercevoir qu'elle était fermée à clé. Que cela ne tienne, le milicien avait plus d'un tour dans son sac. Il décrocha un dispositif accroché sur sa ceinture bandoulière et le fixa silencieusement sur la serrure avant de tourner 10 fois la 'poignée' ressortant de l'objet.

-"Restez bien sur le côté sinon vous risquez de perdre un bras."-

Une dizaine de seconde plus tard un cliquetis se fit entendre et se fit suivre instantanément d'une petite déflagration qui eut pour effet de détruire la porte. C'était à ce moment-là qu'il fallait être extrêmement rapide, Loghan fit signe à Talis avec deux doigts pour lui dire de passer à l'action, tandis que lui se retourna de même pour faire face aux occupants de la pièce. Le milicien s'arma de son arbalète réduite dans une main et d'un blaster dans une autre. La rapidité de la scène et sa réussite devait être réglée comme un réveil, le capitaine tira une flèche soporifique sur le premier homme à droite d'un bureau, et tira sans hésiter sur un deuxième un peu plus en retrait. Comme il l'avait pensé, cette pièce était un bureau et le recherché était assis derrière le sien. Loghan avait neutralisé deux de ses hommes, il en restait un troisième dont la jeune femme devait se charger. L'effet de surprise de la détonation avait fonctionné, c'était pour cette raison que l'attaque avait marché. Il ne perdit pas un seul instant et s'empressa d'attraper celui pour qui il était venu en lui écrasant la tête sur le bureau et plaquant son blaster sur sa nuque.

-"Vous allez gentillement vous taire et nous suivre. J'ai des questions et si vous voulez espérer avoir une chance de salut devant le juge, vous feriez mieux de coopérer Dwayner. Suis-je clair ?"-

Mais au moment où il finit sa phrase il entendit un raffut provenant de loin. La détonation avait surement été entendu par bon nombre de personnes et ils n'allaient pas tarder à rappliquer. Il fallait faire sortir Dwayner sans se faire tuer par ses hommes, et pour cela Loghan avait une autre carte dans sa manche. La porte derrière le bureau menait à une cage d'escalier, c'était par là qu'il fallait se diriger. Ordonnant à l'homme de se lever sans tenter quoique ce soit, ce dernier 'obéit' sans résister et ouvrit la sortie. Une fois qu'ils étaient derrière, le milicien demanda à Talis :

-"Tenez-le en joue un instant."-


Le capitaine se baissa au niveau du bas de porte et décrocha un deuxième dispositif de sa ceinture. Cette fois-ci ce n'était pas un explosif à 'retardement' mais un système à déclenchement. Il n'avait que deux type de mécanisme, et celui-là était le deuxième, il l'amorça en décrochant la partie supérieur, relié par un fil à la partie inférieur qui contenait le mécanisme. Il plaça le premier bloc à droite, fit passer le fil devant la porte et fixa le dernier bloc à gauche. Il ne restait plus qu'à espérer que cela fonctionne, Loghan avait eut quelques soucis technique avec ces dispositifs par le passé. Il reprit l'arme pour tenir Dwayner et demanda à la jeune femme de couvrir ses arrières si les gardes réussissaient à passer son piège.

-"Où est-ce que ces escaliers mènent ?"-

-"Je … Je ne sais plus. Je crois que … qu'ils mènent derrière, ou dans les sous-sol …"-
-"J'espère pour vous que ce n'est pas un traquenard sinon je n'hésiterai pas à appuyer sur cette détente, compris ?"-

Le milicien fit un signe à Talis pour lui dire de garder son arme levée et prête à faire feu. Si le piège venait à ne pas fonctionner, elle allait en avoir besoin.


Spoiler:
 
avatar
Citoyen

On m'appelle Talis Hadmas


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Errande / Midel-Heim
MON AGE : 21 ans
Féminin
MESSAGES : 139
AGE : 28
INSCRIT LE : 22/04/2013
PSEUDO HABITUEL : Nanaya
Joyaux : 245
Posté dans Re: Opération 'Purge' - [Privé Talis Hadmas / Loghan Karano][Terminé]   - Sam 27 Avr 2013 - 11:35

Allais-je me faire jeter après tous mes efforts ? J’étais persuadée que oui, mais à mon grand étonnement ce ne fut pas le cas. Ainsi, je rangeai dans un coin la réflexion que j’avais prévue en cas de refus catégorique puis me concentrai sur les paroles de ce milicien au visage caché. Une mine satisfaite avait pris place sur mon visage. S’il voulait que je l’aide à mener sa mission à bien, cela voulait dire qu’il ne m’avait pas reconnue. Une bonne occasion que je n’allais pas laisser passer.

Lorsque la finalité de la mission fut mise sur la table, je fis un léger signe de tête approbateur pour lui faire comprendre que j’avais saisi l’importance de la manœuvre. Arrêter le chef de ces enflures me plaisaient bien, je n’aurais jamais espéré mieux pour venger les chercheurs dans mon genre et ces pauvres bêtes qui n’avaient demandé. De ce fait, j’écoutai les ordres avec attention, et suivis les directives sans prononcer ne serait-ce qu’un seul mot. Je me contentais donc d’hocher la tête et de répondre par des signes lorsque la voix du Milicien se faisait entendre.

Rapidement, nous quittâmes la pièce pour se rendre dans celle où se terrait notre ennemi numéro un. Le cœur battant à tout rompre, je ne ressentais ni peur, ni angoisse. A vrai dire, l’excitation inhibait tout sentiment néfaste et me rendait aussi sérieuse que l’un des subordonnés de mon père. Il fallait dire aussi que l’homme au visage masqué me faisait confiance et m’avait demandé de viser un des hommes à l’intérieur de la pièce ciblée. Nouveau signe de tête, j’avais mon Blaster en main et je savais comment l’utiliser.

Toutefois, et lorsque la porte fut enfin ouverte après la déflagration, je restai figée pendant quelques secondes. Nom d’un Borzinet, cela n’avait pas été une petite explosion ! Et pourtant je réussis à me remettre dans l’ambiance dès que mon regard croisa celui de mon nouvel allié. L’heure était venue de se lancer dans la baston.

Visage crispé, yeux emplis de détermination, j’entrai alors dans la pièce afin de mettre mon ennemi à terre car à mon arme. L’acte en lui-même ne fut pas des plus simples, cependant, je réussis à le toucher après quelques esquives chanceuses. Et de un ! Mais je n’eus pas le temps de me réjouir car le pire restait à faire. C’était évident.

Fière mais toujours sur les gardes, je contemplai alors l’homme qui avait tout organisé de ma petite hauteur non sans haine. Cependant, la réjouissance fut de courte durée car des bruits se répandirent dans les couloirs comme une traînée de poudre.

« Fais chier. »

Pestant de mon côté, je ponctuai ma petite indignation en faisant ce que le Milicien m’avait demandé de faire. Pointant mon Blaster non loin de la tempe de notre prisonnier, j’arborai un regard glaçant. Pas question ne me laissait marcher sur les pieds sous prétexte que j’étais une femme. Il fallait que ce bougre comprenne que moi non plus, je n’étais pas une rigolote.

Baignant dans la transe étrange due à cette mission improvisée, je continuais donc de suivre les ordres en adressant des regards à l'homme masqué. Ainsi, nous nous réfugiâmes dans l’escalier rapidement sans pour autant ignorer les futures victimes du piège. Toujours sur mes gardes, comme on m’avait dit de le faire, j’attendis que les braconniers se fassent avoir… ou pas.

Blaster toujours en main, je vis alors un homme passer la porte sans encombre avant que l’explosion ne fasse valser tous les autres dans les airs. Un parasite qui pouvait nous coûter très cher s'il n'était pas neutralisé.

« RHA !!! NON !!! Merde ! »

Cette fois ci, le coup partit directement sur l’ennemi qui s’écroula comme une vieille poupée de soie sur les marches. Mais une douleur au niveau de mon épaule avait fini par m’arracher un petit gémissement. L'enflure m'avait effleurée de peu avec son arme, et j’avais une belle petite blessure à présent. Rien de grave, néanmoins, je me mis à dévaler les escaliers à toute vitesse en m’adressant au Milicien qui était plus bas sur un ton assuré.

« C’est bon, ça va. L’autre est complètement nase, je l’ai eu. L’explosion a eu les autres. »

La descente ne fut pas très longue, ainsi, nous arrivâmes dans une pièce en sous-sol qui abritait des pauvres bestioles en cage dès lors que mon petit rapport fut terminé. Ce fameux Dwayner nous avait-il menti pour mieux nous coincer ? La question m’effleura l’esprit jusqu’au moment où je vis une porte tout au fond de la pièce. Une porte qui menait certainement à l’extérieur. Toutefois, mon regard se posa très rapidement sur les prisonniers de ces hommes… La vision atroce de ces bêtes stimula alors une colère sans nom. Une colère qui fut très rapidement extériorisé par une expression spontanée assez silencieuse que je ne pus contrôler.

« Mais quelle bande de salauds. »

Tomber sur le Milicien avait été une aubaine, une chance que je n’aurais jamais espérée même en rêve. Le trafic s’était révélé être plus important que prévu, et seule comme je l’avais été, tout ce serait sûrement mal terminé. Bien sûr, nous n’étions pas aux bouts de nos surprises, et je doutais m’en sortir qu’avec cette petite égratignure car de nouvelles voix arrivèrent à nos oreilles… Mais au moins, justice allait être rendue. Ça, à moins, je pouvais en être sûre.

avatar
Milice

On m'appelle Loghan Karano


Infos Personnage
RANG: Officier Capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Sant Poseïnos
MON AGE : 33
Masculin
MESSAGES : 214
AGE : 22
INSCRIT LE : 09/01/2013
PSEUDO HABITUEL : Törjana
Joyaux : 175
http://www.ile-joyaux.com/t1292-carnet-du-capitaine-karano#34470 http://www.ile-joyaux.com/t1289-capitaine-loghan-karano-a-votre-service#34396
Posté dans Re: Opération 'Purge' - [Privé Talis Hadmas / Loghan Karano][Terminé]   - Lun 29 Avr 2013 - 10:00

Alors que Talis se chargeait de couvrir les arrières du Milicien, une détonation se fit entendre. En effet le piège de Loghan avait fonctionné mais à ce qu'il entendit après, pas complètement. Apparemment un des hommes avait réussi à passer outre mais heureusement la fille du général l'avait neutralisé à temps, et cela ne fit qu'être confirmer lorsqu'elle venu lui parler. Les secondes s'écoulèrent rapidement et ils se retrouvèrent dans un sous-sol. Le capitaine resserra son emprise sur la détente du blaster en voyant sur quoi il avait atterrit. Cependant, une porte au fond semblait conduire à l'extérieur du domaine si on voyait la lumière qui passait en bas. La pièce était jonchée de cages contenant tout type d'animaux, mais la majorité étaient natifs de Gernie. Loghan regarda rapidement la scène puis reporta son attention sur Dwayner au moment où il entendit des éclats de voix, provenant de l'extérieur.

-"Ne croyez pas que vous allez vous en sortir ainsi."-

Il y avait surement un bon comité d'accueil qui attendait de l'autre côté, à l'affût du moment où les deux 'intrus' pourraient sortir. Sauf que le milicien n'avait pas dit son dernier mot et se mit à réfléchir. Mais un problème se posa : Il ne pouvait pas faire deux choses à la fois sinon le captif allait en profiter pour s'échapper et il allait avoir besoin de Talis, donc impossible de le maintenir en joue. Loghan décida donc qu'il était préférable de le mettre hors d'état de nuire pendant un moment, il passa donc son bras autour de son cou et son autre main pour l'empêcher de respirer. Il resserra le tout pour qu'au bout de quelques secondes, Dwayner s'effondra lourdement au sol. Voyant bien que sa partenaire allait être interpellée par ce geste, il prit de court.

-"Il est juste inconscient, cela ne durera pas longtemps. Il faut donc en profiter et vous allez encore m'aider …"- Dit-il.

Il se déplaça vers ce qui semblait être une 'fenêtre' à barreaux puis sortit son épée. Il la braqua de manière à obtenir un angle de vue sur le devant extérieur de la porte et tourna la bague autour de la lentille de son masque pour pouvoir 'agrandir' l'image obtenue. Heureusement que sa lame était toujours très bien entretenue, c'était grâce à cela qu'elle pouvait réfléchir aussi précisément qu'un miroir. Il y avait dix gardes au total mais ce qui allait être le plus compliqué, était que juste devant la porte se trouvait un lance-grenade EMP, contrôlé par un des dix … autant dire que la partie de jeu n'allait pas être facile à gagner, ce coup-ci. Il finit par ranger son arme dans son fourreau puis vint chercher des caisses en bois qui étaient entreposées au fond de la pièce. Il les empila dans l'axe de la porte mais à une certaine distance, puis expliqua à Talis son 'plan'.

-"Devant cette porte il y a un lance-grenade EMP, et vous savez … Si on se fait toucher par ne serai-ce une d'entre elle, elle nous tuerait instantanément, ces grenades ont la particularités de court-circuiter les signaux électriques cérébrales, de manière fatale, bien entendu. Mais on a encore une chance, il va falloir être juste très bien coordonné. Je vais abattre celui qui est derrière le lance-grenade mais il faut une diversion pour créer un effet de surprise. Vous voyez ces cages ? On va les ouvrir une à une et à mon signal, vous ouvrirez la porte. Ça devrai être suffisant pour me créer quelques centièmes de secondes de 'confusion', le temps que je le neutralise."-


Ce que Loghan avait oublié de dire était qu'il n'allait pas simplement le neutraliser mais un tir de fusil longue portée allait simplement trouer la tête de la cible. Un spectacle pas forcément beau à voir, mais c'était la seule solution. Le capitaine aida Talis à ouvrir les cages une à une et dirigea les bestioles devant la porte. Il lui demanda aussi de se placer derrière et de se tenir prête à l'ouvrir. Sortant son arme de prédilection, le milicien déploya les deux pieds du fusil et les posa sur les caisses qu'il avait empilé, cela allait servir à lui donner plus de précisions dans son tir. Les bêtes étaient prêtes et s'aggloméraient derrière la sortie, Loghan fit un signe du bras pour dire à la jeune femme d'ouvrir.

-(J'espère que ça marchera.)- Pensa-t-il.

Au moment où l'ouverture se fit, les animaux se ruèrent vers l'extérieur créant comme prévu la surprise. Le tireur ferma donc un œil et tout allait se jouer en moins d'une seconde. Le doigt sur la détente, le souffle ralentit, et la tête de la cible entre les lignes du viseur, le milicien retenu sa respiration afin de s'empêcher tout 'tremblement' durant les quelques fractions qui suivirent. La pression sur la gâchette se fit, et à ce moment-là une lumière aussi vive et assourdissante qu'un éclair sorti. Le projectile énergétique mit moins qu'un battement de cil à atteindre la destination, qui se trouvait être le front du garde derrière son lanceur de grenade. La scène ne fût pas des plus 'appétissantes' surtout lorsque le bruit de craquement d'os se fit entendre, qui était la perforation du crâne par la balistique du fusil. Mais cette instant prit fin dès lors que Loghan se releva et rangea instantanément son arme sur son dos et partit chercher le corps endormi de Dwayner, en passant un des bras par-dessus épaule pour le faire 'marcher'.

-"Foncez et surtout suivez-moi."-

Courant du mieux qu'il pouvait, car avec une charge aussi lourde sur les épaules le milicien était assez ralenti, même en course. Il était venu ici en filante, il fallait donc la regagner et vite avant qu'ils ne se fassent abattre à leur tour. Les deux mains occupées, il espérait que Talis allait pouvoir les couvrir si jamais les gardes venaient à les poursuivre malgré que les bêtes se ruèrent et les bousculèrent.
avatar
Citoyen

On m'appelle Talis Hadmas


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Errande / Midel-Heim
MON AGE : 21 ans
Féminin
MESSAGES : 139
AGE : 28
INSCRIT LE : 22/04/2013
PSEUDO HABITUEL : Nanaya
Joyaux : 245
Posté dans Re: Opération 'Purge' - [Privé Talis Hadmas / Loghan Karano][Terminé]   - Lun 29 Avr 2013 - 11:05

Les voix se faisaient de plus en plus distinctes au fur et à mesure que le temps passait. Pour être coincés, nous l’étions réellement, et il nous fallait à tout prix un plan parfait pour sortir de ce sous-sol assez glauque. Jetant un coup d’œil au Milicien qui venait de s’adresser à notre prisonnier, je réfléchissais à une tactique rapide et efficace… Bien qu’assez bonne dans le domaine en temps normal, j’avouais être totalement déstabilisée… Penser vite alors que la menace était si forte, ce n’était vraiment pas mon délire…

C’est alors que mon allié saisit le fameux Dwayner de façon brutale pour le… mettre hors d’était de nuire une bonne fois pour toute. Le geste, qui avait allié technique et dextérité, m’avait laissée perpexle. Ainsi, j’avais fini par contempler le Milicien en entrouvrant légèrement la bouche comme pour traduire mon étonnement. Toutefois, l’homme avait anticipé une quelconque réaction de ma part, et vint rapidement me rassurer sur le fait qu’il ne l’avait pas tué, mais juste pousser à « dormir » d’une certaine manière. Un soupir sortit alors de ma bouche pour traduire mon petit soulagement, puis un sourire quelque peu satisfait se posa délicatement sur mes lèvres. Sourire, qui disparut aussitôt lorsque je perçus très clairement la présence des ennemis juste derrière la seule porte de sortie.

L’heure était venue de passer à la phase « risquons notre peau une bonne fois pour toute » et j’allais de nouveau avoir un rôle dans son bon déroulement. Approuvant toujours d'un signe de tête le Milicien, je le regardai faire, et l’écoutai calmement tout en vérifiant par réflexe si notre homme ne se réveillait pas. Son plan de fuite s'avérait risqué, mais pas impossible à réaliser. De ce fait, j’allai aider à ouvrir les cages des pauvres bêtes tout en me plongeant dans une nouvelle phase de concentration intense. Tout ne serait pas aussi simple… Bien au contraire. Je risquais ma vie pour le coup, et même si l’adrénaline ne me quittait pas, je commençais doucement à prendre conscience de certains points.

Toutefois, je n’eus pas le temps de me laisser envahir par l’angoisse, car le Milicien me fit signe d’ouvrir la porte. D’un geste rapide, je m’exécutai, puis fermai les yeux à cause de la lumière si aveuglante. Le coup porté ne fit pas mouche, les bruits qui en avaient résulté étaient parvenus à mes oreilles, mais je n’avais pas le temps de m’arrêter sur ce genre de détails. Il fallait foncer hors de ce trou pour rejoindre un endroit sûr… La course contre la montre était arrivée.

Suivant mon allié du soir qui avait récupéré notre colis surprise, je tirai sur les ennemis qui nous suivaient en tentant de viser juste. Cependant, et même si j’étais assez habile, je n’avais en rien la maîtrise d’une Milicienne… C’est pourquoi j’eus alors l’idée la plus débile mais efficace de toute la soirée. Surveillant la scène du coin de l’œil, je me précipitai alors sur le lance-grenade couvert de sang qui se trouvait aux pieds de l’homme qui avait voulu le manier.

« Hm… bwah. »

A la vue du corps sans vie et en mauvais état, je refoulais un haut le cœur avant de me jeter sur l’arme. Par Vama, c’était vraiment dégueulasse ! S’il fallait vomir alors je le ferais sûrement plus tard, une fois chez moi, seule, mais pas maintenant, car ce n'était vraiment pas le moment de succomber à ce genre de chose.

Enfin armée comme il fallait, je me mis donc à courir vers le Milicien qui avait bien avancé. Tout allait si vite dans mon esprit que je ne savais pas quoi faire… S’éloigner… Il fallait s’éloigner avant de tirer. Ne pouvant continuer avec le Blaster en main à cause du poids du lance-grenade, je le rangeai à l’arrière de mon pantalon avant de porter le coup fatal. Respiration coupée, concentration au maximum, je me retournai alors gracieusement vers la maison au loin puis tirai la grenade qui allait nous sauver la vie.

« AAAAAAAHhhh ! Ouch ! »

La force du lancer me projeta à terre au moment où mes cibles furent touchées. Etant retombée violemment sur les fesses, j'eus l'impression de voir des petites étoiles dans le décor, et mis un moment avant de me relever pour continuer à courir aux côtés du Milicien qui portait toujours notre prisonnier. Je ne savais pas si mon coup tiré un peu au hasard allait les arrêter mais au moins, cela nous avait fait gagner du temps. Il ne restait plus qu’à trouver un endroit sûr à présent.

« Dites, on… va… où… Je veux… dire… vous… »

Essoufflée, j’avais commencé une phrase… pour en garder la fin. En effet, une Filante entra dans mon champs de vision ce qui avait répondu à ma question avant même qu’elle ne soit prononcée. Toujours dans la rapidité, je m’adressai alors au Milicien après avoir repris un semblant de souffle.

« J’vais conduire, vous me direz où aller... Ce sera plus simple. »

Ni une ni deux, nous étions déjà sur l’engin, prêts à quitter définitivement le QG des braconniers. A nouveau, je ne savais pas où tout cela allait me mener, mais j’étais persuadée de faire le bon choix. Ainsi j'entendais les ordres de l'homme au visage masqué tout en portant mon regard déterminé vers l'horizon.

avatar
Milice

On m'appelle Loghan Karano


Infos Personnage
RANG: Officier Capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Sant Poseïnos
MON AGE : 33
Masculin
MESSAGES : 214
AGE : 22
INSCRIT LE : 09/01/2013
PSEUDO HABITUEL : Törjana
Joyaux : 175
http://www.ile-joyaux.com/t1292-carnet-du-capitaine-karano#34470 http://www.ile-joyaux.com/t1289-capitaine-loghan-karano-a-votre-service#34396
Posté dans Re: Opération 'Purge' - [Privé Talis Hadmas / Loghan Karano][Terminé]   - Mar 30 Avr 2013 - 5:20

Loghan avait pu constater que Talis semblait ne pas avoir de difficulté à appuyer sur une détente. D'abord dans le bureau, ensuite dans les escaliers, elle ne manquait pas de 'courage' pour faire feu sur quelqu'un. C'était une bonne chose pensait-il, mais lorsqu'il vit qu'elle prit le lance-grenade il décida tout de même de presser le pas pour s'écarter. Ce type d'arme était dangereux et ne se manipulait pas comme un blaster, toutefois lorsqu'il entendit le coup et surtout la projection de sa partenaire, il comprit que ça avait plutôt réussi. Il était étonnant de voir un tel calibre en circulation, surtout que les grenades EMP étaient très gardées par la Milice … Ou bien cela venait des Veilleurs Pourpres ? Il fallait réfléchir à cela plus tard car pour le moment il fallait lever le camp et vite. Talis prit place aux commandes tandis que le capitaine s'installa plus à l'arrière pour maintenir Dwayner.

-"On se rend à Gernie. Il y a un 'abri' là-bas où nous ne serons pas vu, ce cher monsieur va passer un interrogatoire improvisé."- Se contenta-t-il de dire.

Les interrogatoires n'étaient pas spécialement le point fort de Loghan. Au QG dans ce genre de cas il ne s'occupait que de jouer les intimidateurs, mais ce n'était pas lui qui posait les questions. À ce moment-là il allait devoir faire preuve d'inventivité pour faire parler son captif car vu le dossier qu'il avait sur lui, c'était une forte tête. Il ne fallait pas non plus que cela dur trop longtemps au risque de finir par se faire prendre. Mais même si cela arrivait, le milicien était gradé et c'était une opération certes 'secrète' mais officielle. Les minutes qui suivirent furent assez silencieuse il voulait laisser Talis se concentrer sur la conduite de la filante. Mais alors il décida d'en savoir plus sur la jeune femme et brisa ce silence … Même si en vérité il savait qui elle était, après tout il fallait faire plus réaliste.

-"Je ne connais toujours pas votre prénom, au fait. Comment vous appelez-vous, mademoiselle ?"-

Ceci dit il ne fallut pas plus de quelques minutes plus tard pour qu'ils arrivent à destination. Loghan descendit du véhicule tout en 'accompagnant' Dwayner de la même façon qu'il avait fait pour le transporter jusqu'à sa filante. Car effectivement, elle lui appartenait mais n'était destinée qu'aux missions … Il n'a encore jamais eu la permission d'en faire usage hors de son service. Ils étaient devant une 'maisons' typique de Gernie, à savoir encastrée à même la pierre des collines. Celle-ci semblait être vide et cela avait une raison, que le capitaine expliqua tout naturellement.

-"C'était ici que j'étais censé habiter, si je m'étais marié autrefois. Je n'ai jamais eu le courage de la revendre, et aujourd'hui je sais enfin pourquoi."- Dit-il sur une pointe d'humour.

Il pénétra le premier dans la maisonnette et installa le braconnier dans une petite pièce au fond, qui servait de remise. Tout était vide, il n'y avait aucun meuble. Une fois que le capitaine finit, il partit fermer la porte à l'entrée et éteignit les lumières pour ne laisser que celle de la pièce qui allait servir d'interrogatoire. D'ailleurs, une fois que lui et Talis étaient dedans il la referma à son tour, affirmant que là ils étaient bien à l'abri de tous. Pour réveiller l'homme Loghan n'y alla pas par quatre chemin, il tenta en tout premier les claques, cela ne fit que le faire osciller les paupières.

-"Je ne savais pas que mes prises étaient aussi efficaces …"-

Cette fois-ci il allait être un peu plus 'dur' et donna un grand coup sur la tête de l'homme pour lui faire taper la table devant lui. Il se réveilla alors et s’aperçut qu'il était attaché à une chaise, devant une table dans une pièce sombre, faiblement éclairée et bien sur, en compagnie de ses 'ravisseurs'.

-"Va falloir parler maintenant. Je vais pas m'attarder sur votre cas, dites-moi simplement où se trouve votre lieu de production principal."-
-"Et vous croyez sincèrement que je vais vous le dire, vieux con ? Vous les Miliciens décidément … Tous des attardés. Vous croyez que c'est votre petite mise en scène qui va me faire parler ?"-

Loghan le regarda puis expliqua en quelques mots, enfin gestes, que c'était la mauvaise réponse. Il prit son fusil sniper et donna un violent coup latéral avec la crosse sur la figure de Dwayner.

-"Je ne compte ni passer mon temps à vous questionner ni à réfléchir. À chaque mauvaise réponses ça sera ça, et ça ira de pire en pire … Et ne croyez pas que vous êtes 'important', il y a d'autres têtes dans votre réseau et je n'hésiterai pas à les chercher pour m'informer si vous ne le faite pas maintenant … Sinon, vous ne me serez d'aucune utilité et je vous jetterai directement à la brume, saisi ?"-

L'homme changea son regard envers le milicien puis déporta ses yeux sur Talis, demandant qui était-elle et pourquoi elle était là, vu que ce n'était pas une milicienne, en apparence.


Spoiler:
 
avatar
Citoyen

On m'appelle Talis Hadmas


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Errande / Midel-Heim
MON AGE : 21 ans
Féminin
MESSAGES : 139
AGE : 28
INSCRIT LE : 22/04/2013
PSEUDO HABITUEL : Nanaya
Joyaux : 245
Posté dans Re: Opération 'Purge' - [Privé Talis Hadmas / Loghan Karano][Terminé]   - Mar 30 Avr 2013 - 8:04

Gernie. Telle était notre destination. Concentrée comme jamais sur la route, je ne faisais pas vraiment attention aux paroles prononcées par le Milicien. Ou du moins, je fis comme si de rien n’était lorsqu’il me demanda mon prénom… Que dire ? La Vérité ? Non surtout pas. Il me fallait un prénom, passe-partout de préférence, qui ne susciterait en rien la curiosité. Mais était-ce bien intelligent de rester silencieuse alors que j’avais entendu toutes les indications qu’il m’avait données ? Ainsi, et spontanément, je finis par crier la première idée qui m’était venue à l’esprit.

« Enelys ! »

D’où venait ce prénom ? Même moi je n’en savais rien. Mais en tout cas, j’étais sûre que personne y’ trouverait rien à redire. De ce fait, je me concentrai de nouveau sur le chemin en espérant mettre enfin pied à terre.

Quelques minutes s’écoulèrent alors avant d’arriver enfin à destination… Une maison… abandonnée sans doute mais en assez bon état se trouvait donc sous mes yeux ébahis. Pourquoi donc choisir un tel endroit ? Connaissait-il les propriétaires ? La question n’eut pas le temps de franchir mes lèvres car le Milicien y répondit de façon assez naturelle. La bâtisse lui appartenait et avait été prévue pour accueillir une belle famille au complet… Mal à l’aise en dépit de la pointe d’humour dont il avait fait preuve, je ne répondis pas et le suivis à l’intérieur pour l’interrogatoire. Bizarrement, cette homme me rendait curieuse, et je voulais à tout prix mettre un nom sur son ‘masque’… Peut-être que je le connaissais, juste de nom pour avoir entendu mon père en parler.

Mettant ma curiosité mal placée de côté, je m’installai dans un coin de la pièce pour voir le Maître à l’œuvre face au prisonnier. Silencieuse mais attentive, j’écoutai patiemment l’échange brutal sans broncher. L’adrénaline s’étant volatilisée, mon épaule avait commencé à me lancer… Ainsi et lorsque je posai une main dessus avec douceur, je vis notre otage se tourner vers moi. Maintenant qu’il avait envoyé balader le Milicien en dépit de ce qu'il venait de prendre dans la tête et vu comment j’étais habillée, il devait se poser des questions… Des questions auxquelles j’allais prendre un malin à plaisir à répondre.

« Et toi, t’es qui ? »

Sa voix rauque et désagréable avait fini par me décider à m’avancer en prenant un air détaché. Ce n’était pas cette enflure qui allait me marcher sur les pieds.

« Vaut mieux pas que tu saches espèce d’abruti. Sinon tu salirais sans doute ton pantalon. »

Ni froide, ni piquante, j’avais pris une voix amusée mais dissuasive à la fois comme pour rendre mon mensonge assez crédible. Car la vérité était bien moins amusante pour tout avouer. Bien sûr, je n’avais pas mâché mes mots, comme d’habitude, à croire que je ne pouvais me retenir. C’est donc sur cette même note que je continuai mon petit monologue.

« Bon allez, on a déjà assez perdu de temps, je crois qu’il vaut mieux faire ça direct’. »

Sortant alors de ma poche deux petits flocons qui avaient été entreposés dans la maison des braconniers, je me tournai alors vers le Milicien en pivotant sur mes talons en espérant qu'il ne poserait aucune question. Je n'avais pas volé ces mélanges pour moi, mais pour les étudier... Allait-il comprendre une bonne intention derrière cet "emprunt" ? Car il fallait à tout prix jouer le jeu et faire comme si tout avait été prévu..

« On commence par quelle drogue… Main droite ou gauche ? »

Les effets de ces drogues faites rapidement m’étaient totalement inconnus, toutefois, je doutais que notre prisonnier veuille y gouter. Peut être que ma manœuvre ne mènerait qu’à des insultes de sa part, je n’en savais rien, mais c’était la seule chose menaçante que j’avais pu faire… Après tout, et même si j’avais beau être un tantinet… irrévérencieuse et enjouée, je n’étais pas une Milicienne. Loin de là.

[spoiler] HRP : J'ai pas trop fait parler le gars du coup >< Je préfère que tu décides de sa réaction xD Si ça te dérange, je le fais pas de soucis o/
avatar
Milice

On m'appelle Loghan Karano


Infos Personnage
RANG: Officier Capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Sant Poseïnos
MON AGE : 33
Masculin
MESSAGES : 214
AGE : 22
INSCRIT LE : 09/01/2013
PSEUDO HABITUEL : Törjana
Joyaux : 175
http://www.ile-joyaux.com/t1292-carnet-du-capitaine-karano#34470 http://www.ile-joyaux.com/t1289-capitaine-loghan-karano-a-votre-service#34396
Posté dans Re: Opération 'Purge' - [Privé Talis Hadmas / Loghan Karano][Terminé]   - Mer 1 Mai 2013 - 14:58

Loghan regarda le court 'dialogue' entre Dwayner et Talis qui s'apparentait plus à des menaces, provenant de la jeune femme. Elle savait y faire, mine de rien pensa le capitaine. Mais alors elle sorti deux fioles de sa poche et se retourna vers le milicien. Qu'était-ce donc ? Voulut poser la question mais l'attitude de sa partenaire était étrange. Et il eut de raison de ne pas parler tout de suite, car il s'agissait de deux drogues en réalité. Loghan la regarda derrière son masque et se demandait vraiment si elle connaissait les effets de ces liquides, sinon … Ils risquaient de tuer le braconnier. Mais il joua le jeu en affirmant qu'il allait commencer par la fiole de droite et la saisit. Il s'approcha de l'homme puis ouvrit le petit flacon en lui faisait sentir le contenu, cela allait peut-être avoir son effet. Si cela s'avérait être du simple somnifère, il ne devrait pas vraiment réagir, après tout il connaissait ses propres recettes.

-"Hé qu'est-ce que vous faite vieux fou ?"-
-"Ça ne vous dit rien, cette odeur ?"-

La pari était risqué mais contre toute attente, le trafiquant devint blême et se mit à suer. Reconnaissez-t-il un poison ? Cela ne semblait pas être ça. Mais Loghan saisit l'opportunité et commença les choses sérieuses en empoignant l'individu par la mâchoire puis approcha la fiole. Il se mit à gesticuler de la tête et à crier toute sorte d'insulte à l’encontre du milicien mais aussi de Talis. Dans une énième tentative d'arracher les informations, le capitaine haussa le ton à son tour en insurgeant à son captif de parler s'il voulait sans sortir indemne.

-"OÙ ?!"-

Dwayner se tût, il fixa le capitaine puis la fille du général sans rien dire. Il hésitait, il jugeait sans doute la situation. Devait-il parler ou encore subir ? Ou était-ce du bluff ? Il ne le savait guère. Loghan resserra son emprise jusqu'au moment où il entendu qu'il était prêt à parler, du moins à commencer. Retirant légèrement sa main il attendait ses réponses, qui se firent timidement prononcées. Le retenue commença à dire que le lieu de production principal était 'camouflé', que cela n'allait pas être une partie de plaisir à le trouver. Les sécurités y étaient multipliées et la position même de l'endroit était bien gardée. C'était un bon début mais bien trop insuffisant. Loghan voulait des indications précises et il allait les obtenir, de gré ou de force.

-"Quelle ville ?"-
-"HA, et vous croyez que je vais vous balancer ça ? J'en ai déjà trop dis !"-

Le milicien reprit sa respiration puis se déplaça lentement derrière l’interrogé. Il pointa ses yeux sur Talis puis lui demanda un service.

-"Enelys ? Je pense qu'il est temps. Nous n'avons plus rien à tirer de lui."- Lui dit-il.

Il s'agissait bien évidemment d'une manœuvre d'intimidation, il commença à charger son blaster. Se rapprochant de la jeune femme il lui donna puis lui dit de tirer mais sans que la cible ne s'en rende compte, il baissa sensiblement le bras de Talis pour viser la jambe.

-*Ce n'est que la jambe, ça ne sera pas fatal.*- Lui chuchota-t-il.

Il fallait qu'elle appuie à présent sur la détente, cela allait surement faire peur à Dwayner et il y aurait plus de chance qu'il parle après. Il espérait juste qu'elle allait avoir assez de cran pour faire feu, mais si elle l'avait déjà fait dans le manoir, pourquoi ne le referait-elle pas ici ?
avatar
Citoyen

On m'appelle Talis Hadmas


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Errande / Midel-Heim
MON AGE : 21 ans
Féminin
MESSAGES : 139
AGE : 28
INSCRIT LE : 22/04/2013
PSEUDO HABITUEL : Nanaya
Joyaux : 245
Posté dans Re: Opération 'Purge' - [Privé Talis Hadmas / Loghan Karano][Terminé]   - Jeu 2 Mai 2013 - 4:49

Le Milicien était rentré dans mon jeu, à mon grand plaisir il fallait bien l’avouer. En plus, il se montrait bien plus convaincant que moi au niveau des menaces, et très vite, je compris que le contenu de la fiole qu’il avait choisi ne devait pas faire du bien. En effet, le prisonnier devint blême lorsqu’il en huma les émanations volatiles. A cet instant, une esquisse de sourire satisfait se déposa sur mes lèvres… Il allait craquer, c’était obligé.

Les mots s’alignèrent enfin, pas dans le bon ordre étant donné la panique, mais au moins, on avait un peu plus d’informations. Crispée, les dents serrées, je contemplai l’homme d’un regard haineux. Les enflures avaient sans doute fait beaucoup de dégâts… La taille de la fabrique dont il parlait n’était pas négligeable, tout comme la sécurité qui l’entourait. La mettre hors d’état de nuire ne serait pas une mince affaire…

Toutefois, alors que je commençai à me préparer psychologiquement à vivre pire, l’homme se braqua et refusa d’en dire plus concernant le lieu de la production. Le Milicien se fit alors menaçant, mais cela ne mena à rien. L’autre glandu se fichait bien de nous, et ne dirait rien de plus, poison ou pas en main. N’y connaissant rien aux interrogatoires, j’observai mon allié de la soirée de façon intense… Lui savait quoi faire, cela se voyait, et il lança rapidement une réplique dans les airs en m’appelant par ce faux prénom que j’avais donné.

Il était temps ? De quoi ? Toujours à fond dans le jeu de rôle, j’approuvai d’un signe de tête en lançant un regard déterminé. Je ne connaissais pas la suite du plan, et pourtant, dès lors que le Blaster fut chargé, je compris instantanément. Terminées les menaces, il était temps de dépasser les limites de la douleur physique. Ainsi, et lorsque que l’arme fut entre mes mains, j’entendis le Milicien me chuchoter quelque chose à l’oreille… La jambe, je devais viser la jambe car cela ne lui serait pas fatal.

Sans un mot, les yeux plongés dans ceux du prisonnier, je tirai rapidement à l’endroit prévu. Pas de peur, pas de remord. Cet homme méritait son sort, ce n’était que justice. Toutefois, je ne renouvelai pas l’expérience une seconde fois, car les cris qui suivirent me firent comprendre que l’homme au masque avait eu raison dans sa démarche. Et puis... bon, c'est un peu flippant quand même.

« BANDE DE SALAUDS !!! AHH ERRANDE ! C’EST A COTE D’ERRANDE ! AU NORD !! AU NORD !! »

Errande. Lorsque le nom de la ville sortit de sa bouche, je reculai de quelques pas, la bouche légèrement entrouverte. Jouer à la justicière avec un des hommes de mon père juste à côté de l’endroit où il se trouvait était carrément dangereux, voire complètement suicidaire. En plus, c’était assez loin de Gernie… Et je ne savais même plus où j’avais caché la Filante de mon Maître, Filante dont j'avais totalement oublié l'existence après toutes ces péripéties. Pour être dans la mouise, je l’étais carrément, et jusqu’au cou.

Ainsi, je laissai faire le Milicien, tout en restant en retrait. Je ne pouvais pas le laisser tomber, pas maintenant… Et puis ces hommes devaient payer pour ce qu’ils avaient fait. Au pire, et si je me faisais pincer ou reconnaître, j’avais un plan. Je n’avais qu’à dire la vérité en évitant d’insister de la dangerosité de la chose tout en étant en un seul morceau de préférence histoire d’être plus crédible.

*Allez merde Talis, vas-y !*
« Direction Errande ? On fait quoi de lui ? »

Après quelques minutes de réflexion pure, j’avais finalement réussi à me ressaisir en lançant une phrase sur mon ton de voix habituel. Prête à continuer l’aventure, je me tournai alors vers le Milicien pour connaître la suite des réjouissances en espérant que personne ne me reconnaîtrait là-bas.

avatar
Milice

On m'appelle Loghan Karano


Infos Personnage
RANG: Officier Capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Sant Poseïnos
MON AGE : 33
Masculin
MESSAGES : 214
AGE : 22
INSCRIT LE : 09/01/2013
PSEUDO HABITUEL : Törjana
Joyaux : 175
http://www.ile-joyaux.com/t1292-carnet-du-capitaine-karano#34470 http://www.ile-joyaux.com/t1289-capitaine-loghan-karano-a-votre-service#34396
Posté dans Re: Opération 'Purge' - [Privé Talis Hadmas / Loghan Karano][Terminé]   - Sam 4 Mai 2013 - 14:48

Le petit stratagème de Loghan semblait avoir porté ses fruits. En effet Dwayner s'écria après s'être reçu le coup de blaster. Ainsi donc le centre de production était au nord d'Errande, le milicien n'aurait jamais pu se douter de cela. Il avait quelques soupçons pour Vuulte, ça aurait été un endroit parfait – Bien trop sécurisé pour qu'on en doute justement – Connaissant bien la mentalité des braconniers de Gernie. Il regarda l'homme puis entendit sa partenaire lui demander la suite des opérations notamment ce qu'il allait faire du captif. La réponse était toute simple, il fallait le confier aux autres miliciens présent dans la ville à proximité, le temps d'aller régler l'affaire à Errande. Ainsi Loghan attrapa Dwayner en lui bloquant les poignets puis le conduisit jusqu'à sa filante où il sortit une paire de fers dans un compartiment.

-"La fête s'arrête ici pour vous."- Lui dit-il.

Il fallait à présent se rendre à Gernie puis ça serai direction la ville des tailleurs de pierre. Le capitaine obligea le braconnier à monter sur l'engin et s'en suivit de Talis, il ne fallait pas perdre une seule seconde. Ça ne serait que l'affaire d'une dizaine de minutes de se rendre au 'camp' le plus proche. Loghan connaissait bien la ville et effectivement cela ne prit pas plus de temps. Ses collègues prirent le relais une fois que Dwayner fût entre leurs mains, et l'homme au masque décida de poser une question à Talis, car maintenant que cette 'affaire' à Gernie était plus ou moins résolue, il se demandait si c'était bon pour sa sécurité, à elle, de continuer avec lui. Ce qui allait se dérouler à Errande était encore plus dangereux que dans le manoir, il ne s'agissait plus d'un repère mais d'une véritable 'usine' clandestine.

-"Je vous remercie beaucoup pour votre aide, Enelys, elle m'a été précieuse. Toutefois je dois vous mettre en garde, l'opération à Errande risque d'être plus à risque. Je sais que vous devez en vouloir à ces hommes, mais je me dois de me préoccuper de votre sécurité aussi … Vous suivrez mes instructions du mieux que vous le pouvez, je vous fais confiance."-

Loghan venait de prendre un énorme risque en emmenant Talis avec lui. Si le général apprenait cela ou pire, si elle se faisait blesser au cours de route, cela allait être de sa responsabilité, du moins en grande partie. Il enfourcha donc la filante en invitant sa partenaire à prendre place derrière. Le voyage allait être un peu long, Errande était à l'opposé de Gernie, complètement à l'ouest de l'île. Il n'avait assez de carburant dans son véhicule, et ses munitions étaient presque à court. Ceci lui parût évident, il fallait faire un arrêt par le QG de la milice, pour se ravitailler. Cependant il ne fit pas part tout de suite de ce détail à Talis, se doutant qu'elle ne serai pas d'accord au risque de se faire reconnaître là-bas. Mais il n'y avait aucune autres solutions, aller chez les braconniers dans l'état actuel était du suicide, réellement. Ce ne fût donc qu'après des heures de route, fatigantes, et à un certains kilométrages du QG qu'il lui annonça ceci.

-"Je ne sais pas comment vous le dire, mais il va falloir faire un arrête d'ici une centaine de kilomètres. Je dois me ravitailler au QG, en munitions et en carburant car on en a pas assez pour continuer jusqu'à Errande. Au moins pour vous, ça sera l'occasion de voir cet endroit … Sauf si vous le connaissez déjà."-

Loghan savait que ça allait poser problèmes, mais il espérait que personne ne la reconnaitrait sur place. Après tout, il n'y avait pas tant de miliciens connaissant son identité, mais si le général était au QG … Mieux valait ne pas ébruiter la petite halte. Mais quelque part, ça l'amusait de voir Talis dans une pareille situation, curieux de savoir comment allait-elle s'en sortir.
avatar
Citoyen

On m'appelle Talis Hadmas


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Errande / Midel-Heim
MON AGE : 21 ans
Féminin
MESSAGES : 139
AGE : 28
INSCRIT LE : 22/04/2013
PSEUDO HABITUEL : Nanaya
Joyaux : 245
Posté dans Re: Opération 'Purge' - [Privé Talis Hadmas / Loghan Karano][Terminé]   - Dim 5 Mai 2013 - 3:38

Dès lors que notre homme fut inutile, tout se passa très vite. En même temps, les événements passent toujours plus rapidement lorsqu’on redoute quelque chose. Maintenant qu’Errande était la nouvelle destination, je ne souhaitais qu’une chose… qu’on ne me reconnaisse pas et que tout se fasse en quelques secondes. L’angoisse avait donc fini par m’envahir et remplacer cette folie qui m’avait habitée.

Ainsi, et lorsque Dwayner fut confié à d’autres milicien après un voyage rapide en Filante, j’avais tourné la tête, comme pour me plonger dans la contemplation du paysage qui n’était même plus visible à cause de l’obscurité. Heureusement pour moi, et pour mon allié, personne ne posa de question. Toutefois, mon soulagement fut de courte durée, car le Milicien finit par se tourner vers moi avant de reprendre la route afin de me demander une nouvelle fois si j’étais prête à l’accompagner.

Une partie de moi hurlait de faire demi-tour afin d’éviter de mourir subitement tuée par mon père après avoir subi son courroux, mais l’autre partie souhaitait terminer ce qui avait été commencé. Après tout, cela faisait des jours que j’avais commencé mon enquête… Et après ce que je venais de faire, je ne pouvais pas faire demi-tour… Au du moins. Plus.

C’est pourquoi je restai silencieuse et me contentai d’hocher la tête avant de reprendre ma place sur la Filante. Faire tout ce qu’il demandait, ce n’était pas difficile… En fait, j’avais plus peur de croiser des miliciens aux visages familiers que d’affronter les autres enflures. Fermant les yeux, je me concentrai sur les vibrations légères du véhicule… Le trajet n’allait pas être aussi rapide que celui qu’on venait de faire pour déposer notre colis surprise… J’avais donc du temps pour réfléchir… ou pas.

Lorsque la voix du Milicien s’éleva dans les airs, j’eus une soudaine envie de m’étrangler ou alors de prendre la deuxième fiole de drogue qui reposait sagement dans ma poche. En plus, la dernière phrase qu’il avait prononcée m’avait perturbée. Était-il au courant de mon identité ? Ou avait-il dit ça sans arrière pensée ? Complètement paniquée, je me trémoussai sur le siège en regardant un peu partout. Vite, il fallait que je réponde !

« Très bien ! Avec un bon stock, ce sera plus rapide, ce serait con qu’on tombe en panne en plus… Donc… Et oui j’ai déjà eu l’occasion de passer devant ce QG, enfin, j’vois où… où il est quoi… Hrm. »

Tapant mon front avec ma main en m’insultant intérieurement d’idiote, je pris alors la décision de ne plus ouvrir la bouche avant d’arriver à destination… car cela ne m’aidait vraiment pas à garder ma couverture. Les petits mensonges, c’était sympa, mais dès lors qu’ils devenaient importants, ça devenait compliqué… Trop compliqué.

_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-

Le cœur battant à tout rompre, mes yeux s’étaient perdus dans la contemplation du bâtiment. La Filante du Milicien était enfin arrivée à destination, et moi, je restai derrière en me tortillant comme une gamine qui avait peur de se faire taper sur les doigts. Il fallait dire qu’il y avait de quoi flipper. J’avais une épaule blessée à cause d’un Blaster, des tâches de sang un peu partout à cause du lance grenade que j’avais piqué, et puis de la terre aussi… Je ne pouvais pas rentrer dans le QG, pas comme ça…

« Rha la la, faut vraiment, que… j’vide ma vessie sinon, ça va pas le faire… Allez-y rentrez, le temps que j’fasse p-… »

Mon idée débile et mal placée se profilait comme étant ma seule chance d’échapper à l’entrée, toutefois, et avant que je ne puisse finir ma phrase, des voix s’élevèrent dans le coin. Mon plan peu brillant venait de tomber à l'eau, car des hommes se trouvaient un peu partout aux alentours. Changement radical de comportement, j’avançai alors rapidement aux côtés du Milicien, et allai même jusqu’à le devancer.

« Tant pis ! Pas le temps, vite, vite, on rentre là dedans ! »

Quitte à se faire reconnaître, autant que cela se fasse dans le QG, et non cachée derrière un buisson en train de faire semblant de faire je ne sais quoi. Et puis la chance était peut être avec nous en fin de compte car au final, tout s’était assez bien passé avec Dwayner et personne n’avait subi de blessure grave.
avatar
Milice

On m'appelle Loghan Karano


Infos Personnage
RANG: Officier Capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Sant Poseïnos
MON AGE : 33
Masculin
MESSAGES : 214
AGE : 22
INSCRIT LE : 09/01/2013
PSEUDO HABITUEL : Törjana
Joyaux : 175
http://www.ile-joyaux.com/t1292-carnet-du-capitaine-karano#34470 http://www.ile-joyaux.com/t1289-capitaine-loghan-karano-a-votre-service#34396
Posté dans Re: Opération 'Purge' - [Privé Talis Hadmas / Loghan Karano][Terminé]   - Mer 8 Mai 2013 - 9:04

Après quelques minutes ils arrivèrent enfin au QG. Ne pouvant laisser sa filante devant les entrées principales, il alla donc jusqu'à la 'garer' dans les hangars appropriés. Cependant Talis ne semblait pas à l'aise et il le remarqua vite, savant qu'elle redoutait peut-être de tomber nez-à-nez avec le général. C'est ce qu'il redoutait aussi mais il allait essayer de faire le plus vite que possible pour éviter ce risque. Il l'entendit donc lui dire qu'elle ne pouvait pas rentrer immédiatement vu qu'elle devait … Satisfaire un besoin naturel. Loghan lui répondit qu'il y avait des endroits spécialement pour ça dans le QG mais elle était parti trop vite. Le capitaine décida donc d'entrer dans le grand bâtiment, mais là encore après quelques instants il revint Talis qui le devança et le pressa littéralement. Décidément elle était très stressé à l'idée de croiser son père, ou alors ce n'était pas ça. Loghan fit un siogne de tête puis accéléra le pas. La première chose était qu'il devait faire était d'aller aux étages supérieurs d'un autre bâtiment, ceux des officiers, et aller dans son bureau. C'était là-bas qu'il entreposait ses réserves d'explosifs et d'outils qu'il emportait en mission.

-"C'est un peu l'agitation ici, nous allons nous rendre à mon bureau j'ai quelques affaires à récupérer."-

Il était vrai que les premiers étages du QG étaient une véritable fourmilière, tant au niveau bruit que agitation. Loghan accompagné de Talis se dirigea vers les passerelles reliant la bâtisse principale aux autres. Une dizaine de minute de marche et il atteignit enfin les ascenseurs qu'il emprunta. Les logements étaient classés par étages ; Ceux des officiers étaient les plus haut, juste avant ceux des hauts gradés. Le capitaine une fois à l'étage voulut se dirigea dans les couloirs éclairés et bien moins peuplés. Non pas désertique, mais juste ce qu'il fallait pour profiter du calme, il se rendit compte une nouvelle fois qu'il avait de la chance d'avoir son grade actuel. Pour le moment seul des miliciens normaux les avaient vues tout les deux, pas d'officiers que Loghan ai pu reconnaître ni même le général. Tout se présentait bien pour le moment. Mais alors qu'il arriva devant la porte, précédant un peu la jeune femme, il vit son nom écrit sur une plaque. D'un geste rapide mais un peu précipité il la retira puis la cacha dans la poche de son manteau.

-"Après vous, mademoiselle."- Dit-il en ouvrant la porte.

Mais lorsqu'il entra il eut une surprise. En effet une femme était là et semblait chercher quelque chose. Mais le plus étrange était la réaction du milicien, qui s'avança vers elle et paraissait anormalement calme malgré cette intrusion dans ses appartements. Il lui demanda poliment ce qu'elle tentait de trouver, ce à quoi elle lui répondit qu'elle venait de mettre la main dessus. Il s'agissait d'un dossier remontant sur une autre affaire, apparemment elle en avait besoin. Loghan était incroyablement aimable avec mais lorsqu'elle devait partir, cela semblait lui déplaire … Et à elle aussi. Se frottant la tête il soupira puis se concentra.

-"Bon … Où sont mes dispositifs ?"-

Se dirigeant vers une armoire fermé avec un imposant cadenas, il se saisit à l'intérieur de son manteau un trousseau de clé puis l'ouvrit. On pouvait y voir dedans différents type d'objets, tous à utilisation létale, et en prit trois qu'il attacha à sa ceinture bandoulière. À présent il était temps de partir aux hangars afin de ravitailler son véhicule mais il se retourna vers Talis.

-"Dites-moi, vous n’êtes pas intéressée par la milice ? Je veux dire, s'engager à la milice … Vous feriez une bonne unité, je trouve."-


Loghan venait de terminer une grande étape dans sa mission, et vu les rares fois où il allait dans son bureau il voulait un peu y rester, mais vu que la fille du généra était pressée il ne pouvait se permettre cette petite halte.
avatar
Citoyen

On m'appelle Talis Hadmas


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Errande / Midel-Heim
MON AGE : 21 ans
Féminin
MESSAGES : 139
AGE : 28
INSCRIT LE : 22/04/2013
PSEUDO HABITUEL : Nanaya
Joyaux : 245
Posté dans Re: Opération 'Purge' - [Privé Talis Hadmas / Loghan Karano][Terminé]   - Mer 8 Mai 2013 - 14:44

Ne pas faire demi-tour, ne pas paniquer, rester calme, très calme… Faire tout cela en même temps était difficile, à croire que cela relevait de l’impossible. Et pourtant, pour le moment, je tenais le coup. Le Milicien m’avait avoué que l’ambiance n’était pas des plus calmes ce soir, et à vrai dire cela m’arrangeait. Personne ne ferait attention à nous, on allait se glisser dans le bâtiment facilement… Sauf si bien sûr, ma couverture tombait.

Regardant mes pieds tout en suivant mon nouvel allié de près, j’évitais de penser au pire en me demandant si son bureau était loin. Bureau qui, soit dit en passant, allait sûrement me renseigner sur son identité et son grade approximatif. Motivée par cette curiosité un peu malsaine, il faut l’avouer, je restais derrière lui comme pour passer inaperçu, et ne relevais la tête que lorsque cela était nécessaire. Tout ce stress et cette angoisse avaient de quoi rendre dingue, et pourtant j'arrivais à rester calme grâce à l’ascenseur m’avait permis de souffler un peu… Mais lorsqu’il s’ouvrit sur l’étage qui contenait le bureau de mon ami, je sentis mon estomac se nouer. Par Vama, mais c’est qu’on était assez haut ! Pour sûr, à ce niveau, j’en connaissais des têtes.

Toutefois, et avant de céder à la panique, la porte tant attendue apparut sous mes yeux. Si j’avais pu faire une danse de la victoire, je me serais exécutée, mais une personne se trouvait déjà à l’intérieur du bureau… Une femme. Ce fut le choc de trop, mon souffle se coupa net dès que mon regard se posa sur elle. Qui était-elle ? Pourquoi se trouvait-elle ici ? Guidée par la paranoïa, je m’étais alors mise dans un coin en attendant qu’elle parte tout en analysant à tour de rôle ce qu’il se passait avec le Milicien. C’était louche, très louche… Mes yeux se plissèrent étrangement lorsqu’elle passa la porte, et ce fut avec une petite tête curieuse que je me tournai vers l’homme au masque qui avait commençait à fouiller dans son armoire. Je ne savais pas qui il était… Mais quelque chose me disait que je devais le connaître… Au moins de nom.

Cependant, et avant que ma question ne se fasse entendre, une des siennes fusa dans les airs, ce qui eut pour conséquence de me faire tousser comme une idiote qui venait d’avaler sa salive de travers.

« Oh heu, pardon… Heu… »

Ce ne fut que lorsque mon souffle revint la normal qu’une réponse claire se fit entendre sur un ton très… significatif de mon état d’esprit.

« La Milice… c’est… enfin… A vrai dire, c’est… compliqué… »

Soudainement perdue dans mes pensées, je continuai alors sur une note plus sérieuse et légèrement nostalgique.

« J’y ai pensé, plus jeune, car j’avais des modèles, puis au final, j’ai trouvé ma voie. »

Avais-je eu tort de confier ça ? Peut-être. En tout cas, il ne fallait pas que la discussion s’installe, car nous n’avions pas vraiment le temps d’une part, et puis je n'avais pas envie de dévoiler mon identité. Ainsi, je me retournai vers la porte en affichant un léger sourire.

« On devrait se dépêcher. »

Et la course pleine d’inquiétude reprit de plus belle. Mais cette fois, une personne nous croisa à l’étage du bureau… Une personne qui nous salua, puis ouvrit grand les yeux lorsqu’elle croisa mon regard. Sa tête me disait quelque chose, pour sûr, je l’avais vu souvent étant plus jeune. Pressant alors le pas en tenant mon épaule pour que la blessure passe inaperçue, je me ruai dans l’ascenseur avec le Milicien sans quitter des yeux cet homme qui m’avait sans doute reconnue et qui avait stoppé sa course pour nous regarder partir sans dire un mot. Le temps semblait s’être arrêté. C’était insoutenable. A croire que les portes allaient mettre des années avant de se fermer.

*Allez, allez, allez, allez, merde, viiiiiiiiiite*

Lorsque la vision du couloir disparut, je poussai sans me retenir un soupir de soulagement. Peut-être avais-je fait une erreur sur le coup, mais je doutais avoir attiré l’attention du Milicien… Sauf s’il en savait trop et qu’il ne m’avait rien dit. L'esprit focalisé sur les hangars, je regardai dans le vide en restant silencieuse. Nous avions bientôt terminé notre excursion... Il ne restait plus qu'une étape et tout cela ne serait plus qu'un lointain souvenir.


avatar
Milice

On m'appelle Loghan Karano


Infos Personnage
RANG: Officier Capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Sant Poseïnos
MON AGE : 33
Masculin
MESSAGES : 214
AGE : 22
INSCRIT LE : 09/01/2013
PSEUDO HABITUEL : Törjana
Joyaux : 175
http://www.ile-joyaux.com/t1292-carnet-du-capitaine-karano#34470 http://www.ile-joyaux.com/t1289-capitaine-loghan-karano-a-votre-service#34396
Posté dans Re: Opération 'Purge' - [Privé Talis Hadmas / Loghan Karano][Terminé]   - Ven 10 Mai 2013 - 8:25

La question du milicien semblait avoir perturbé de peu Talis. Il savait que la milice n'était pas sa voie mais profitant de son anonymat il voulait la connaître un peu plus. Bien que sa réponse ne fût pas très riche en information … Elle voulait se dépêcher de sortir du QG apparemment, c'était bien normal. Loghan ne dit rien si ce n'est un signe de tête pour dire qu'il était d'accord. Sortant du bureau une personne vint alors les saluer et semblait 'surpris' de voir la jeune femme en ces lieux. Le capitaine fit comme s'il n'avait rien vu, et se contenta de la suivre jusqu'à l’ascenseur. À présent il fallait se rendre aux hangars, la filante avait dû être ravitaillée en carburant. Il ne manquait plus qu'à la retrouver et ils étaient enfin prêt à repartir. Quelques minutes après, Loghan guida Talis au travers des couloirs, passerelles et autres pour finir au lieu voulut.

-"Nous allons bientôt nous mettre en route, donc si vous avez encore quelque chose à faire ici, c'est le moment."-

Mais alors qu'il pénétra le grand hangar, celui où il avait déposa son véhicule, un homme vint à lui. Ce dernier semblait heureux de le voir ici et allait commettre une grave erreur si le milicien ne l'avait pas stoppé à temps. En effet, il avait commencé à l’appeler par son nom, mais à peine venait-il de prononcé la première lettre que le milicien lui donna une forte tape amicale sur l'épaule puis prit la parole de force. Expliquant rapidement qu'il était en mission il avait besoin de repartir le plus vite que possible, ce à quoi le technicien l'informa que sa filante était de nouveau opérationnelle.

-"Parfait ! Je te remercie beaucoup Feltcher."- Lui dit-il.

Lui et Loghan semblait se connaître vu comment ils se parlaient. Mais il n'y avait malheureusement pas le temps de trainer, il fallait se rendre à Errande au plus vite. L'homme les conduisit jusqu'au véhicule puis expliqua qu'avec cette quantité d'eralium dans le réservoir il allait pouvoir faire l'aller-retour très aisément. Le capitaine monta sur l'appareil, invitant Talis à faire de même puis regarda son ami qui semblait un brin anormal. Feltcher ne manqua donc pas de retenue envers le gradé et affirma tout en regardant la jeune femme qu'il savait toujours être bien 'accompagné'. Loghan ne put s'empêcher de tousser mais il ne pouvait rien dire, il n'était pas censé être au courant que c'était la fille du général. Préférant taxer le mécanicien de blagueur, il activa la filante puis sortit du hangar ainsi. Une fois bien à l'extérieur, il propulsa l'engin à pleine vitesse, il n'y avait pas une minute à perdre de plus.

-"Je vous conseil de bien vous attacher, ça va aller très vite."- Dit-il juste avant.

Il ne restait plus qu'à se concentrer et normalement ils allaient arriver au nord d'Errande dans les temps voulut. Le voyage allait certes durer un certain temps, mais il n'y avait pas d'autre moyen pour s'y rendre. Cependant il ne comptait pas rester muet comme une tombe durant tout le trajet. À un moment il décida de briser une nouvelle fois le silence en questionnant Talis, bien qu'il savait que si son père apprenait cela il le prendrait surement mal …

-"Vous exercer dans quel domaine, si ce n'est pas indiscret bien sûr ?"-

Loghan avait pas vraiment eu l'occasion de parler avec la fille de Davill, les rares fois où ils s'étaient vu n'étant pas suffisamment long pour apprendre quoique ce soit. Pourquoi ne pas se rattraper maintenant ?
avatar
Citoyen

On m'appelle Talis Hadmas


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Errande / Midel-Heim
MON AGE : 21 ans
Féminin
MESSAGES : 139
AGE : 28
INSCRIT LE : 22/04/2013
PSEUDO HABITUEL : Nanaya
Joyaux : 245
Posté dans Re: Opération 'Purge' - [Privé Talis Hadmas / Loghan Karano][Terminé]   - Dim 12 Mai 2013 - 16:35

Mon cœur ne cessait de s’emballer à chaque fois qu’un bruit se faisait entendre. Au final, l’ascenseur avait été l’endroit le plus reposant psychologiquement parlant. Maintenant que nous arpentions les couloirs, je ne cessais de regarder le sol tout en osant des regards un peu dans tous les coins de façon furtive. Totalement incapable de parler à cause de stress combiné à la concentration intense, j’avais répondu d’un signe de tête négatif pour faire comprendre au Milicien que je n’avais rien eu d’autre à faire dans le QG. Pourquoi avait-il posé cette question d’ailleurs ? Se jouait-il de moi ?

De plus en plus suspicieuse, je continuai d’avancer jusqu’au moment où une personne s’avança vers nous. Par habitude, il voulut appeler mon nouvel ami par son prénom, mais se ravisa aussitôt pour une raison inconnue. Arquant les sourcils en fronçant les yeux, je jetai alors un œil suspect vers le Milicien en pleine conversation… Tout me paraissait tellement bizarre que j’en devenais complètement paranoïaque. Toutefois, il fallait bien l'avouer, je ne savais rien de lui… Et il pouvait bien être une personne proche de mon père… Voire très, très proche. Mais si cela était le cas… Alors il ne m’aurait jamais emmenée avec lui en sachant mon identité… Sauf s’il faisait comme si de rien était…

Hurlant intérieurement de toutes mes forces, j’affichai une mine à la fois déconfite et pensive. Si je continuais à penser, ma tête allait exploser. Ainsi, je reportai mon attention sur le fameux Fletcher qui venait de faire une allusion… subtile concernant ma présence au côté de son ami. Riant nerveusement, j’avais fini par rougir légèrement en regardant ailleurs comme une idiote qui ne savait pas trop ce qu’elle faisait là. Quelle honte, mais quelle honte… C’est pourquoi je ne mis pas longtemps avant de grimper sur la Filante tout en écoutant les conseils de l’homme au masque. S’accrocher, respirer, ne pas avoir peur de la vitesse… Enfin quelque chose de simple que je pouvais faire sans trop réfléchir.

Quitter le QG me donna l’impression d’enlever une épine douloureuse enfoncée dans mon pied. Le pire était passé, j’en étais persuadée, même si je doutais que tout se passe bien pour notre ultime coup de poing. Le stress s’envolait au rythme du temps qui passait, l’angoisse m’avait lentement quittée, et le voyage m’avait apaisée. De ce fait, et lorsque le Milicien me posa une question de plus simples, je lui répondis spontanément, tout en prenant une voix plus… calme.

« Oh non c’pas indiscret. Je suis dans la botanique, et j’apprends auprès d’un Maître à Midel-Heim… D’ailleurs, je vis en partie là bas maintenant, même si ma famille est basée à Errande. Ça a été difficile au début, mais quand on est à fond dans notre passion. C’est d’ailleurs durant une collecte de plantes que j’ai compris qu’il y avait un problème… Du coup j’ai mené ma p’tite enquête, seule, j’en ai parlé à personne. Et puis je suis tombée sur vous !»

J’avais débité un flot de paroles impressionnant sans m’en rendre compte… Emportée par le bien-être et le voyage qui allait encore duré, j’avais fini par raconter ma vie avec une facilité déconcertante. D'ailleurs, j’avais aussi tendu des perches, je m’en rendais compte à présent… Toutefois, je ne souhaitais pas m’arrêter là pour donner l'occasion à l'homme de vouloir en savoir plus à nouveau. L’heure était venue de poser cette question qui allait m’éclairer grandement l’esprit.

« Au fait, vous ne m’avez pas dit… c’est quoi votre prénom ? »

Les mots avaient fini par franchir mes lèvres sur un ton légèrement curieux en dépit de mon petit coup de stress. En savoir plus sur cet homme ne me mettait pas franchement à l’aise, mais au moins j’allais être fixée pour pouvoir faire le tri dans mes pensées trop envahissantes et autres théories abracadabrantes.
avatar
Milice

On m'appelle Loghan Karano


Infos Personnage
RANG: Officier Capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Sant Poseïnos
MON AGE : 33
Masculin
MESSAGES : 214
AGE : 22
INSCRIT LE : 09/01/2013
PSEUDO HABITUEL : Törjana
Joyaux : 175
http://www.ile-joyaux.com/t1292-carnet-du-capitaine-karano#34470 http://www.ile-joyaux.com/t1289-capitaine-loghan-karano-a-votre-service#34396
Posté dans Re: Opération 'Purge' - [Privé Talis Hadmas / Loghan Karano][Terminé]   - Mar 14 Mai 2013 - 12:45

Talis expliqua donc en quoi consister son 'métier' de tout les jours et y ajouta même la raison pour laquelle elle s'était retrouvée dans la maison des braconniers l'autre soir. Loghan écouta tout ceci attentivement tout en acquiesçant, c'était intéressant d'en savoir plus sur elle. Après tout, tant qu'elle était en mission avec lui elle était sous sa 'responsabilité' surtout envers Davill. Il avait pu voir qu'elle savait au moins manipuler des armes standards donc elle ne devrait pas avoir de mal pour la suite. Mais alors la jeune femme vint lui poser une question et non des moindre. Elle cherchait à savoir quel était son nom, son vrai. Il fallait dire que le capitaine avait tût tout ces détails depuis le début mais il redoutait que ce moment allait arriver. Alors, cherchant un peu ses mots il décida d'adopter la même 'stratégie' que Talis en lui donnant une fausse identité.

-"Mon nom … Vous pouvez m'appeler … Corvo Attano."- Dit-il d'un ton des plus sérieux.

Ceci afin de ne rien laisser transparaitre. Ce n'était certes pas son vrai nom mais il allait devoir faire avec car il était impensable de révéler sa vraie identité. Un silence se créa, Loghan savait que plus il allait lui poser des questions plus Talis allait lui poser en retour. Une très mauvaise idée en somme. Le milicien soupira derrière son masque, espérant que sa partenaire de mission n'avait pas décelé sa véritable identité. Heureusement qu'elle ne le connaissait que de peu, sinon elle aurait fait l'association avec son tatouage sur la main. Elle n'avait pas dû le voir le jour où ils s'étaient vu la première fois, grâce au général. Mais alors que la route continuait, le milicien fût prit d'un doute. Si Dwayner leur avait tendu un piège en les envoyant à Errande ? Certes il n'avait strictement aucun intérêt à le faire si ce n'était qu'il risquait la mort si ils survivaient.

-"Une fois que nous serons à proximité du lieu, je vais devoir vous expliquer comment on va procéder. Il va réellement falloir la jouer discrétion cette fois-ci."-

Il restait encore une longue distance avant d'arriver au nord d'Errande. Loghan se disait de plus en plus que les trajets par voie aérienne étaient tellement plus pratique. La conduite de filante lui plaisait énormément mais sur de très longue distance et accompagné, cela l'était un peu moins. Cependant ce n'était pas la présence de Talis qui le gênait et bien au contraire, la voir ici en mission avec lui était 'réconfortant'. Plus il la voyait plus il voyait le portrait de son père, du moins mentalement parlant. Davill avait réellement bien réussi son rôle de père, même adoptif, se disait le milicien. Mais il savait en parallèle que son supérieur n'aimerait certainement pas que son fidèle capitaine ose avoir quelques 'vues' sur sa fille, quelque soit la manière.

-"Nous devrions arriver dans … Pas longtemps. En fait je ne préfère pas dire combien de temps car généralement ce n'est jamais exact."-


Chose qui était bien vrai pour quelqu'un qui voyageait beaucoup, comme lui.
avatar
Citoyen

On m'appelle Talis Hadmas


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Errande / Midel-Heim
MON AGE : 21 ans
Féminin
MESSAGES : 139
AGE : 28
INSCRIT LE : 22/04/2013
PSEUDO HABITUEL : Nanaya
Joyaux : 245
Posté dans Re: Opération 'Purge' - [Privé Talis Hadmas / Loghan Karano][Terminé]   - Mer 15 Mai 2013 - 6:14

L’attente ne fut pas longue pour avoir une réponse à ma question. Réponse qui, me laissa un peu perplexe. Même si l’homme avait été sérieux en disant se prénommer Corvo Attano, ma nouvelle amie la paranoïa me fit plisser les yeux. Imaginant qu’il jouait au même jeu que moi, j’avais l’impression qu’il se faisait passer pour un autre… Avec ce masque et toute cette folie autour de Dwayner… J’avais l’impression que mon plan loin d’être judicieux avait fini par se retourner contre moi. Toutefois, impossible de poser une question de plus… Car j’allais en subir une en retour…

Ainsi, je restai dans le silence, tout en écoutant le Milicien reprendre la parole pour un petit briefing de la situation critique dans laquelle nous nous lancions à corps perdus. Faire preuve de discrétion allait être la chose la plus important cette fois… Donc les blasters étaient à éviter tout comme les lance-grenades sur les morts. J’avais bien compris le message. Lâchant alors un petit « d’accord » comme une recrue l’aurait fait, je regardai alors le paysage en me mordant la lèvre inférieure. Le chemin vers Errande allait durer encore un moment… Un long moment. Le fameux Corvo avait beau m’assurer qu’il ne restait pas longtemps à attendre, il n’arrivait pas à faire une estimation… A croire qu’il était aussi mal à l’aise que moi à présent.

Hochant la tête par réflexe, je continuai de succomber à mon tic tout en levant les yeux au ciel. Le silence pesant me donnait envie de crier haut et fort la vérité que je cachais tant, mais ma conscience me ramenait toujours à la réalité pour me faire comprendre qu’il ne fallait surtout pas craquer. Car je doutais fortement faire partie de l’ultime attaque si mon vrai prénom venait à être dévoiler.

De ce fait, je finis par briser cette ambiance assez lourde qui s’était installée pendant le trajet. Raclant alors ma gorge en déglutissant bruyamment, je fis entendre ma voix sur un ton plus doux mais aussi assez maladroit.

« Oh dans pas longtemps, c’est… enfin, ça va passer vite, en plus il fait nuit. Mais heu sinon, vous… enfin, vous connaissez bien Errande, tout ça ? C’est sympa comme ville, c’est… grand, je préfère Midel-Heim quand même mais… c’est… mieux mais... bon... voilà...»

Consciente que je n’avais fait que m’enfoncer, ma voix avait fini par se faire de plus en plus douce pour se couper avec une malhabileté parfaite. Jouant avec mes doigts comme pour traduire mon malaise, je finis par reprendre la parole après une bonne inspiration.

« Je crois qu’il y a des choses que j'dois vous dire avant qu’on arrive là-bas, mais avant je voudrais que vous m’assuriez que vous ne me laisserez pas sur la touche à Errande car je veux vous aider. »

Mentir n’était pas mon truc à la base, mais là, c’était devenu carrément insupportable. Je doutais que le Milicien ne comprenne ma phrase étrange, toutefois, j’espérai que lui aussi me dévoilerait son visage histoire de faire voler en éclat ma paranoïa.

avatar
Milice

On m'appelle Loghan Karano


Infos Personnage
RANG: Officier Capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Sant Poseïnos
MON AGE : 33
Masculin
MESSAGES : 214
AGE : 22
INSCRIT LE : 09/01/2013
PSEUDO HABITUEL : Törjana
Joyaux : 175
http://www.ile-joyaux.com/t1292-carnet-du-capitaine-karano#34470 http://www.ile-joyaux.com/t1289-capitaine-loghan-karano-a-votre-service#34396
Posté dans Re: Opération 'Purge' - [Privé Talis Hadmas / Loghan Karano][Terminé]   - Jeu 16 Mai 2013 - 14:21

Loghan détestait mentir dans la plupart des situations. Et devoir s'inventer une autre identité pour ne pas éveiller les soupçons était grotesque, mais après tout Talis l'avait bien fait. D'ailleurs pourquoi ne voulait-elle pas se faire reconnaître ? Avait-elle peur ? Cela ne tarda pas à s'éclaircir lorsqu'elle reprit la parole. Elle semblait embarrassée, quelque chose la tracassait visiblement. Le capitaine ne connaissait pas spécialement la ville d'Errande, certes il avait déjà effectué certaines missions là-bas mais ce n'était pas la ville qu'il connaissait le mieux. Cependant il ne dit rien suite à cela, car ce qu'il entendit après se révéla inattendu. Qu'avait-elle à lui dire … Elle semblait en tout cas tenir à rester dans la mission, quoiqu'il arrive. De toutes les manières Loghan ne pouvait faire marche arrière à ce stade, peu importe ce qu'elle avait à lui révéler et d'ailleurs il avait une idée assez précise de qu'elle allait peut-être lui dire.

-"Si je vous ai emmené jusqu'ici c'est que je ne compte pas vous laisser sur le côté. Et je crois que j'ai aussi des choses à vous dire …"-

Il rétrograda assez rapidement la vitesse de sa filante puis l'arrêta complètement. Il était temps de passer aux aveux. Il soupira puis se retourna vers la 'passagère' afin de mettre au point certaines zone d'ombres. Si Talis voulait absolument participer à la mission, c'était très courageux de sa part mais aussi très risqué. Mais en supposant qu'elle voulait parler d'autre chose que leur identité, il allait être dans l'embarras si il lui révélait la sienne. Mais c'était devenu nécessaire, il fallait bien tôt ou tard que cela se sache. Alors il prit le devant et commença à s'expliquer. Loghan savait qu'à partir du moment où il s'était arrêté il allait devoir aller jusqu'au bout de ses dires, mieux valait donc aller droit au but.

-"Écoutez … Je sais que vous tenez tout autant que moi à mettre fin à cette affaire de braconnage, mais sachez que je vous ai emmené car j'ai estimé que vous étiez assez intelligente pour suivre mes directives. Si j'ai un service à vous demander en revanche … Ne dite rien de cela à votre père Talis. Je pense qu'il en sera mieux pour nous deux, si vous voyez de quoi je parle ?"-
Dit-il en passant ses mains sur sa capuche.

Il tira dessus, ce qui laissa apparaître les attaches de son masque derrière sa tête. D'un petit geste de la main il les retira une à une puis put enfin soulever cette 'barrière' qui lui cachait le visage depuis le début. Les masques étaient tombés à présent, l'un comme l'autre connaissait à présent qui était qui réellement. Loghan se sentait un peu mal d'avoir sorti une fausse identité juste pour imiter le petit stratagème de la jeune femme. Retirant complètement le bout de métal il secoua très rapidement sa tête afin de la laisser 'respirer', il n'avait pas l'habitude de porter cet outil très longtemps. Depuis qu'il était entré dans le domaine à Gernie, il ne l'avait jamais retiré ne serai-ce qu'un instant. Maintenant que cela était fait, la capitaine se sentait bien mieux.

-"Si vous avez d'autre information concernant ce réseau faite-moi en part maintenant."-

Si Talis avait la moindre information elle était capitale, mais le milicien se doutait bien qu'elle ne devait connaître pas grand chose à propos de ces hommes.
avatar
Citoyen

On m'appelle Talis Hadmas


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Errande / Midel-Heim
MON AGE : 21 ans
Féminin
MESSAGES : 139
AGE : 28
INSCRIT LE : 22/04/2013
PSEUDO HABITUEL : Nanaya
Joyaux : 245
Posté dans Re: Opération 'Purge' - [Privé Talis Hadmas / Loghan Karano][Terminé]   - Sam 18 Mai 2013 - 15:33

L’heure des révélations avait sonné, la réponse du Milicien m’avait filé un frisson des plus étranges dès lors qu’il avait déclaré que lui aussi avait des confessions à faire. Et bien sûr mon sentiment d’angoisse ne vint pas s’apaiser du tout lorsque la Filante ralentit. Le cœur au bord de l’explosion, je retenais mon souffle tout en serrant mes poings. J’imaginai tellement de choses que je m’en voulais presque de m’être lancée dans une telle aventure.

Lorsque l’homme se tourna vers moi après avoir stationner, je pris alors une grosse bouffée d’air. Bouffée d’air qui me fit déglutir de travers lorsque j’entendis mon vrai prénom sortir de sa bouche. Non. Il savait, il avait toujours su ! Les yeux écarquillés, j’avais commencé à balbutier sans sortir un seul mort convenable. J’aurais pu être outrée, mais ce n’était pas le cas. A vrai dire, je ne comprenais plus rien. Tout devait alors plus clair dès lors que le Milicien me révéla son visage. Son vrai visage.

« Nom d’un… ! Capitaine Karano ! »

La vulgarité avait beau avoir été contrôlée, je n’avais pas pu retenir ma stupéfaction tout en posant une main sur ma bouche entrouverte de surprise. De tous les hommes aux services de mon père, celui-ci devait faire parti de ses plus proches amis. J’avais eu l’occasion de le croiser souvent, mais sans vraiment en savoir plus sur lui à chaque fois. Complètement perdue, je ne savais plus quoi faire… L’homme avait toutes les raisons du monde de me freiner dans cette histoire, et pourtant il avait joué le jeu…

Attendant alors qu’il finisse de parler alors que je n’arrivais plus vraiment à comprendre ce qu’il disait, je le regardai toujours de cette façon… paniquée et choquée. Avant de parler de cette mission, je devais à tout prix sortir une phrase, un mot, un son…

« Mais vous… vous… »

Fermant les yeux, je repris alors mon souffle avant de reprendre avec plus de détermination sans pour autant masquer mon malaise.

« Vous saviez ! Pourquoi vous ne m’avez rien dit ! En plus ! Mais… ! Et mon père ! Je reste avec vous de toute manière, pas question de retourner au QG, je ne vais pas vous lâcher ! »

Succombant à une petite crise d’énervement et de panique, j’avais fini par m’emporter toute seule en disant un peu n’importe quoi. Pourquoi avoir peur ? Il m’avait dit clairement que mon père n’en saurait rien. Ainsi, je me calmai, après quelques secondes, puis terminai mes petites explications en redevenant calme.

« Pardon, excusez-moi, c’était pas sympa d’vous mentir… C’est juste que… j’ai pas envie de mon père le sache, et je ne veux pas laisser ces enflures s’en tirer. Je ne sais rien de plus sur eux, j’suis désolée… J'ai juste réussi à trouver leur planque près de Gernie... Et puis vous êtes arrivés. »

L’abcès était à présent crevé, je n’avais plus rien à me reprocher, et en plus, j’avais l’impression d’avoir un véritable allié à mes côtés. Peut-être me trompai-je ? En tout cas, seules des réponses viendraient balayer mes doutes… ou alors les rendre réels. La nuit promettait d'être longue... Très longue.
avatar
Milice

On m'appelle Loghan Karano


Infos Personnage
RANG: Officier Capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Sant Poseïnos
MON AGE : 33
Masculin
MESSAGES : 214
AGE : 22
INSCRIT LE : 09/01/2013
PSEUDO HABITUEL : Törjana
Joyaux : 175
http://www.ile-joyaux.com/t1292-carnet-du-capitaine-karano#34470 http://www.ile-joyaux.com/t1289-capitaine-loghan-karano-a-votre-service#34396
Posté dans Re: Opération 'Purge' - [Privé Talis Hadmas / Loghan Karano][Terminé]   - Mer 22 Mai 2013 - 9:20

La réaction de Talis ne se fit pas attendre, en effet lorsque la vérité sorti au grand jour, sa stupéfaction pouvait se lire clairement sur son visage. C'est alors que s'en suivit des mots, placés les uns après les autres dans la foulée, la jeune femme semblait encore sous le choc. Elle se demandait pourquoi Loghan ne lui avait rien dit mais il ne répondit pas, car il lui avait déjà dit la raison, indirectement, précédemment. Il pensait que ça serait l'affaire d'une seule mission mais au final cela n'avait pas été le cas. Il la laissa finir puis reprit la parole juste après, affirmant que ce n'était pas grave si elle ne détenait aucune autre information. À présent que les réelles identités étaient dévoilées, il n'y avait plus vraiment grand chose de caché. Le capitaine regarda Talis puis se retourna sur les manettes de commande.

-"Bon … Oublions tout ceci. Vous connaissez mon identité, je connais la votre, faisons comme si ça avait toujours été le cas. Sachez en tout cas que c'est un honneur de vous avoir en mission avec moi. Veillez juste à ne pas vous mettre en danger inutilement."- Dit-il d'un ton rassurant.

Il redémarra la filante puis continua la route. Loghan avait prit le soin de remettre son masque avant de repartir puis se concentra sur la route. Il ne savait pas si la fille du générale était toujours sous le coup de ces quelques révélations, mais ça s'estomperait immanquablement. Il espérait juste qu'elle ne se ferai pas ou du moins pas beaucoup blesser durant l'opération. Le milicien lui demanda toutefois pourquoi avait-elle peur à l'idée que son père apprenne tout ceci. Certes sa réaction ne serait pas très joyeuse, mais connaissant le général il savait que ça n'irait pas aussi loin.

-"Dites-moi Talis, pourquoi redoutez-vous que votre père apprenne cette histoire ?"-

Cela dit il redoutait cela aussi. Davill serait surement mécontent d'apprendre que Loghan ai mis en danger la vie de sa fille, il risquerait de se recevoir un sévère blâme. Alors, le capitaine s'enterra dans un silence suite à cela puis à un moment leva la tête car il semblait reconnaître l'endroit par lequel ils étaient en train de passer. C'était un bon signe, Errande ne devait être plus aussi loin. L'homme décida d'en informer la passagère, il se doutait bien que le long voyage commençait à la fatiguer. Lui aussi se demandait quand est-ce que la route allait prendre fin.

***
La filante arriva finalement aux abords de la destination. Le nord d'Errande, un peu plus loin de la banlieue. Le Milicien posta son véhicule à l'abri puis invita Talis à le rejoindre. Ils étaient sur un plateau qui donnait un bon aperçu du site voulut, une sorte de centre de production à première vue. Loghan savait que la partie allait être dure à jouer, mais il ne pouvait faire marche arrière.

-"Vous voyez, c'est là-dedans qu'on va devoir s'infiltrer. Y'a de la sécurité partout donc on va devoir changer de méthode opératoire. Je pense qu'il va falloir se séparer en deux : J'irai désactiver les systèmes tandis que vous irez entrer par les issues secondaires. Si je m'en réfère à ce type d'infrastructure, les sorties secondaires se situent à l'arrière. Vous en êtes capable ?"-

C'était le moment de passer à l'action.



Spoiler:
 
avatar
Citoyen

On m'appelle Talis Hadmas


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Errande / Midel-Heim
MON AGE : 21 ans
Féminin
MESSAGES : 139
AGE : 28
INSCRIT LE : 22/04/2013
PSEUDO HABITUEL : Nanaya
Joyaux : 245
Posté dans Re: Opération 'Purge' - [Privé Talis Hadmas / Loghan Karano][Terminé]   - Sam 25 Mai 2013 - 9:58

Raclant ma gorge toutes les dix secondes tout en restant les yeux braqués sur le Capitaine Karano, j’attendais une réaction, et étais prête à m’accrocher à la Filante si jamais il comptait se débarrasser de moi à présent. Toutefois, sa réaction fut vraiment… positive. Non vraiment, je n’avais pas espéré autant de compréhension ni autant de… florilège ? M’avoir à ses côtés n’était pas forcément un honneur, au contraire… J’avais beau suivre les ordres, je pouvais m’éparpiller très vite et oser des choses totalement irréfléchies… Comme choper un lance-grenade sur un cadavre pour m’en servir.

Acquiesçant alors d’un signe de tête pour faire comprendre au Milicien que j’avais saisi l’importance de ses derniers mots, je me cramponnai de nouveau pour un ultime démarrage. Soupirant pour me vide de cette angoisse étrange qui m’avait trop rongée, je fermai les yeux un instant et me terrai dans le silence le plus absolu. A vrai dire, et maintenant que la vérité venait d’être mise à nue, je ne me sentais pas vraiment à l’aise… Et ce fut pire lorsque la voix de l’homme se fit entendre pour me poser une question, la question.

Pourquoi redouter mon père…? Parce qu’il me protégeait, peut-être trop à mon goût et que s’il venait à apprendre ce genre de chose, j’étais sûre de finir dans une demeure de bourgeois à Errande fermer à double tour pour ne plus jamais connaître le danger. Bon, d’accord, c’était extrême comme pensée, mais cela résumait assez bien le pourquoi du comment.

Ainsi, et après quelques secondes de silence, je m’exprimai sur un ton léger en contemplant l’obscurité environnante.

« Imaginez-vous vivre dans une tour en plein milieu de nulle part histoire de ne pas être confronté au monde et à tout ce qui peut le peupler… Eh bien voilà ! S’il l’apprend, je suis foutue, bonne pour les trucs que les femmes font de leur journée dans leur vie morose… J’imagine le pire peut-être, mais bon, il me protège… Trop encore sûrement.»

Avait-il compris où est-ce que je voulais en venir ? Sans doute… En tout cas, le reste du voyage se fit dans le silence, pas lourd cette fois, mais reposant.

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

L’heure était venue. Le plan allait se mettre en marche. Arrivés à destination, nous étions descendus de la Filante pour faire le point. Ne mentionnant pas une seule seconde la discussion qu’on avait eue pendant le trajet, le Capitaine Karano me fit un résumé rapide de son plan, comme à son habitude. On devait se séparer… Pendant que lui s’occupait des choses plus techniques, j’avais la mission de pénétrer à l’intérieur du bâtiment aussi silencieuse qu’une ombre.

« Très bien. J’y vais. »

Le regard empli de détermination, je m’étais exprimée de façon abrupte puis avais quitté mon acolyte en silence. Concentrée comme jamais, je ne pensais qu’à une seule chose… Ne pas faire de bruit, éviter de me faire remarquer, ne pas tuer sauf par nécessité… Ainsi, je me faufilai à l’intérieur du bâtiment par une des portes de derrière, après avoir fait pas mal de détours pour contourner nos ennemis.

L’intérieur n’avait rien à voir avec la précédente bâtisse… Les couloirs étaient trop surveillés et je dus m’infiltrer à l’intérieur d’une salle vide pour m’y cacher afin de réfléchir à un plan… Plongée dans l’obscurité, la pièce m’offrait une bonne planque… Mais vu le monde qui rodait, je n’allais pas tarder à me faire pincer.

Ainsi, mes yeux discernèrent des uniformes dans un coin… et de quoi couvrir la tête… Sûrement de l’équipement pour manipuler les plantes ou les animaux. Peut-être que mon infiltration allait prendre un nouveau tournant si je n’avais pas de nouvelle du Milicien… Un tournant légèrement imprévu.

avatar
Milice

On m'appelle Loghan Karano


Infos Personnage
RANG: Officier Capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Sant Poseïnos
MON AGE : 33
Masculin
MESSAGES : 214
AGE : 22
INSCRIT LE : 09/01/2013
PSEUDO HABITUEL : Törjana
Joyaux : 175
http://www.ile-joyaux.com/t1292-carnet-du-capitaine-karano#34470 http://www.ile-joyaux.com/t1289-capitaine-loghan-karano-a-votre-service#34396
Posté dans Re: Opération 'Purge' - [Privé Talis Hadmas / Loghan Karano][Terminé]   - Sam 1 Juin 2013 - 10:12

Cette structure ressemblait fortement à un site de production. C'était là que le réseau produisait ses précieuses marchandises, certainement une sorte de manufacture. Aucune machine, juste des hommes avec leurs mains … Si cela se trouvait les employés n'étaient pas forcément membre du réseau, ce qui rendait la chose encore plus terrifiant. Loghan abaissa son masque sur son visage puis attendit que Talis parte de son côté. Elle semblait avoir bien compris les directives qui étaient assez simple pour le moment. Quant à lui il devait se rendre au terminal sécurité ce qui sous-entendait que le bâtiment disposait de systèmes avancés. Tout ceci devenait de plus en plus inquiétant, comment de simple braconniers pouvaient-ils disposer d'un tel appareillage ? Le capitaine ne tarderait surement pas à mettre la main dessus. Traçant son chemin en toute discrétion, il savait à peu près où devait se situer son objectif. Mais pour cela il allait devoir pénétrer la structure et parvenir à atteindre la salle prisée.

Dans la plus grande des finesses et prudence, Loghan évitait de se faire voir en se faufilant à la moindre occasion dans les recoins, couloirs et autres sombre cachettes. Il espérait que Talis était parvenue à destination car la suite des opérations allait être cruciale car en effet, le but de la mission était non seulement d'arrêter celui qui tire les ficelles, et aussi de détruire cette manufacture. Le Milicien avait déjà une idée sur comment procéder pour cette dernière étape, mais avant il fallait absolument qu'il retrouve la jeune femme. Il arriva dans une grande pièce où les murs comportaient plusieurs portes et grandes vitres donnant sur l'énorme salle principal, celle où les braconniers confectionnaient leur marchandises. Par déduction soit il se trouvait proche du bureau du contre maître, soit du terminal sécurité. Mais il y avait à vue de nez trois gardes présents, autant dire que l'affaire s'avérait difficile. Il entreprit alors de les faire quitter leur position pour cela il fallait détourner leur attention ailleurs. Mieux valait œuvrer dans la simplicité, Loghan le premier objet à portée de sa main puis le lança loin derrière lui. Un bruit retentit au moment où l'objet tomba au sol, mais seulement un seul homme daigna aller voir ce qui se passait.

-(Tu ne me facilite pas la tâche toi.)- Pensa-t-il.

Une autre idée lui vint en tête. Pour faire en sorte que ses autres acolytes le rejoins, le Milicien songea qu'il fallait peut-être faire en sorte que le premier garde ne revient pas. Ce qui peu à peu fera bouger les autres, se demandant où est-il passé. Sortant son arbalète réduite il chargea des flèches soporifiques puis visa l'homme qui s'était penché pour regarder l'objet. Il ne fallu pas longtemps avant que le projectile l'atteint et que la substance se dégage dans son organisme, le faisant s’évanouir. Il ne restait plus qu'à attendre, les deux derniers partirent voir la raison de cette absence prolongée mais à chaque fois Loghan tirait une flèche pour les mettre hors d'état de nuire. La voie était à présent libre et se déplaçant vers la porte tout au fond, où un symbole était gravé dessus. Mais elle était fermée, ce qui posa problème. Le capitaine regardait autour de lui, il n'y avait personne pour le remarquer, du moins jusqu'à ce qu'on découvre les trois corps endormis plus loin. Il recula donc de quelques pas puis tenta d'enfoncer la porte, ce qui ne donna aucun résultat et ne fit que lui faire mal à l'épaule. La clé devait surement se trouver sur l'un des trois hommes, Loghan partit les fouiller. Au bout d'un certain temps le Milicien trouva ce qu'il cherchait puis ouvrit la porte.

-"… Cela me paraît bien trop inaccessible pour un réseau comme celui-ci. Soit c'est un faux système électrique, soit c'est qu'ils se font énormément de bénéfices … Et seules des marchands et des bourgeois ont autant de moyens. J'espère que je me trompe en tout cas."-

L’électricité était un luxe que seul de riches personnes pouvaient se permettre d'avoir. Bourgeois et marchands, entre autre. Cela signifierait que des personnes nobles serait client, autrement il n'y avait aucun moyen de s'offrir de pareils moyens. Dans tout les cas de causes cela devait avoir un lien, mais le moment était mal choisi pour réfléchir à cela. Le Milicien s'avança vers ce qui semblait être un grand panneau/terminal où une multitude de fils s'entremêlaient. Quels fils étaient à couper ? Nul besoin de le savoir, Loghan se saisit de son blaster et tira sans hésiter plusieurs coups dans la coûteuse installation. La réaction s'enchaina immédiatement, toutes les lumières s’éteignirent. L'alarme étant aussi relié à ce terminal elle n'avait pu s'enclencher. Seule la lumière naturelle de la nuit éclairait maigrement, ce qui était suffisant pour le capitaine qui se rua en dehors de la salle, il cherchait à présent Talis.


Spoiler:
 
avatar
Citoyen

On m'appelle Talis Hadmas


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Errande / Midel-Heim
MON AGE : 21 ans
Féminin
MESSAGES : 139
AGE : 28
INSCRIT LE : 22/04/2013
PSEUDO HABITUEL : Nanaya
Joyaux : 245
Posté dans Re: Opération 'Purge' - [Privé Talis Hadmas / Loghan Karano][Terminé]   - Sam 8 Juin 2013 - 14:44

Enfiler la combinaison un peu grande fut vraiment un moment… unique. N’ayant jamais été très silencieuse ni trop habile, j’avais du faire preuve d’une dextérité parfaite pour ne pas finir la tête par terre. Me rattrapant aux meubles en lançant des petits « chuuut », à moi-même, j’avais réussi, après quelques longues minutes d’effort à me transformer en un ennemi parfait.

Essoufflée, j’avais donc fini par poser mes fesses dans un coin sombre en réfléchissant à toute vitesse… Le Capitaine Karano ne donnait aucun signe de vie… Peut-être s’était-il fait coincer pendant son infiltration ?

*non impossible…*

Pour sûr, si l’homme s’était fait prendre, alors tout le coin aurait bouillonné littéralement… Or, seul le silence dominait… Soupirant comme pour extérioriser l’angoisse qui s’était installée, je tapotai mes genoux pour me donner du courage, et me levai enfin pour sortir de ma petite cachette. La trouille au ventre, je commençai donc à réfléchir à un plan tout en passant la porte… Si jamais je tombai sur un ennemi, j’avais toujours mon Blaster… mais le but que j’avais en tête était de passer le plus longtemps possible pour ce que je n’étais pas histoire de repérer mon seul allié….

Arpenter les couloirs ne fut pas une chose difficile… Par chance, je tombais à chaque fois sur des hommes qui ne se souciaient pas vraiment de mon identité… La couverture était parfaite. D’autant plus que je n’avais pas à ouvrir la bouche. Un seul mouvement de tête ou de main suffisait pour parler. Furetant dans tous les coins, j’essayais de déceler un détail qui aurait pu traduire la présence du Capitaine… Mais en vain, tout était horriblement normal.

Continuant ma route sans vraiment faire attention aux alentours, je finis par percuter un objet non identifié au sol qui me fit basculer en avant. La chute fut rude, mais le choc physique ne dépassa par le choc psychologique. En effet, l’obstacle se révélait être un homme complètement hors service… Et ce n'était pas celui qui était avec moi. Toutefois, quelque chose me disait qu'il ne devait pas être loin...Mais avant que je ne puisse chercher mon allié du regard, la lumière s’éteignit brusquement.

*Merde !*

C’était lui. J’en étais sûre. Cela ne pouvait pas être une tierce personne. Néanmoins il fallait que je le trouve, ce qui n’était pas une chose facile. Avançant alors à tâtons en restant sur le sol, je me relevai en touchant les murs et en jurant intérieurement. Le monde allait rappliquer, si je ne tombais pas sur le Capitaine, les autres le feraient… et la mission serait un échec.

C’est alors qu’une nouvelle collision me propulsa sur le côté. Sans comprendre pourquoi quelqu’un venait de me percuter, quelqu’un de pressé qui venait de sortir par une des portes du coin. Laissant échapper un bon cri de douleur, je m’étais donc figée en attendant d’être fixé sur l’idée de la fameuse personne. Ma voix m'avait trahie. Sortant mon Blaster rapidement, je le pointai alors sur l’ombre en attendant en lançant une phrase en chuchotant fortement.

« Bouge pas ou t’en prends une dans la tronche enfoiré ! »

La vulgarité, ou l’art d’essayer de se faire plus grande que l’ennemi histoire de ne pas se faire attaquer. Je doutais fortement que ma persuasion soit efficace… pourtant je ne comptais pas me laisser marcher sur les pieds, surtout si ma couverture venait de tomber. Et puis quelque chose me disait que la malchance n’était pas de mon côté de ce soir…

Spoiler:
 

avatar
Milice

On m'appelle Loghan Karano


Infos Personnage
RANG: Officier Capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Sant Poseïnos
MON AGE : 33
Masculin
MESSAGES : 214
AGE : 22
INSCRIT LE : 09/01/2013
PSEUDO HABITUEL : Törjana
Joyaux : 175
http://www.ile-joyaux.com/t1292-carnet-du-capitaine-karano#34470 http://www.ile-joyaux.com/t1289-capitaine-loghan-karano-a-votre-service#34396
Posté dans Re: Opération 'Purge' - [Privé Talis Hadmas / Loghan Karano][Terminé]   - Dim 23 Juin 2013 - 9:31

Toutes les lumières étant à présent éteinte il était plus difficile de s'orienter. Loghan sortit alors de la salle puis se redirigea vers les couloirs plongés dans la totale obscurité. Il n'avait malheureusement rien sur lui pouvant lui permettre de générer de la lumière et même s'il avait cela, ce n'était pas une chose à faire car ça le ferait remarquer tout de suite. Se pressant pour rejoindre Talis il prit le risque de courir même en n'y voyant pratiquement rien, et cela ne fût pas sans conséquences comme il avait pu s'y attendre. Quelques instants après il percuta de plein fouet quelque chose, c'était un choc assez violent dû à sa rapidité. Le capitaine en perdit l'équilibre et tomba à même le sol. Cependant à peine avait-il eut le temps de se relever qu'il entendit une nouvelle fois un son qu'il connaissait bien, celui d'un blaster en train de s'armer. Et dès qu'il entendit la voix il comprit qui venait-il de percuter. Talis était décidément très à cran dans la mission, tellement qu'elle en devenait parfois 'flexible' sur son langage. Mais après tout, cela n'avait pas beaucoup d'importance pour Loghan lui aussi n'hésitait pas de temps en temps à devenir vulgaire en mission.

-"Calmez-vous, calmez-vous ! C'est Loghan. Bon … Je pense que dans une telle noirceur les choses vont être plus compliquées. Il faut retrouver celui qui tire toutes les ficelles et je pense sincèrement qu'il s'est barricadé dans son bureau. On va donc devoir lui rendre une petite visite avant qu'il ne se doute de quelque chose. En général dans ce genre d'infrastructure les bureaux se trouvent au dernier étage donc par conséquent il va falloir trouver les escaliers, et les bons sinon on risque de tomber sur ceux qui descendent …"-

Se faisait il s'approcha de la jeune fille et la tapota subitement un peu partout sur les bras. Lorsqu'il trouva ses mains il en attrapa une et lui expliqua qu'il fallait mieux qu'ils restent ainsi s'ils ne voulaient se perdre en cours de route, et c'était le seul moyen pour la guider dans le noir. Loghan entama donc la marche et se fraya difficilement un chemin au travers de l'installation. Le fait que personne ne pouvaient voir personne était un avantage, le binôme pouvait se déplacer sans trop de problèmes. Seulement le fait de trouver les escaliers de services menant aux bureaux au derniers étage n'était pas une partie de plaisir et ils pouvaient se situer n'importe où. Il fallait procéder de façon méthodique. Ce ne fût qu'au bout d'un certain temps que le milicien trouva les escaliers en question, s'assurant qu'ils ne descendent pas.

-"Nous sommes en théorie au rez-de-chaussé je dirai donc que nous devrions monter deux étages pour arriver au bureau, vu la taille de l'infrastructure."-

Il s’exécuta dans l'instant. Le temps était précieux et il fallait agir avant que le courant ne revient, sinon ils allaient perdre un précieux avantage. Arrivé à l'étage voulut, Loghan tenta tant bien que mal de s'orienter avec la très faible luminosité ambiante, mais remarqua cependant une sorte de petit point lumineux sur le mur plus loin. Décidant de s'en rapprocher il fit toutefois attention que Talis le suivait toujours. C'était une serrure remarqua-t-il, le capitaine se pencha pour regarder au travers et eut la joie de constater que derrière cette porte se trouvait apparemment le bureau de l'homme recherché. La lumière était présente car des lampes à huile était allumées à l'intérieur. Une solution de secours sans doutes pensa Loghan. Cependant la porte semblait ne pas être verrouillée et il n'y avait personne à l'intérieur. Le capitaine n'hésita donc pas à entrer lentement en faisait attention, puis referma le bureau une fois que la jeune fille l'avait rejoins. La pièce était moyennement grande et était un véritable foutoir. Mais un bruit se fit entendre et alors que le milicien tournait sa tête il vit un homme, très grand et étrangement très bien portant … Accompagné d'un autre qui était son strict inverse.

-"Nous savions que vous viendrez, capitaine. Et je présume que votre 'partenaire' voulait aussi nous rendre visite ? Je suis au regret de vous dire que notre manufacture n'est pas ouverte au publique …"-
-"Permettez-moi alors de vous annoncer dans ce cas que votre manufacture, est désormais fermée car son propriétaire va aller rendre une longue visite à ses hommes, en prison."-

Sur ces mots la tête pensante esquissa un sourire puis fit un signe à son garde. Ce dernier s'approcha de Loghan, il ne fallait pas être un génie pour savoir qu'une bagarre allait éclater. Avant que tout commence, le milicien ordonna presque à Talis de s'occuper du futur prisonnier et que vu sa faible carrure, elle n'allait pas avoir de mal à le maitriser pendant que lui allait s'occuper de la montagne de muscle.

On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: Opération 'Purge' - [Privé Talis Hadmas / Loghan Karano][Terminé]   -

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum