AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


L'appel de la forêt

avatar
Peuplade

On m'appelle Chilali Kohanakishi


Infos Personnage
RANG: ancienne éclaireuse devenue... déserteuse ?
VILLE & APPARTENANCE :  Hrim [sud-est] ; Clan Kohanakishi
MON AGE :  20 ans
Féminin
MESSAGES : 858
AGE : 39
INSCRIT LE : 14/03/2012
PSEUDO HABITUEL : Alyaa
Joyaux : 270
http://www.ile-joyaux.com/t593-empreintes-dans-la-neige-le-temps-s-estompe-reflets-d-argent http://www.ile-joyaux.com/t568-chil-tombe-le-masque
Posté dans L'appel de la forêt   - Mar 20 Aoû 2013 - 6:22

Rappel du premier message :


Chil promena son regard sur les remparts de Pleyrion. Comme chaque matin, ils se découpaient sur le ciel clair, aussi immuable que le vent froid qui balayait sa crête. En quelques semaines, elle avait eu le temps de s’habituer à cette masse imposante visible en tout point du village. Un instant, elle imagina la nature au dehors. Les grandes plaines glacées, les forêts se dressant à des kilomètres au Nord… Elles lui manquaient tant. Il lui tardait de reprendre la route avec Skye, de retrouver cette vie qui était la sienne. Cela faisait des années qu’elle n’avait pas passé autant de temps entre des murs et cette situation commençait à lui peser. Certes, elle était sortie chasser afin d’alléger un peu le poids de leur présence à Skye et elle. C’était comme de payer un droit d’hébergement et Chil y tenait. Mais elle avait systématiquement été accompagnée d’un Koun et cette présence, bien que peu envahissante, l’avait empêchée d’apprécier ces sorties à leur juste valeur.
Chil baissa les yeux sur les habitations. Les gens s’affairaient déjà à leurs affaires et le village fourmillait d’activité. Elle soupira longuement et se mit en route. Ce qui la préoccupait le plus n’était pas tant la nature qui lui manquait mais bien ce qui se passait au Sud de la chaîne d’Adiem. Les batailles avaient débuté et Chil était inquiète. Inquiète pour Skye, inquiète son peuple, inquiète pour l’avenir. Qu’advenait-il de sa mission dans un climat aussi douloureux ? La paix était-elle seulement envisageable ? Elle aussi se sentait envahie, elle aussi voulait se battre pour la sauvegarde de l’île. Mais elle avait appris à apprécier Skye et une partie d’elle souhaitait la conciliation. D’ailleurs, elle n’avait pas encore osé en parler à la jeune femme. Elle craignait sa réaction.
Ses pas, devenus mécaniques à force de répétition, la menèrent là où était gardée la Matroscienne. Après maintes requêtes polies, elle avait obtenu que Skye soit installée dans une maison à l’écart, gardée en permanence par deux Kouns. La prison lui semblait trop rude et elle ne supportait pas l’idée de rendre visite à la prisonnière alors qu’elle s’efforçait de la traiter comme une invité.
Elle salua l’homme et la femme en faction ce matin-là et entra. Skye était assise sur son lit et n’avait pas encore touché au repas apporté plus tôt par Grim. Elle ne fit aucun commentaire mais savait parfaitement que ce n’était pas par manque d’appétit.
« Bonjour Skye », dit-elle avec un sourire encourageant.

Peuplade

On m'appelle Alenoä Osfrid


Infos Personnage
RANG: Grim, Nivilk, Hermine, Fjölan, Dhungäard, Noröa, Astrid, Edvald, Chilali, Skye
VILLE & APPARTENANCE : Clan Hagen ~ Village de Pleyrion
MON AGE : 27 ans
MESSAGES : 89
INSCRIT LE : 12/08/2013
http://www.ile-joyaux.com/t1828-carnet-d-une-guerisseuse http://www.ile-joyaux.com/t1822-alenoa-osfrid
Posté dans Re: L'appel de la forêt   - Jeu 12 Déc 2013 - 4:17

« Bonjour Skaïe. »

Alenoä sourit, avec une douceur que l'on ne soupçonnerait pas habituellement, et parlait lentement en approchant. Pas qu'elle la prenne pour une enfant, mais elle se mettait à sa place ; la guérisseuse, pour faire son travail correctement, devait entrer dans son espace personnel. Elle ne voulait pas l'agresser plus qu'elle ne le ferait déjà en appliquant un désinfectant bien piquant sur sa blessure.

Déposant son baluchon, elle entreprit de l'ouvrir. Ciseaux rudimentaires, bandage propre, linge, flacon de kärsvard dont elle versa quelques gouttes sur ses mains pour les frotter consciencieusement avant de reporter son attention sur la matroscienne. Elle plaça une main sur son front, toujours doucement.

« Tu vas mieux ? Tu manges bien ? »

Elle se sentait un peu ridicule à articuler au lieu de ses habituels marmonnement ronchons, mais bon. C'était préférable d'avoir une réponse directe en posant des questions apparemment complètement gaga que de demander à Chilali qui, après tout, n'était pas la blessée. Et, rappelons-nous, parler directement à Skye, c'était la considérer comme un être humain. Beaucoup plus sain que se demander quelle couleur avaient ses organes par rapport à ceux des erfeydiens.

« Je peux regarder ta blessure ? »

Désignant d'un geste le flanc de la jeune femme, elle attendit un assentiment. Étrange comme l'impossibilité d'exprimer correctement son sale caractère habituel la rendait plus douce.
avatar
Milice

On m'appelle Skye Lewis


Infos Personnage
RANG: Chilali, Jens et Jörd
VILLE & APPARTENANCE : Milice - Soldat, Spécialiste en explosif
MON AGE : 26 ans
Féminin
MESSAGES : 359
AGE : 25
INSCRIT LE : 16/11/2011
PSEUDO HABITUEL : Azaëlle haha
Joyaux : 73
Posté dans Re: L'appel de la forêt   - Lun 16 Déc 2013 - 6:54

Skye n'arrivait pas à savoir si la guérisseuse se payer sa tête. Cette dernière articulait exagérément et prenait un ton t'institutrice. Perplexe, Skye réussit tant bien que mal à ne pas rire face à cette situation bien trop grotesque. Au bout de trois mois sur cette terre, la milicienne n'avait pas parlé matroscien depuis longtemps, et l'erfeydien commençait enfin à rouler sur sa langue. Elle avait apprit à reconnaître des sons, des intonations précises pour comprendre un mot. Au final, elle comprenait plus de choses qu'elle ne laissait paraître, même à Chil. Après tout, cela pourrait bien être utile à jour, de jouer à l'idiote qui ne comprend rien.

Pour l'heure, la guérisseuse semblait vouloir examiner ses blessures. La main qu'elle plaça sur son front était terriblement froide et tout le corps de la rouquine se mit à frémir. Enfin, d'un geste de la main, Alenoä désigna son bandage.
Skye leva un regard interrogateur vers Chil et cette dernière se contenta de lui faire un hochement de tête.

Alors, la jeune femme entreprit d'enlever son bandage délicatement, grimaçant un peu lorsque le tissu devint plus léger.
La plaie n'était pas très belle mais selon Skye, l'infection avait été évité.
Ce peuple était peut-être sous évolué par rapport à Matroos, mais les remèdes paraissaient quelques peu magiques pour Skye.

Une fois ces épaisseurs retirés, la fraîcheur de la pièce vint s'infiltrer dans tous les recoins de son corps.
Depuis son arrivée sur cette île, elle ne se rappelait pas une seule fois où la froideur l'avait quitté.



avatar
Peuplade

On m'appelle Alenoä Osfrid


Infos Personnage
RANG: Grim, Nivilk, Hermine, Fjölan, Dhungäard, Noröa, Astrid, Edvald, Chilali, Skye
VILLE & APPARTENANCE : Clan Hagen ~ Village de Pleyrion
MON AGE : 27 ans
Féminin
MESSAGES : 89
AGE : 25
INSCRIT LE : 12/08/2013
PSEUDO HABITUEL : Kathy
Joyaux : 202
http://www.ile-joyaux.com/t1828-carnet-d-une-guerisseuse http://www.ile-joyaux.com/t1822-alenoa-osfrid
Posté dans Re: L'appel de la forêt   - Ven 20 Déc 2013 - 3:43

Alenoä attendit patiemment que Skye enlève son bandage avant de se pencher sur la plaie. Elle n'était pas très jolie, ça lui laisserait probablement des cicatrices si elle était comme une erfeydienne. Néanmoins, rien de blanc ne laissait présager que la blessure allait s'infecter, elle semblait se refermer normalement. Alenoä palpa doucement autour de la zone abîmée, observant avec attention les réactions de l'étrangère. La peau était bien élastique, un excellent signe.

Noä soupira. Skye était encore un peu faible, c'était très visible, mais elle ne pouvait décemment pas les empêcher de partir. Il valait mieux qu'elle se fatigue sur les routes si c'était fait prudemment que de rester à Pleyrion où les choses finiraient par exploser. Beaucoup n'étaient pas à l'aise avec sa présence. Le moment douloureux de la désinfection à la l'alcool passé, la guérisseuse appliqua une épaisse couche d'onguent avant de faire asseoir la blessée pour refaire un bandage propre, puis se désinfecta à nouveau les mains. Elle aurait aimé que Skye puisse lui expliquer comment on guérissait chez elle, mais la jeune femme n'avait visiblement pas envie d'essayer de lui parler. Tant pis.

Se redressant, la guérisseuse s'approcha de Chilali, pour lui donner les nouvelles comme elle l'aurait fait pour le parent d'un petit malade.

« Si vous êtes prudentes et que vous faites régulièrement des haltes, vous pouvez partir. »

Sans plus de cérémonie, Noä lui colla le sac en toile dans les mains. Désinfectant, onguent, bandages.

« Il faut que tu veilles à ce qu'elle mange bien, et au moindre signe de fatigue, elle doit dormir, pas question de s'éterniser sur les yagocks. Tout les jours, il faut changer son pansement. Même si elle a mal quand tu le fais, il faut nettoyer avec le petit flacon, c'est du kärsvard. Quand elle n'aura plus mal au nettoyage c'est que la peau sera complètement refermée, et tu pourras te limiter à l'onguent et au bandage pendant encore une semaine après. Tu n'oublies pas de nettoyer tes mains. » Elle réfléchissait à voix haute, citant les étapes nécessaires. « Les bandages utilisés, tu les brûles, sans exception. Si tu tombes à court, tu peux faire bouillir n'importe quel linge du moment qu'il est bien propre pour faire des bandages. Le kärsvard, ça se trouve dans n'importe quelle taverne. Pour l'onguent... Passez au dispensaire avant de partir, je t'en redonnerai deux ou trois pots selon ce que j'ai. Et de la tisane calmante, pour l'aider à dormir, quelques bricoles, je vais voir à ça... Je crois que c'est tout ce que tu dois savoir. »

Le visage d'Alenoä s'adoucit, alors qu'elle attrapait son bâton pour se remettre en route.

« Je vais aller préparer tout ça. J'aurais bien aimé te revoir dans de meilleures circonstances, Chilali. Un jour, quand tout ça sera passé, quelle qu'en soit l'issue... Il faudra venir juste pour le plaisir de dire bonjour. Si Pleyrion tient toujours debout d'ici là, évidemment. »

Sur ces mots peu optimistes, la guérisseuse reprit le chemin du dispensaire, pour aller y préparer un colis de choses nécessaires au voyage qui s'annonçait.

HRP:
 
avatar
Peuplade

On m'appelle Chilali Kohanakishi


Infos Personnage
RANG: ancienne éclaireuse devenue... déserteuse ?
VILLE & APPARTENANCE :  Hrim [sud-est] ; Clan Kohanakishi
MON AGE :  20 ans
Féminin
MESSAGES : 858
AGE : 39
INSCRIT LE : 14/03/2012
PSEUDO HABITUEL : Alyaa
Joyaux : 270
http://www.ile-joyaux.com/t593-empreintes-dans-la-neige-le-temps-s-estompe-reflets-d-argent http://www.ile-joyaux.com/t568-chil-tombe-le-masque
Posté dans Re: L'appel de la forêt   - Dim 22 Déc 2013 - 10:56

Lorsqu'elles furent à nouveau seules, Chil adressa un sourire joyeux à Skye.
« Ca y est, on peut partir ! Si ça te va, on décolle demain matin, après une bonne nuit de sommeil. Je prépare les yagocks cet après-midi. Et ne t'en fais pas », ajouta-t-elle précipitamment, l'œil pétillant, « on ne les montera que le temps de prendre le large. »
Elle avait l'air d'une enfant sur le point de recevoir un cadeau très attendu. Ce qui dans un sens, était tout à fait le cas.

L'après-midi-même, elle se rendrait au dispensaire afin de recueillir les précieux remèdes qui remplirait le ballot que la guérisseuse lui avait fourré dans les mains. Elle avait écouté attentivement toutes les directives mais elle en profiterait pour s'assurer humblement qu'elle avait tout bien retenu. Puis elle promettrait de revenir dire bonjour dès qu'elle le pourrait. Elle espérait que rien de funeste n'arriverait à Pleyrion ou à l'île, et ce malgré le pessimisme évident d'Alenoä. Car Chil portait en elle l'espoir d'un avenir amical entre leurs nations. Elle misait beaucoup sur son amitié avec Skye et sur la sagesse du Gardien.

Pour l'heure, elles allaient retrouver les grandes étendues immaculées et la jeune fille sentait déjà qu'elle ne dormirait pas beaucoup tant elle était excitée. Mais qu'importe ! Les premières semaines seraient presque oisives. Elle comptait bien ménager Skye comme l'avait prescrit Alenoä et elle aurait bien le temps de rattraper ce sommeil perdu.

HRP:
 
avatar
Milice

On m'appelle Skye Lewis


Infos Personnage
RANG: Chilali, Jens et Jörd
VILLE & APPARTENANCE : Milice - Soldat, Spécialiste en explosif
MON AGE : 26 ans
Féminin
MESSAGES : 359
AGE : 25
INSCRIT LE : 16/11/2011
PSEUDO HABITUEL : Azaëlle haha
Joyaux : 73
Posté dans Re: L'appel de la forêt   - Sam 28 Déc 2013 - 4:43

Skye essaya tant bien que mal de comprendre le long discours de Alenöa. Mais les termes surement trop techniques et les phrases trop rapides perdirent rapidement la jeune femme. Elle comprit néanmoins qu'elle ne devrait pas trop forcer et que ses bandages devaient être régulièrement changé. En soit, il ne fallait pas être médecin pour comprendre ça.

Enfin, la femme quitta la pièce sans plus de ménagement, laissant Chil et Skye en tête à tête. La femme masquée lui fit un grand sourire et parla d'une enjouée. La milicienne ne put s'empêcher de retenir un petit sourire et elle sentit l'excitation du départ monter en elle.

Lorsque Chil quitta la petite chambre. Skye se leva et fit le tour de la pièce. Elle s'étira le dos, les bras, les jambes et fit craquer son cou. Elle se sentait rouillée et avait l'impression d'être une jeune dans un corps de vieille.
Elle rêvait d'un bain brûlant et d'un bon massage. Au lieu de cela, une paillasse en guise de lit l'attendait ainsi qu'un feu dans un coin de la pièce.
C'était déja mieux que rien après tout.

Enfin, la rouquine regagne son lit et se coucha dedans, prête à s'endormir et à regagner toutes ses forces pour le long périple qui les attendaient.


[ Je clos ♥ ]



On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: L'appel de la forêt   -

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum