AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
» Communication externe
par Loth de la Vision Mar 21 Juin 2016 - 15:06

» Réversa [ TOP ]
par Invité Ven 27 Mai 2016 - 8:21

» Le monde de Dùralas
par Invité Jeu 26 Mai 2016 - 7:00

» Anthalia
par Invité Dim 22 Mai 2016 - 15:17

» Marbrume, La Cité des Damnés
par Invité Lun 16 Mai 2016 - 15:07

» Questionnaire pour soutenir infinite RPG !
par Invité Sam 14 Mai 2016 - 17:33

» Escalus
par Invité Jeu 12 Mai 2016 - 9:02

» Mass Effect : Reborn
par Invité Mar 10 Mai 2016 - 15:00

» Forum en pause
par Asàf Lysereän Mar 10 Mai 2016 - 13:47


« La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »

avatar
Milice

On m'appelle Jens von Schroeder


Infos Personnage
RANG: Déserteur de la milice, ancien capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Errande ; fils de bourgeois
MON AGE : 32 ans
Masculin
MESSAGES : 735
AGE : 27
INSCRIT LE : 02/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Jezibaba
Joyaux : 1434
http://www.ile-joyaux.com/t554-jens-von-schroeder-ou-le-mythe-d-icare http://www.ile-joyaux.com/t368-jens-von-schroeder
Posté dans « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Jeu 19 Déc 2013 - 15:36

Rappel du premier message :


❝ La douleur persiste pour qui n'a pas d'espoir ❞

Jörd, Skye, Chilali, Jens


Cela ferait bientôt sept jours que le groupe de miliciens avait quitté la base principale et s'était aventuré dans l'enceinte de la muraille.

Arrivé devant l'ouverture de cette dernière, Jens ne put s'empêcher de penser que l'expédition qu'il avait menée plus tôt n'avait eu aucun rôle dans la découverte de ce passage. D'ailleurs, concernant ladite expédition, c'était comme si elle n'avait jamais eu lieu, les supérieurs étant bien trop occupés à s'inquiéter de la gloire que leurs hommes leur rapporteraient. Ceux dont il avait envié les grades il y avait encore peu de temps lui semblaient à présent inutiles et bien trop lents pour obtenir des résultats concrets. À présent cette ambition de grimper les échelons avait été balayée par de nombreux doutes qu'il ne parvenait pas à chasser de son esprit.

Le petit groupe se composait de huit autres miliciens sous ses ordres, ainsi que de son invitée de marque : Jörd. Elle et lui avaient conclu un marché. La boréalienne devait lui permettre de retrouver la trace du soldat Lewis, et en échange... Il ne lui avait rien promis mais seulement laissé l'espoir de la libérer une fois qu'il aurait obtenu satisfaction.
Jens n'était pas dupe, si l'autochtone avait accepté cette "alliance", c'est qu'elle devait avoir quelque-chose en tête pour la suite des événements, ce pourquoi il avait préféré s'entourer de soldats expérimentés. Quatre en tête de cortège et les quatre autres en queue, Jörd était sous bonne surveillance et se trouvait les mains liées dans le dos et les pieds lestés pour parer à toute envie de fuite. Jens, lui, tenait la chaîne accrochée à ses menottes et caressait régulièrement la crosse de son blaster. Si elle fuyait, il n'aurait d'autre choix que d'utiliser les grands moyens pour la stopper.

Le temps grisonnant et le paysage blanc s'étendant à perte de vue ressemblaient à ceux qu'ils avaient pu observer la veille, la neige qu'ils foulaient s'écrasaient comme celle qu'ils avaient foulée l'avant veille, ce brouillard épais les déroutait comme il l'avait fait depuis leur départ. Les épais nuages rendait impossible l'orientation par les astres et il fallait s'en remettre à leur guide qui avait tout à gagner à les perdre.
L'exaspération commençait à se faire sentir dans les rangs et, tandis que le soleil commençait doucement à descendre, tous n'attendaient que de monter le camp et de se réchauffer autour d'un feu en espérant que leur officier retrouverait la raison et déciderait de rebrousser chemin.



AVATAR ©SKYE ♥


Peuplade

On m'appelle Jörd Hræsvelg


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Les Cimes Hérisées _ Early Dawn
MON AGE : 25 ans
MESSAGES : 131
INSCRIT LE : 11/07/2012
http://www.ile-joyaux.com/t868-dualite-aventureuse-jord http://www.ile-joyaux.com/t859-jord-hraesvelg
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Dim 23 Fév 2014 - 9:06

Jörd hocha la tête pour confirmer les paroles de sa compatriote.

- Si, ils veulent conquérir notre île, mais Jens, le chef de ce groupe-ci me semble... En fait il ne parlait que de Skye dans ses discussions et cherchait à savoir où elle était ou comment la libérer par voie de négociations. Certes, il posait des questions sur notre pays mais ne se montrait pas aussi déterminé à m'arracher toutes mes connaissances comme pourraient l'être un conquérant, de l'idée que je m'en fais en tout cas. Et puis, je ne suis même pas sûre que cette mission entre dans la logique de conquête.

Voilà pourquoi l'erfeydienne était indécise quant aux motivations de l'étranger. Qu'allait-il faire maintenant qu'il avait retrouvé Skye ? Qu'allait-il faire de ses prisonnières ? que de questions dont elle n'aura la réponse qu'une fois les deux miliciens sortis de leur tente.

- Maintenant nous ne sommes plus d'utilité dans sa quête de Skye, normalement je devais servir de troc de ce que j'ai compris, mais va-t-il tenir sa parole ?

Jörd n'avait pas vraiment confiance en son geolier en dépit des jours passés en sa compagnie. Elle ne pouvait se dépqrtir de cette méfiance suscitée par cette invasion. Quelle sera l'issue de cette rencontre entre ces différents peuples? Seul le Gardien le sait. La guerrière porta son attention sur la tente.

- Je me demande bien ce qu'ils peuvent se raconter...

Ils devaient avoir beaucoup de choses à rattraper étant donné le temps écoulé, d'ailleurs il en était de même pour Jörd.

- Quelles nouvelles du côté erfeydien ?

Elle avait eu vent des affrontements depuis sa cellule mais guère plus. Chilali pourrait certainement lui donner des informations plus récentes.
avatar
Milice

On m'appelle Jens von Schroeder


Infos Personnage
RANG: Déserteur de la milice, ancien capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Errande ; fils de bourgeois
MON AGE : 32 ans
Masculin
MESSAGES : 735
AGE : 27
INSCRIT LE : 02/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Jezibaba
Joyaux : 1434
http://www.ile-joyaux.com/t554-jens-von-schroeder-ou-le-mythe-d-icare http://www.ile-joyaux.com/t368-jens-von-schroeder
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Dim 23 Fév 2014 - 9:50

L'officier l'écoutait de nouveau, toujours aussi prêt à entendre ce qu'elle pouvait lui apprendre sur les boréaliens, curieux de connaître ce qui pouvait les avoir motivés à la garder en vie, mais surtout envieux de savoir ce qui pouvait l'avoir autant liée à cette Chil. Un instant il se demanda ce que les deux autochtones pouvaient se raconter, sans s'inquiéter d'elles. Ses hommes chargés de les surveiller savaient ce qu'ils avaient à faire et prendraient toutes les précautions nécessaires pour les garder sous contrôle.

Le récit de Skye lui rappelait la dure épreuve qu'avait été sa mission de reconnaissance, qui n'aurait été qu'un bref aperçu de ce qu'elle avait vécu sur ces terres. Il aurait voulu lui faire comprendre qu'à aucun moment il n'avait pas regretté de l'avoir laissée là, et que chaque jour passé depuis, il n'avait cherché qu'à lancer cette expédition. Et tout ça pour la retrouver par le plus grand des hasards. Était-ce encore un tour de la part de la capricieuse Vama, ou est-ce que ce Gardien, plus réel, était finalement plus à même de réaliser des miracles ? Son peuple même semblait presque plus humain que le sien, régi par des bourses et des intérêts personnels.

Lorsqu'elle eut terminé, un silence pesant s'installa entre eux deux. Jens se rendait peu à peu compte de la véritable nature de l'enfer qu'avait vécu la milicienne tandis qu'il faisait des ronds de jambes auprès de ses supérieurs pour retourner en terre boréale. Son air sévère s'était peu à peu estompé à mesure qu'elle lui exposait son expérience, laissant finalement place à l'homme derrière cet uniforme.

- Je... Je suis désolé.

Silence de nouveau, l'officier sentait se morceler ce masque de rigidité qu'il avait fini par considérer comme sa véritable nature.

- Jamais je ne vous aurais laissée là si j'en avais eu le choix. Son regard fuit légèrement, se perdant sur le côté de son interlocutrice. Sans ça, beaucoup n'auraient jamais retrouvé Matroos... Conscient qu'il en avait privilégié d'autres aux dépends de deux de ses recrues, il maudissait les enseignements qu'il avait suivis en tant qu'officier. Choisir qui devait vivre ou mourir parmi ses propres hommes avait été une épreuve qu'il n'aurait jamais voulu connaître et pour laquelle il ne cesserait jamais de se repentir.

Relevant ses yeux vers ceux de Skye, il n'attendait aucun pardon, seulement un semblant de compréhension de la part de celle dont le visage n'avait eu de cesse de hanter ses nuits depuis plus de temps que ce qu'elle ne pouvait l'imaginer.

- Je suis vraiment soulagé de vous retrouver... répéta-t-il, mais cette fois sans cacher la délivrance qu'il ressentait à la voir en chair et en os. Reculant d'un pas en recouvrant légèrement ses esprits, il augmenta inconsciemment la distance entre lui et la milicienne, comme pour paraître moins familier à son égard. Nos supérieurs se féliciteront aussi de votre retour... ajouta-t-il sans grande conviction, comme pour s'en persuader lui-même, sachant au fond de lui que ces hauts placés n'auraient que faire du retour d'une simple recrue dans leurs rangs.



AVATAR ©SKYE ♥

avatar
Milice

On m'appelle Skye Lewis


Infos Personnage
RANG: Chilali, Jens et Jörd
VILLE & APPARTENANCE : Milice - Soldat, Spécialiste en explosif
MON AGE : 26 ans
Féminin
MESSAGES : 359
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/11/2011
PSEUDO HABITUEL : Azaëlle haha
Joyaux : 73
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Dim 23 Fév 2014 - 10:28

Quelque part, Skye avait été égoïste. Elle en avait voulu terriblement à Jens de l’avoir abandonné même si elle savait au fond d’elle que c’était la meilleure solution. En la laissant, il avait permis à d’autres miliciens de rentrer sain et sauf chez eux. Mais d’un autre côté, c’était elle et elle seule qui avait subi mille tourments depuis qu’elle était arrivée aux Erfeydes. A l’origine, elle ne devait même pas faire partie de l’expédition de Jens contre les pirates. Seulement, elle avait été appelée pour remplacer un soldat et toute la suite n’avait été qu’une série d’événements plus cauchemardesques les uns que les autres.

Elle en voulait à son supérieur mais savait au fond d’elle que c’était une réaction puérile. Le changement de comportement de l’Officier Von Schroeder toucha sincèrement la jeune matroscienne. Il paraissait sincère et le maudire était de plus en plus compliqué. Si seulement il était resté de marbre, cela aurait été bien plus facile pour elle. Comment détester un homme que l’on comprend ?

Enfin, la rouquine déclara d’une voix légèrement tremblante.

« Je vous pardonne. Je … je ne peux vous en vouloir, vous n’avez fait que votre devoir, et j’ai mis bien longtemps à m’en rendre compte. »

Tout comme Jens, Skye n’était guère habitué aux excuses. D’un naturel franc, elle avait l’habitude de froisser les gens et avait appris à vivre avec. Étrangement, elle ressentait le besoin de rassurer le matroscien.

« Hem… et le soldat Vaeril ? Qu’est-il devenu de Savanah ? Je n’ai jamais su au final. Elle était avec moi dans une prison de la tour et Chil est venue me chercher. Mais je n’ai jamais su ce qu’il était arrivé à Savanah ! »

Tout au long de son aventure, un immense poids avait emparé son cœur. Skye n’avait jamais su ce qu’il était arrivé à son acolyte Savanah. Elles avaient passé toutes les deux de nombreuses heures ensemble, dans une cellule lugubre et glaciale. La milicienne avait toujours bien aimé Savanah. C’était une jeune femme au tempérament explosif, tout comme elle. Toutes deux avaient donné du fil à retordre à leurs geôliers.



avatar
Milice

On m'appelle Jens von Schroeder


Infos Personnage
RANG: Déserteur de la milice, ancien capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Errande ; fils de bourgeois
MON AGE : 32 ans
Masculin
MESSAGES : 735
AGE : 27
INSCRIT LE : 02/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Jezibaba
Joyaux : 1434
http://www.ile-joyaux.com/t554-jens-von-schroeder-ou-le-mythe-d-icare http://www.ile-joyaux.com/t368-jens-von-schroeder
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Dim 23 Fév 2014 - 16:35

Le pardon de Skye soulagea évidemment Jens qui ne pouvait cependant s'empêcher d'éprouver encore et toujours un fond de culpabilité. Peut-être parce-que d'entre tous les soldats, il avait fallu que ce soit elle.

L'officier avait finalement revêtu son costume d'homme droit lorsqu'elle le questionna à propos du soldat Vaeril. Leurs propos étaient très vite redevenus ceux d'une milicienne à son officier sans que Jens ne sache ce qu'il aurait préféré.

- La recrue Vaeril a été retrouvée inconsciente à Matroos puis ramenée au Quartier Général où elle a reçu les meilleurs soins possibles. Ce  miracle, il  ne se l'était toujours pas expliqué et espérait comprendre un jour comment ce peuple aux apparences barbares avait pu la ramener chez elle. Malheureusement, elle n'a pas su nous rapporter tout ce qu'elle a pu vivre avec vous, elle... Le regard du milicien s'assombrit alors qu'il songeait à ce qu'elle était devenue. Son esprit n'était plus assez clair, elle semble n'avoir plus aucune connexion avec la réalité. Le haut  commandement l'a démise  de ses fonctions...

Décision regrettable mais nécessaire, les délires de la milicienne avaient fait craindre le pire à Jens concernant l'étant dans lequel il aurait risqué retrouver sa compatriote finalement saine d'esprit, du moins à ce qu'il avait pu en juger depuis qu'elle était arrivée au camp.

- Mais elle s'est toujours inquiétée de votre sort.

Ces révélations avaient lancé un froid dans leur conversation, laissant planer un silence pesant et inconfortable. Peu doué en matière de discussions, Jens ne savait lever un malaise qu'en changeant brusquement de sujet pour faire oublier le premier. Il reprit  finalement un ton moins morose que lors de ses derniers propos.

- Hem... Je... Prenant une longue inspiration, l'officier chassa ses dernières hésitations dans un recoin de son esprit. Il était temps qu'il revienne à lui s'il voulait garder son crédit face à ses hommes, et surtout face à Skye qui n'était pas spécialement réceptive à l'autorité. Allons manger, nous aurons besoin de forces pour la suite  des événements.

Se dirigeant vers la sortie où il souleva la toile de tente, laissant le passage à la jeune femme,  Jens songeait à ce que serait cette "suite". La logique voudrait qu'ils reprennent le chemin de la base où il laisserait Skye aux bons soins des médecins et de supérieurs envahissants, pour de son côté reprendre les armes dans un conflit dont la légitimité restait floue. Son souhait le plus cher finit par être celui d'être capable d'arrêter le temps et continuer de savourer la fin d'une longue quête plutôt que de s'aventurer sur un champ de bataille...



AVATAR ©SKYE ♥

avatar
Peuplade

On m'appelle Chilali Kohanakishi


Infos Personnage
RANG: ancienne éclaireuse devenue... déserteuse ?
VILLE & APPARTENANCE :  Hrim [sud-est] ; Clan Kohanakishi
MON AGE :  20 ans
Féminin
MESSAGES : 858
AGE : 39
INSCRIT LE : 14/03/2012
PSEUDO HABITUEL : Alyaa
Joyaux : 270
http://www.ile-joyaux.com/t593-empreintes-dans-la-neige-le-temps-s-estompe-reflets-d-argent http://www.ile-joyaux.com/t568-chil-tombe-le-masque
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Mer 26 Fév 2014 - 11:19

Chil écouta Jörd avec attention et plus elle en apprenait sur ce chef, plus elle aimait ce qu'elle entendait. Elle avait appris à connaître Skye et cette amitié lui avait enseigner une importante leçon : l'ennemi leur ressemblait beaucoup, si bien qu'en clan, ils étaient dangereux mais séparément, ils pouvaient être de simples voisins. La jeune Erfeydienne se demanda ce que penserait le Gardien d'une telle idéologie, car Chil en était au stade où elle voyait cette guerre comme un gigantesque conflit de clans se battant pour une même terre. Elle ne comprenait toujours pas ce qu'ils venaient chercher ici vu que Matroos semblait relativement riche, à en croire Skye. Ceci dit, le Gardien avait bel et bien vu une menace dans leur arrivée, sans cela, il n'aurait pas tué leur émissaire.

Quoiqu'il en soit, Chil avait confiance en Skye et si son chef lui ressemblait un peu, il y avait de l'espoir pour l'avenir de leurs deux peuples.

« Les clans se disputent la façon de mener le combat », répondit-elle à Jörd. Il y a eut des pertes et j'ai l'impression que les villages du sud sont inquiets. On a passé un mois à Pleyrion et plusieurs clans isolés sont venus demander protection. Mais je n'en sais pas plus. Les gens se méfiaient de Skye - ça a empiré avec le temps, d'ailleurs - et de ce que je pouvais lui dire : je crois qu'ils ne m'ont pas tout raconté. »

Elle se tut un instant puis ajouta d'une voix pensive :

« Je dois dire que tomber sur une connaissance de Skye était la dernière chose à laquelle je m'attendais... Et dans un sens, je crois que c'est bien. Skye aura moins de mal à tenir la promesse qu'elle m'a faite. »

Elle sourit sous son masque. Elle n'avait jamais douté que Skye tiendrait cette promesse, elle avait seulement douté de sa mise en œuvre. Elle-même n'aurait rien pu faire pour son amie si celle-ci n'avait bénéficié dès le début de la protection du Gardien. Désormais, elle portait ses espoirs sur son chef. Quel genre de Matroscien était-il, lui ?
avatar
Milice

On m'appelle Skye Lewis


Infos Personnage
RANG: Chilali, Jens et Jörd
VILLE & APPARTENANCE : Milice - Soldat, Spécialiste en explosif
MON AGE : 26 ans
Féminin
MESSAGES : 359
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/11/2011
PSEUDO HABITUEL : Azaëlle haha
Joyaux : 73
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Mar 4 Mar 2014 - 4:37

Skye écouta d'une oreille attentive la réponse de son supérieur. Il restait cependant très évasif et ne rentrait pas dans le vif du sujet. Tout ce qu'elle avait compris, c'était que Savanah était bien rentrée à Matroos comme l'émissaire étranger l'avait indiqué, et qu'elle était devenue complètement folle.
Etait-ce le sort qui l'attendait si elle rentrait à Matroos ? Un frisson d'horreur parcourut l'échine de la jeune rouquine.

La milicienne ne répondit rien et un léger blanc s'installa entre les deux matrosciens. Mal à l'aise, Skye essaya de trouver un sujet pour relancer la conversation mais Jens la devança. Il lui proposa de manger un bout et l'estomac de Skye se mit à répondre violemment. Son supérieur souleva la toile de la tente et l'invita à sortir de la tente

En tant que soldat de bas étage, la jeune femme n'était jamais entrée dans un tel lieu. Quitter la tente était un soulagement pour elle. La matroscienne se sentait oppressée dans un tel lieu. Elle venait de passer plus de 5 mois dans la nature et se retrouver enfermée était désormais insupportable.

Skye haussa des épaules et s'avança un peu.  Elle était très lasse et fatiguée. Son ventre criait famine mais en pensant à ça, le remord l’étouffa. Elle ne pouvait pas se restaurer sans savoir ce qu'il advenait de Chil. Et autant dire qu'elle n'avait guère confiance en Jens.

Après tout, elle ne le connaissait pas vraiment. Ils s'étaient vus plus d'une fois à Matroos, dans le Quartier Général de la Milice mais sans devenir de grands amis. Certes, elle le trouvait très charmant et plutôt bel homme mais la réputation de Jens le précédait aussi...

Dans un dernier élan d'énergie, Skye se tourna vers Jens, planta son regard dans le sien et décréta :

" Laissez moi voir Chil. Laissez moi m'assurer qu'elle est bien traitée. Je vous demande cette faveur pour ce soir mon capitaine."

Elle tenta le tout pour le tout. Si besoin, elle lui rappellerait qu'il l'avait abandonné sur cette île.



avatar
Peuplade

On m'appelle Jörd Hræsvelg


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Les Cimes Hérisées _ Early Dawn
MON AGE : 25 ans
Féminin
MESSAGES : 131
AGE : 32
INSCRIT LE : 11/07/2012
PSEUDO HABITUEL : /
Joyaux : 105
http://www.ile-joyaux.com/t868-dualite-aventureuse-jord http://www.ile-joyaux.com/t859-jord-hraesvelg
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Mar 4 Mar 2014 - 5:53

Jörd écouta les nouvelles rapportées par Chilali. Elle se doutait que les villages du Sud étaient les plus explosés aux attaques et donc les plus inquiets. Ceux du Nord se trouvaient loin du champ de bataille bien que le premier point d'arrivée des étrangers soit la péninsule de Théus. Son propre village n'était pas encore sous le feu de l'ennemi, ce qui soulagea l'erfeydienne. Quant à la discorde entre clans... Jörd lâcha un soupir, ces dissenssions pouvaient se révéler un gros désavantage pour ses compatriotes. Si les matrosciens découvraient et utilisaient cette faille, cela n'annonçait rien de bon.

Apparemment, la nature méfiante des erfeydiens avait lié leur langue en présence de Skye, sage décision même si cela empêchait Jörd de prendre toute l'envergure de la situation.

- Les combats n'ont pas dû aider à rendre Skye sympathique aux yeux des erfeydiens.

Vu l'armement des matrosciens, armement que la guerrière ne parvenait pas à comprendre, les pertes avaient dûes être nombreuses côté îliens en dépit de leur maîtrise de l'ithylium. Si seulement elle parvenait à ramener une de ces armes aux siens, ils pourraient l'étudier pour en apprendre davantage. Jörd jeta un coup d'oeil aux soldats qui les entouraient. Ils devaient se questionner sur la teneur de leur conversation car à part Jens, peu d'entre eux comprenait l'erfeydien. Puis elle reporta son attention sur son interlocutrice à la mention d'une promesse.

- Le hasard fait bien les choses, à moins que le Gardien n'ait mis son grain de sel en faisant croiser nos routes car j'ai l'impression qu'il a des plans pour ces envahisseurs. De quelle promesse parles-tu? Jörd faisait sa curieuse mais vu la situation autant avoir le plus de renseignements possibles. D'ailleurs, Skye, quel genre de personne est-ce ?

Sera-elle de la même trempe que son geolier ? Quel aura été l'impact de son "séjour" sur l'île ? De nombreuses interrogations venaient à l'esprit de Jörd concernant lal dénommée Skye.


Guide des Erfeydes
avatar
Peuplade

On m'appelle Chilali Kohanakishi


Infos Personnage
RANG: ancienne éclaireuse devenue... déserteuse ?
VILLE & APPARTENANCE :  Hrim [sud-est] ; Clan Kohanakishi
MON AGE :  20 ans
Féminin
MESSAGES : 858
AGE : 39
INSCRIT LE : 14/03/2012
PSEUDO HABITUEL : Alyaa
Joyaux : 270
http://www.ile-joyaux.com/t593-empreintes-dans-la-neige-le-temps-s-estompe-reflets-d-argent http://www.ile-joyaux.com/t568-chil-tombe-le-masque
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Mar 4 Mar 2014 - 6:58

« Skye est quelqu'un de bien », commença Chil.

Il était important pour elle d'entamer sa réponse par ce simple fait parce qu'elle estimait que la jeune Matroscienne valait un bon Erfeydien. Même si elle ne l'exprimerait pas en ces termes pour ne choquer personne.

« Elle a appris beaucoup de notre île et même si elle ne l'avoue qu'à demi-mot, je crois qu'il y a des choses qui lui plaise, ici. Et puis nous sommes devenues amies. Je ne sais pas ce que le Gardien avait en tête lorsqu'il me l'a confiée mais c'est un fait. Et je suis sûre également qu'il a des plans bien précis pour les Matrosciens. »

Machinalement, Chil promena son regard sur les soldats qui les gardaient, se demandant ce qu'ils penseraient, eux, lorsque Skye viendrait les libérer.

« Bref », fit-elle en reportant son regard sur Jörd, « elle a promis de me sortir de là. Et j'ai confiance en elle. »
avatar
Milice

On m'appelle Jens von Schroeder


Infos Personnage
RANG: Déserteur de la milice, ancien capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Errande ; fils de bourgeois
MON AGE : 32 ans
Masculin
MESSAGES : 735
AGE : 27
INSCRIT LE : 02/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Jezibaba
Joyaux : 1434
http://www.ile-joyaux.com/t554-jens-von-schroeder-ou-le-mythe-d-icare http://www.ile-joyaux.com/t368-jens-von-schroeder
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Mar 4 Mar 2014 - 13:47

La milicienne avait accédé à sa requête, surprenant légèrement l'officier venant d'une recrue réputée pour avoir toujours eu du mal à faire ce qu'on lui demandait.
Cela faisait tellement longtemps qu'il dirigeait des hommes qu'il n'en voyait que trop peu trouver à redire ou prendre des initiatives, ils étaient alors tous devenus fades et insignifiants à ses yeux, juste des ombres qu'il pouvait contrôler parce-qu'on lui avait accordé quelques médailles, et avec lesquelles il ne communiquait qu'avec un vocabulaire exclusivement militaire. Cela ne l'avait jamais empêché d'être indulgent à leur égard, mais rendait toute communication plus sèche et moins spontanée.
Lorsqu'il avait pu apercevoir cette femme sur les terrains d'entraînement, contredire ses supérieurs et remettre en cause leur autorité, il lui fut aisé de la reconnaître parmi les siens lorsqu'il la croisait, même sans l'avoir sous ses ordres avant ce fameux jour. Son tempérament explosif et sa détermination avaient souvent intrigué l'errandais qui s'était plusieurs fois surpris à sourire en la voyant remettre à leur place quelques gradés qui avaient pensé bon d'abuser de leur autorité.

De retour dans l'ambiance glaciale de la grotte, Jens frissonna, portant sa main sur son épaule dont la blessure se réveillait sous le froid. Un instant il aurait presqu'oublié s'être aventuré sur cette terre hostile...
Jurant intérieurement contre ce climat, il fut interrompu par Skye qui émettait une demande bien particulière à laquelle il prit quelques secondes pour répondre. Que voulait-elle donc dire à cette boréalienne ? Parlait-elle suffisamment bien leur langage ?
Une pointe de curiosité dans le regard, il hocha la tête avant de désigner l'autochtone du menton en se dirigeant vers elle. Soit, la voir parler avec cette femme l'informerait peut-être davantage sur la relation qu'elle avait établie avec ce peuple.

Lorsqu'ils furent approchés des captives, l'officier demanda aux miliciens en charge de leur garde de s'éloigner, chose qu'ils firent non sans avoir l'air de s'interroger sur ses intentions.
Son regard croisa celui de Jörd. Elle et sa compatriote ne semblaient pas subir le froid comme le faisaient les matrosciens. L'observant un instant, il s'assura que ses hommes ne s'en étaient pas pris à elle alors qu'il avait le dos tourné et ne constata aucun signe d'alerte. Rassuré sur l'intégrité de sa prisonnière, il porta son regard sur cette fameuse Chil qui avait l'air de compter tant pour Skye et fronça les sourcils. Ce masque ne lui plaisait pas, dissimulant toute expression qui aurait pu lui paraître suspecte. Méfiant, il caressa la crosse de son blaster tandis qu'il se concentrait sur ce que disaient les jeunes femmes, à l'affût de mots qui auraient pu lui paraître familiers.



AVATAR ©SKYE ♥

avatar
Milice

On m'appelle Skye Lewis


Infos Personnage
RANG: Chilali, Jens et Jörd
VILLE & APPARTENANCE : Milice - Soldat, Spécialiste en explosif
MON AGE : 26 ans
Féminin
MESSAGES : 359
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/11/2011
PSEUDO HABITUEL : Azaëlle haha
Joyaux : 73
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Dim 9 Mar 2014 - 7:24

Jens marchait d'un pas lent. Terriblement lent. Derrière lui, Skye tripotait nerveusement ses cheveux et mourrait d'envie de le pousser pour qu'il accélère. Heureusement pour elle, Chil n'était pas très long. Ils traversèrent le camps sous l'oeil perplexe des autres miliciens. Certains la regardait avec méfiance, tandis que d'autres la saluait. Parmi les hommes, elle en reconnu un, un certain Elias, ou quelque chose comme ça. Il avait fait parti de la première expédition lui aussi.

Enfin, ils arrivèrent devant Chil et une autre erfeydienne. Les deux femmes étaient en grande conversation mais à leur arrivée, elles se turent immédiatement.

Skye dépassa Jens et avança d'un pas rapide vers son amie. Cette dernière était enchaînée aux cotés de l'autre femme.

« Chil ! Tu avoir rien ?! »

La jeune femme s'approcha de Chil, mis un pied à terre et se retrouva à sa hauteur. Elle sentait les nerfs de Jens se crisper derrière elle mais elle n'y prêta guère attention. Qu'allait-il faire de toute façon ? L'abandonner sur place ? Pouah, elle avait l'habitude à force !

« Je... c'est pas exact tout comme ce que j'ai dis. Dur de sortir de cette .. lieu d'ici. Mais moi aider toi à t'enfuir. C'est une promesse de moi à toi. »

Skye jeta un coup d'oeil rapide à Jörd. Elle ne savait rien d'elle. La jeune rouquine se retourna rapidement vers Jens avec un regard interrogateur.

« Qu'avez-vous appris sur elle ? »



avatar
Peuplade

On m'appelle Chilali Kohanakishi


Infos Personnage
RANG: ancienne éclaireuse devenue... déserteuse ?
VILLE & APPARTENANCE :  Hrim [sud-est] ; Clan Kohanakishi
MON AGE :  20 ans
Féminin
MESSAGES : 858
AGE : 39
INSCRIT LE : 14/03/2012
PSEUDO HABITUEL : Alyaa
Joyaux : 270
http://www.ile-joyaux.com/t593-empreintes-dans-la-neige-le-temps-s-estompe-reflets-d-argent http://www.ile-joyaux.com/t568-chil-tombe-le-masque
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Dim 9 Mar 2014 - 15:20

Chil accusait le coup. Elle avait envisagé la possibilité que sa libération soit difficile, tout dépendait du poids des mots de Skye face à ces compatriotes et le respect qu'ils recevraient en quittant sa bouche. Pourtant, c'était un coup dur. S'échapper, ça voulait dire laisser Skye en arrière et peut-être ne jamais la revoir. Ça voulait dire aussi faire un pas en arrière dans les relations amicales envisageables entre leurs deux peuples. Chil voulait tellement que la guerre soit tuée dans l'œuf. Elle voulait croire que le Gardien lui avait confié Skye exactement dans ce but : préserver son peuple et ses membres, pas uniquement ses croyances et ses terres.

Elle resta silencieuse tandis que la Matroscienne se retournait vers son chef. Secrètement, elle était persuadée que cette question était pour elle. Elle ne parlait pas couramment le matroscien mais pourrait peut-être en comprendre assez pour en tirer des informations utiles. Savoir à quel point ils étaient renseignés sur les atouts des Erfeydiens pouvait tout changer dans leur évasion, à Jörd et elle.
Son cœur s'adoucit d'un coup et un curieux sentiment de paix l'envahit. Skye avait fait ce qu'elle avait pu. Et l'aide qu'elle lui promettait, elle la lui apportait déjà.

Chil se concentra sur le chef qu'elle observait froidement depuis l'abri de son masque. Elle comptait bien saisir chaque mot au vol pour en retirer l'essentiel : leur salut.
avatar
Peuplade

On m'appelle Jörd Hræsvelg


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Les Cimes Hérisées _ Early Dawn
MON AGE : 25 ans
Féminin
MESSAGES : 131
AGE : 32
INSCRIT LE : 11/07/2012
PSEUDO HABITUEL : /
Joyaux : 105
http://www.ile-joyaux.com/t868-dualite-aventureuse-jord http://www.ile-joyaux.com/t859-jord-hraesvelg
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Jeu 13 Mar 2014 - 14:18

Apparemment tout ne se déroulait pas comme Chilali l'avait prévu. Jens et son acolyte Skye venaient de rejoindre les deux prisonnières et, de ce qu'elle en comprit, la réalisation de la promesse était grandement compromise. Jörd en profita pour observer plus longuement cette nouvelle étrangère. Sa crinière rousse lui rappelait sa soeur Sol. Elle espérait qu'elle ne faisait pas partie des guerriers tombés sous le feu de l'ennemi, elle ne savait si les Early étaient descendus ou non.  

Jörd soutint le regard de son interlocutrice matroscienne et comprit que la dernière question la concernait même si elle n'avait pas tout saisi. L'erfeydienne se tourna vers son gêolier pour voir ce qu'il répondrait. En tout cas, pour s'échapper elles pourront compter sur leur ithylium, un élément qu'elle avait gardé secret vis-à-vis du soldat.

- Quoi être après ?

Oui, qu'allait-il advenir des prisonnières maintenant que Jens avait retrouvé sa Skye ? Jörd décida de prendre son mal en patience tout en réfléchissant aux possibilités d'évasion et en observant discrètement les alentours.


Guide des Erfeydes
avatar
Milice

On m'appelle Jens von Schroeder


Infos Personnage
RANG: Déserteur de la milice, ancien capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Errande ; fils de bourgeois
MON AGE : 32 ans
Masculin
MESSAGES : 735
AGE : 27
INSCRIT LE : 02/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Jezibaba
Joyaux : 1434
http://www.ile-joyaux.com/t554-jens-von-schroeder-ou-le-mythe-d-icare http://www.ile-joyaux.com/t368-jens-von-schroeder
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Mar 25 Mar 2014 - 6:53

Dès lors qu'ils eurent rejoint les prisonnières Boréaliennes, Jens se sentit comme un souvenir aux yeux de Skye qui s'était empressée de s'approcher de cette Chil. Fronçant davantage les sourcils, il s'inquiéta un instant de la loyauté de la milicienne et se demanda si ces autochtones ne l'avaient pas ralliée à leur cause. Mais étrangement, ce ne fut pas de l'imaginer trahir Matroos même dont il se souciait, mais plutôt des conséquences d'un tel acte et des représailles que lui réserverait la justice matroscienne.

Elle semblait relativement bien manier la langue boréale et l'officier concentra toute son attention sur ses paroles, tentant d'en comprendre le sens tout en s'efforçant de décerner une quelconque émotion derrière le masque  de son interlocutrice qu'il fixait intensément. Celle-ci ne lui plaisait définitivement pas, et ses doigts caressant lourdement la crosse de son blaster en toute inconscience mettaient en avant toute la méfiance qu'il éprouvait envers elle. La question de Skye le fit se raidir brusquement. Comment pouvait-elle espérer qu'il lui ferait part de telles informations alors qu'elle était à même de pouvoir les communiquer aux prisonnières ?

- Ces informations ne vous concernent pas.  Répondit-il sèchement.

Ce n'était pas Matroos qu'il craignait de voir trahie mais bien lui-même. Malgré ses efforts considérables pour lui permettre de retrouver  les siens, il la voyait plus proche de l'autochtone que de lui, reléguant tout ce qu'il avait pu lui exprimer plus tôt au statut de souvenir. Mais alors qu'il s'apprêtait à tourner les talons en ordonnant à Skye de quitter cette femme, Jörd s'adressa à lui. Le capitaine ne répondit pas immédiatement, prenant le temps d'observer chacune des trois femmes en tentant de trouver une réponse. Après ? La logique voudrait que Skye soit mise aux arrêts et entendue tandis que Chil trouverait sa geôle, voisine de celle de Jörd. Son regard s'arrêta dans celui de cette dernière qu'il avait promis de libérer une fois Skye retrouvée. Elle avait fait sa part du marché, il revenait donc à l'officier de lui rendre la pareille.

- On rentre.

Se retournant, il commença à s'éloigner des captives. Sa promesse, il la respecterait, mais nul autre que Jörd n'avait à le savoir. S'arrêtant un instant sans se retourner, il appela la milicienne.

- Soldat Lewis, vous avez suffisamment vu votre amie. Il est temps de prendre congé.

Son ton laissait entendre qu'il était inutile de négocier. Jens ordonna à deux miliciens de retourner surveiller les captives. Rejoignant la sortie de la grotte, il salua brièvement les deux hommes en poste et balaya le paysage des yeux. Encore quelques heures et ils reprendraient la route vers Mirjak.

Spoiler:
 



AVATAR ©SKYE ♥

avatar
Milice

On m'appelle Skye Lewis


Infos Personnage
RANG: Chilali, Jens et Jörd
VILLE & APPARTENANCE : Milice - Soldat, Spécialiste en explosif
MON AGE : 26 ans
Féminin
MESSAGES : 359
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/11/2011
PSEUDO HABITUEL : Azaëlle haha
Joyaux : 73
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Mar 25 Mar 2014 - 11:00

Chilali ne répondit rien mais elle su au fond d'elle que l'erfeydienne ne lui en voulait pas. Rassurée, Skye attendit la réponse de Jens et fut légèrement surprise. Le ton de l'officier avait changé, tout comme son humeur. Plus froid, plus renfermé et surtout plus méfiant. Il serrait tout doucement son blaster et en jetant un œil à Chil, Skye remarqua que cette dernière l'avait aussi vu.

Enfin, Jens ordonna de rentrer et avec une légère hésitation la rouquine tourna les talons. Elle fit un pas, puis se retourna et lança rapidement à Chil :

«  Pas dormir. Moi revenir dans le sombre. »

Pas très sûre de sa phrase, elle espérait néanmoins que son acolyte avait saisi le principal. Il était hors de question pour Skye d'abandonner son amie, et elle comptait bien la faire sortir de là dans la nuit tombée. Le seul souci était, pour l'heure, de s'occuper de Jens.

Deux miliciens prirent position autour des prisonnières. Ils paraissaient las et transit de froid. Pour l'heure, Skye était bien heureuse des vêtements fournis par le village de Pleyrion. Ce n'était peut-être pas très élégant, et elle ne sentait pas forcément bon, mais au moins, ils tenaient chaud et protégeaient du vent.

« Mon Capitaine ! Que vas t-il advenir d'elles d'eux ? Et de l'autre captive ? »

Certes, quelques secondes plus tôt, il lui avait annoncé ne pas vouloir partager ces informations avec elle, mais c'était mal connaître Skye de croire qu'elle s'arrêterait là. Non contente d'avoir dû laisser son amie sur place, elle espérait vivement en apprendre davantage sur la prénommée Jörd.

La milicienne se devait de libérer la seconde erfeydienne. Nul doute que Chil ne voudrait pas la laisser sur place non plus.

Pour l'heure, il était temps de rentrer se repose un peu... ou du moins, c'est ce qu'elle allait laisser supposer.



avatar
Peuplade

On m'appelle Chilali Kohanakishi


Infos Personnage
RANG: ancienne éclaireuse devenue... déserteuse ?
VILLE & APPARTENANCE :  Hrim [sud-est] ; Clan Kohanakishi
MON AGE :  20 ans
Féminin
MESSAGES : 858
AGE : 39
INSCRIT LE : 14/03/2012
PSEUDO HABITUEL : Alyaa
Joyaux : 270
http://www.ile-joyaux.com/t593-empreintes-dans-la-neige-le-temps-s-estompe-reflets-d-argent http://www.ile-joyaux.com/t568-chil-tombe-le-masque
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Ven 28 Mar 2014 - 15:53

Chil se résigna aussitôt qu'elle vit la main du chef sur son arme. Cet homme-là était bien trop prudent.

« Pas très bavard, celui-là », maugréa-t-elle.

Pourtant, elle n'était pas inquiète. Une fois de plus, Skye lui prouvait qu'elle ne mettait pas de côté leur amitié, même après avoir retrouvé les siens.
Bien. Elle ne dormirait pas. Mieux, elle se préparerait.
Elle jeta un regard vif sur leurs gardes. Les pauvres se frictionnaient les mains et tapaient leurs pieds à intervalles réguliers. Elle fut tentée, l'espace d'une seconde, de les mépriser. Mais elle se souvenait sans mal le temps qu'il avait fallu à Skye pour se faire à la température. Et encore, Chil n'était pas certaine qu'elle s'y soit complètement habituée, même si elle la supportait bien mieux désormais.
Elle se tourna vers Jörd dont la question avait plané dans l'air glacé sans obtenir de réponse.

« Tu as de l'ithylium, sur toi ? » demanda-t-elle.

Personne ne l'avait fouillée à leur arrivée. Cela signifiait peut-être - sans doute - que les Matrosciens n'avaient rien découvert. S'ils avaient su, d'une manière ou d'une autre, l'usage que pouvait en faire les Erfeydiens, nul doute qu'ils lui auraient confisqué le sien. Or, ils n'avaient même pas cherché. Jörd avait dû restée très discrète sur la question et Chil, toujours prompt à voir la grandeur du Gardien en chaque individu, en ressentit une sorte de fierté. Elle plaça automatiquement sa codétenue dans la catégorie des gens fiables.
avatar
Peuplade

On m'appelle Jörd Hræsvelg


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Les Cimes Hérisées _ Early Dawn
MON AGE : 25 ans
Féminin
MESSAGES : 131
AGE : 32
INSCRIT LE : 11/07/2012
PSEUDO HABITUEL : /
Joyaux : 105
http://www.ile-joyaux.com/t868-dualite-aventureuse-jord http://www.ile-joyaux.com/t859-jord-hraesvelg
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Dim 30 Mar 2014 - 6:58

La réponse que lui fournit Jens ne fut guère explicite et Jörd n'était pas sûre d'avoir bien saisi.

- Oh non il n'est pas bavard du tout. Il se limite au stricte minimum, comme s'il avait peur d'en dire trop, répondit-elle à la remarque de Chilali.

Disons qu'elle pouvait comprendre la prudence affichée par l'étranger, mais le doute commençait à s’immiscer dans l'esprit de l'erfeydienne quant au respect du pacte qu'elle avait scellé avec le matroscien. S'il s'avisait de la trahir, Jörd se ferait un plaisir de lui rappeler ce que pouvait coûter le non respect d'un engagement. Alors que leurs interlocuteurs s'en allaient, sa compatriote lui posa une question essentielle, l'ityhylium. Un fin sourire éclaira le visage de la guerrière.

- Oui, j'ai toujours ma réserve. Je me suis bien gardée de leur en parler, cela reste notre botte secrète face à leurs armes.

Jörd confirma verbalement sans pour autant indiquer sa réserve pour éviter d'attirer l'attention des gardes. Non, laisser les envahisseurs dans l'expectative de la source de leur magie était leur meilleure carte à jouer. Jörd regarda Jens retourner avec Skye dans leur tente. La soirée avançait et la nuit ne tarderait pas à tomber. Une occasion que pourrait exploiter les deux prisonnières puisque leurs accords ne semblaient pas se dérouler comme prévus. Mais d'abord continuer à endormir la méfiance des soldats matrosciens en jouant la prisonnière modèle.


Guide des Erfeydes
avatar
Milice

On m'appelle Skye Lewis


Infos Personnage
RANG: Chilali, Jens et Jörd
VILLE & APPARTENANCE : Milice - Soldat, Spécialiste en explosif
MON AGE : 26 ans
Féminin
MESSAGES : 359
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/11/2011
PSEUDO HABITUEL : Azaëlle haha
Joyaux : 73
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Dim 30 Mar 2014 - 8:23

La nuit battait son plein et un léger courant d'air entra dans la tente de la milicienne. Les yeux grand ouverts, il étaient fixés sur un point imaginaire devant elle. Dans son esprit, une multitude de questions l'assenait. Son cœur cognait contre sa poitrine, manqua de lui couper le souffle par moment.

Au fond de sa couchette, elle avait pleuré en silence. Pleuré pour la décision qu'elle avait prise. Pleuré pour sa patrie, sa famille et sa Matroos bien-aimée qu'elle ne reverrait sans doute jamais. Mais sa décision était prise, et aussi têtue qu'un triqueballe, elle savait qu'elle ne reviendrait pas dessus.

Après des mois dans ce pays froid et blanc, son cœur avait chaviré pour lui. Cette neige qu'elle détestait tant au début lui plaisait désormais, et elle avait même fini par s'accoutumer à la froideur du temps. Mais plus que ça, c'était le peuple présent qui l'avait convaincu, et surtout son amie Chilali. Cette femme étrange était devenue en peu de temps un être proche de Skye. Cette dernière appréciait son caractère, sa joie de vivre et sa dévotion. Seul son masque la laissait perplexe. En 5 mois, elle n'avait jamais pu voir son visage, et elle n'avait jamais osé la questionner la dessus. Mais après tout, il était peut-être temps désormais.

Skye poussa un long soupir et brisa le silence de la nuit. Elle se releva doucement et s'assit sur sa couchette. Elle repoussa les couvertures et mit sa tête entre ses mains. La rouquine respira bruyamment et longuement.

« Mais dans quel merdier t'es tu fourré une fois de plus ma chère Skye ? Tu pourrais simplement rentrer chez toi, revoir ta famille, tes amis. Tu serais enfin gradé et tu aurai même les félicitations du Gouverneur.... Qu'est-ce qui tourne pas rond chez toi ? »

Cette voix, encore cette voix. Elle n'avait cessé de la poursuivre tout au long de la nuit tandis qu'elle se confortait dans sa décision. Rester vivre ici c'était se privé de toutes les ressources matrosciennes : plus d'énergie, de bain chaud à volonté, d'armes de pointes, d 'explosifs qu'elle chérissait tant... et surtout, rien ne lui assurait qu'elle pourrait rester vivre dans ce pays. Mais trahir Matroos une fois, c'était un allé simple pour la Prison de la Brûme.
Sa décision changerait le cours de sa vie, sans aucun doute.

Skye se leva et enfila ses bottes, son bonnet, ses gants et fit le tour de la tente. Il n'y avait aucune arme, même pas un seul couteau. Dépitée, elle soupira une nouvelle fois puis ferma les yeux.

« Il est temps. »

Enfin, la jeune femme sortie doucement. Elle jeta un regard aux alentours, puis s'étant assurée qu'il n'y avait personne, elle sortie d'un pas vif et sûr. Au détour d'une tente, elle s'arrêta et laissa passer deux miliciens en pleine conversation. Ils ne la virent pas, et elle continua son chemin, toujours aussi vigileante. Heureusement pour elle, le camps était petit et les prisonnières étaient placées dans un coin isolé. Lorsqu'elle arriva enfin devant les deux erfeydiennes, elle s'approcha doucement de Chil :

« Pas de bruit ! »

Elle s'occupa ensuite de dénouer les mains ligotées de la jeune femme. Les nœuds étaient serrés et Skye dû retirer ses gants pour plus d'agilité. Elle passa de longues minutes, s'énervant dessus et perdant patience, puis enfin, le nœud se défi.

Les mains libres, Chil se précipita vers Jörd et en fit de même. Quand à Skye, elle surveilla les alentours, le cœur battant. En traversant le camps, sa décision avait finalement changé.

Elle comptait libérer les deux erfeydiennes puis rester parmi les siens. Elle n'avait pas de place dans ce peuple et elle ne voulait pas que Chil se parjure pour autant. Il valait mieux qu'elle reste ici, à subir les conséquences de ses actes. Jens serait sans aucun doute furieux mais avec elle ferait peser la balance en le culpabilisant de l'avoir abandonné. Quelques larmes à verser, et une mine déconfis, rien de bien trop compliqué.

Enfin, Jörd fut libérer et Skye se tourna vers Chilali :

« Partez ! Vite, moi les retenir ! »

Son acolyte lui lança un regard d'incompréhension mais skye se contenta de lui sourire.

Tout était parfait. Tout aurait dû être parfait. Mais Vama en avait décidé autrement.



avatar
Milice

On m'appelle Jens von Schroeder


Infos Personnage
RANG: Déserteur de la milice, ancien capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Errande ; fils de bourgeois
MON AGE : 32 ans
Masculin
MESSAGES : 735
AGE : 27
INSCRIT LE : 02/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Jezibaba
Joyaux : 1434
http://www.ile-joyaux.com/t554-jens-von-schroeder-ou-le-mythe-d-icare http://www.ile-joyaux.com/t368-jens-von-schroeder
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Lun 31 Mar 2014 - 8:58

Assis à quelques mètres devant l'entrée de la grotte, Jens observait la plaine enneigée éclairée par une lumière bleue qui s'étendait en contrebas. L'astre du jour allait se lever dans quelques heures seulement et il n'était pas parvenu à fermer l’œil une seule seconde. Le fait d'avoir cédé sa tente au soldat Lewis pour la nuit d'y était pour rien, la faute allait plutôt à son esprit trop assailli de questions et de doutes qui n'avaient pas changé depuis ses derniers échanges avec Skye ou bien ceux avec Jörd. La présence matroscienne était-elle légitime en terre boréale ? Parviendrait-il à se battre contre ces autochtones semblant dotés de pouvoirs accordés par leur divinité, plus présente pour les siens que la grande Vama qu'il n'a jamais vue accorder de signe à ses ouailles ?

Un soldat arriva à sa hauteur, se proposant de prendre la dernière garde. Sans un mot, il lui adressa un simple signe de tête et se leva. Peut-être ferait-il mieux de tenter une dernière fois de fermer les yeux...
Arrivé dans la grotte, il la balaya du regard et plissa les yeux en direction des captives. Au lieu de deux silhouettes, il en distinguait trois, et tous les hommes qu'il avait réquisitionnés avaient déjà été recensés. Les remuant doucement avec le pied pour les réveiller, il se dirigea silencieusement vers la scène qu'il redoutait tant de voir se produire. Ainsi donc elle avait choisi son camp.

- Soldat Lewis, vous me décevez énormément. Le blaster pointé vers elle, il se tenait droit devant et plongeait un regard accusateur dans celui de la milicienne. À côté de lui arrivèrent trois soldats qui tinrent Jörd et Chil en joue. Levez vos mains en l'air et dites-leur de faire de même. J'aimerais autant éviter le bain de sang.



AVATAR ©SKYE ♥

avatar
Peuplade

On m'appelle Chilali Kohanakishi


Infos Personnage
RANG: ancienne éclaireuse devenue... déserteuse ?
VILLE & APPARTENANCE :  Hrim [sud-est] ; Clan Kohanakishi
MON AGE :  20 ans
Féminin
MESSAGES : 858
AGE : 39
INSCRIT LE : 14/03/2012
PSEUDO HABITUEL : Alyaa
Joyaux : 270
http://www.ile-joyaux.com/t593-empreintes-dans-la-neige-le-temps-s-estompe-reflets-d-argent http://www.ile-joyaux.com/t568-chil-tombe-le-masque
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Lun 31 Mar 2014 - 14:33

Chil regarda Skye avec un mélange de confusion et de tristesse. Alors c’est ainsi qu’elles allaient se séparer ? Au fond d’elle, la jeune Erfeydienne avait toujours su que ce jour arriverait ; elle n’avait simplement jamais pu admettre que ça se passerait de cette façon. Inconsciemment, elle avait écarté la possibilité que Skye reste avec les siens. Pourtant, cela n’avait rien d’étonnant. Elle, aurait-elle abandonné son pays pour suivre Skye si les circonstances avaient été différentes ? Elle ne le saurait jamais. Ce qu’elle savait, à cet instant précis, c’est qu’elle perdait une amie pour toujours. Jamais elle ne la reverrait.
Elle réduisit la distance et posa une main ferme sur celle de la jeune femme.

« Amies de à vie », dit-elle dans son meilleur Matroscien.

Prononcer ces mots dans la langue de Skye revêtait une grande valeur à ses yeux et elle savait que Skye comprendrait. Il y avait là tout le respect qu’elle avait pour elle. Puis elle se frappa la poitrine de son poing fermé. Un salut de guerrière à une autre guerrière. D’égale à égale.
Enfin elle recula. Mais au moment où les deux Erfeydiennes s’apprêtaient à partir, le chef de camp apparu. Il interpella Skye et bien que Chil ne maîtrisât pas la langue, il ne lui fut pas difficile de comprendre son discours. En outre, ils voulaient voir leurs mains et le mot sang, à la queue des autres, ne présageait rien de bon.
Chil jeta un rapide coup d’œil à Jörd et aussitôt, son esprit se tendit vers la petite fiole d’ithylium fixé à la doublure de son manteau. La seconde suivante, la grotte s’effondra. Du moins, c’est ce qu'un regard non exercé aurait pu voir.
De la glace, semblant surgir du plafond, descendit en énormes stalactites pour former un barrage curieusement entrelacé de racines gelées. Telles les barreaux d’une cage, elles séparèrent momentanément les trois jeunes femmes du reste des Matrosciens. Par réflexe, Chil avait protégé Skye, la coupant de ses pairs - ceux-là même qu'elle avaient abusé en venant les libérer, réalisa l'éclaireuse.

Concentrée sur son affaire, elle ne vit pas tout de suite les mouvements de Jörd à ses côtés.
avatar
Peuplade

On m'appelle Jörd Hræsvelg


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Les Cimes Hérisées _ Early Dawn
MON AGE : 25 ans
Féminin
MESSAGES : 131
AGE : 32
INSCRIT LE : 11/07/2012
PSEUDO HABITUEL : /
Joyaux : 105
http://www.ile-joyaux.com/t868-dualite-aventureuse-jord http://www.ile-joyaux.com/t859-jord-hraesvelg
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Jeu 3 Avr 2014 - 12:59

Pourquoi a-t-il fallu qu'il se réveille ? Jörd avait été agréablement surprise de voir Skye revenir au coeur de la nuit pour les libérer. Elle voyait enfin l'issue de sa captivité, pourtant elle ne savait que penser de la décision de la matroscien de couvrir leurs arrières. Certes c'était courageux de sa part, mais devoir sa liberté à une étrangère lui restait un peu en travers de la gorge. Elle aurait ressenti la même chose si Jens avait respecté sa promesse. L'erfeydienne observa l'échange entre Skye et Chilali jusqu'à ce qu'il vienne chambouler tout.

Jörd se figea devant leurs armes, mais rapidement elle se ressaisit en joignant son pouvoir à celui de sa compatriote. Car, leurs adversaires se trouvaient sur le chemin de la sortie ... Puisant dans son ithylium, Jörd décida de faire appel à sa pièce maîtresse, un golem de petite taille mais qui accaparera l'attention de Jens et ses acolytes et qui présente l'avantage de résister dans une certaine mesure aux armes. Si seulement sa soeur était là....

Alors qu'elle voulait ajouter une nouvelle contrainte pour ses ennemis, créer une barrière minérale, la petite quantité qu'elle préleva ne réagit pas comme attendu. Mais concentrée sur son golem, elle ne prit pas le temps de se poser plus de questions.

- Il faut les dégager du passage.


Guide des Erfeydes
avatar
Milice

On m'appelle Skye Lewis


Infos Personnage
RANG: Chilali, Jens et Jörd
VILLE & APPARTENANCE : Milice - Soldat, Spécialiste en explosif
MON AGE : 26 ans
Féminin
MESSAGES : 359
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/11/2011
PSEUDO HABITUEL : Azaëlle haha
Joyaux : 73
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Jeu 3 Avr 2014 - 16:05

Les mots prononcés par Chil lui réchauffa le cœur. Dans sa langue natale, ils n'avaient pas la même impacte. Mais concentrée sur ces adieux déchirants, Skye mit quelque secondes à réaliser que Jens l'avait suivit. Son cœur manqua un battement et sa respiration se coupa.

Tout son plan était tombé à l'eau. Il était trop tard. Chil et Jörd ne reverrait jamais leurs confrères et le déshonneur l'attendait elle. La honte sur sa famille, sa patrie et sa personne. Mais au lieu de paniquer, un profond calme envahi la jeune femme. Il était trop tard. Désormais, il ne lui restait qu'à fuir avec Chil et espérer que ce pays l'adopterait.

Les paroles dures et froides de Jens glissa sur elle sans aucun impact. Après tout, il ne faisait que son devoir. Un soldat était éduqué pour écouter les ordres sans discuter. Que serait un officier sans cela ? Un homme libre... comme elle l'était désormais. Au fond d'elle, Skye s'émancipa de ce pays qu'elle appelait Matroos. Qu'elle appelait Maison.

La suite des événements la conforta dans cette idée. Elle avait déjà vue son acolyte à l’œuvre mais c'était toujours aussi impressionnant à chaque fois. Chil la protégea à temps des blocs de glaces qui descendaient de la grotte glaciale. De son coté, Jörd repoussa ses ennemis.

Les miliciens criaient ci et là des ordres à tue-tête. Par expérience, Skye savait que Jens allait ordonner le regroupement. Il allait sans nulle doute appeler toute la force milicienne au même endroit, laissant le reste du campement dégagé.

Le cerveau en ébullition, Skye aperçût devant elle un blaster milicien. Elle plongea en avant, attrapa l'arme et senti la force la submerger. Un soldat sans arme était inutile. Du moins pour elle. La formation de Skye avait été optimisé dans le but de devenir une experte en explosif. Pour cela, les armes n'avaient aucun secret pour elle. Pendant ces 5 mois de captivités, elle s'était sentie nue sans armement technologique à ses cotés.

Enfin, tandis que Chil et Jörd déchaînaient leurs pouvoirs secrets, Skye s'apprêtait à riposter. Mais elle fit une chose qui la bouleversa soudainement. Un milicien pointa son blaster vers Chil et de justesse, la rouquine tira sur lui et le toucha du premier coup. Le tuant par la même occasion.

« Un soldat peut changer d'armure mais pas de cœur. » N'avait-elle pas lu, un jour, cette phrase dans un livre ? A cet instant, elle prit un tout autre sens. Skye avait tiré sur un frère, un compatriote, un matroscien. Elle regarda avec horreur l'arme qu'elle tenait dans les mains et pour la première fois de sa vie, elle ne le regarda pas en tant qu'ami.

Mais l'heure n'était pas aux sentiments. Devant elle, une lutte entre pouvoir matrosciens et erfeydiens prenait place. Mais l'issue du combat paraissait déjà déterminé.



avatar
Milice

On m'appelle Jens von Schroeder


Infos Personnage
RANG: Déserteur de la milice, ancien capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Errande ; fils de bourgeois
MON AGE : 32 ans
Masculin
MESSAGES : 735
AGE : 27
INSCRIT LE : 02/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Jezibaba
Joyaux : 1434
http://www.ile-joyaux.com/t554-jens-von-schroeder-ou-le-mythe-d-icare http://www.ile-joyaux.com/t368-jens-von-schroeder
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Jeu 3 Avr 2014 - 16:42

Il n'y avait plus de place pour le doute. À présent que tout ce beau monde se faisait face, il ne fallait plus penser qu'à sauver sa peau. Les deux camps se regardèrent dans le blanc des yeux un instant avant que le plafond de la grotte ne se craquelle, rappelant à Jens ce que Jörd avait fait au sol lors de leur rencontre.

- En arrière !

Tous n'eurent pas l'occasion de répondre à l'ordre du capitaine et l'un des miliciens s'effondra au sol, le crâne fendu par une pierre ensanglantée gisant à côté de lui. Jetant un rapide coup d'œil à la première victime de cet affrontement, Jens balaya du regard les trois jeunes femmes à présent derrière des barreaux de glace. Ou était-ce les miliciens que l'on avait enfermés ? Pas le temps de regarder en arrière, le danger venait d'en face. Une créature rocheuse se forma devant eux, surprenant deux miliciens qui firent feu. Les trois autres continuaient de tenir en joue les boréaliennes et l'un d'eux s'écroula, atteint par un tir de blaster.

- Lewis !

Il n'y avait plus rien à espérer, Skye avait définitivement choisi son camp, Jens devrait s'y résigner. Et dans la situation actuelle, cela en faisait son ennemie. Lentement il leva son fusil vers elle, la fixant à travers la lunette de l'arme, échangeant un dernier regard avec elle. Lui hésita une fraction de seconde, ce qui ne fut pas le cas de la jeune femme qui fit feu, l'atteignant à la cuisse et lui arrachant un hurlement de douleur. Déstabilisé, il bascula en arrière, la douleur lui faisant hurler des ordres guidés par la colère.

- FEU ! SUR LES BORÉALIENNES, FEU À VOLONTÉ !

Les tirs bleus fusèrent vers les cibles indiquées par l'officier. Les pouvoirs de ces autochtones devraient être enrayés une bonne fois pour toutes afin de prendre le dessus sur la situation. Rampant jusqu'à son fusil, Jens se le réappropria et, restant au sol, joignit ses tirs à ceux de ses hommes, ne cherchant plus à savoir qui de Jörd, Chil ou Skye il visait. Il ne tirait plus que sur des menaces.



AVATAR ©SKYE ♥

avatar
Peuplade

On m'appelle Chilali Kohanakishi


Infos Personnage
RANG: ancienne éclaireuse devenue... déserteuse ?
VILLE & APPARTENANCE :  Hrim [sud-est] ; Clan Kohanakishi
MON AGE :  20 ans
Féminin
MESSAGES : 858
AGE : 39
INSCRIT LE : 14/03/2012
PSEUDO HABITUEL : Alyaa
Joyaux : 270
http://www.ile-joyaux.com/t593-empreintes-dans-la-neige-le-temps-s-estompe-reflets-d-argent http://www.ile-joyaux.com/t568-chil-tombe-le-masque
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Sam 5 Avr 2014 - 6:51

Chil n'eut pas le temps de s'émouvoir sur le geste de Skye que les tirs se mirent à pleuvoir autour d'elles. Les colonnes faiblirent et la jeune éclaireuse changea de tactique. La glace s'effrita comme un petit brouillard et se reforma aussitôt en plaques, telles des stèles hautes et fines qui déviaient les tirs ennemis en explosant. Aussitôt, Chil les reformait, semant les tombes de glace entre elles et les Matrosciens. Se faisant, elle tachait de les écarter du mur gauche de la grotte afin de leur ménager un passage jusqu'à la sortie.
Une chaleur brutale enflamma sa cuisse droite mais dans le feu de l'action, Chil ne s'interrompit même pas. C'est à peine si elle distingua une ondulation dans le bleu de son ithylium. En outre, ses murets de glace présentaient un aspect étrangement granuleux et irrégulier, alors que son lien composait habituellement des objets lisses et brillants, presque des miroirs. Un instant distraite par son reflet déformé dans l'une d'elle, Chil dérapa dans la neige et la douleur se réveilla dans sa jambe. Elle baissa les yeux.
Une rapide analyse l'informa que la blessure n'était pas si grave, peu profonde mais suffisamment bien placée pour gêner sa retraite. Affolée, elle jeta toutes ses forces dans son lien et les barrières de glaces se multiplièrent, propageant encore davantage d'éclats verts et cristallins dans l'air à chaque stèle qui volait en éclat.
avatar
Peuplade

On m'appelle Jörd Hræsvelg


Infos Personnage
RANG: (joueurs que votre personnage à renconter en RP)
VILLE & APPARTENANCE : Les Cimes Hérisées _ Early Dawn
MON AGE : 25 ans
Féminin
MESSAGES : 131
AGE : 32
INSCRIT LE : 11/07/2012
PSEUDO HABITUEL : /
Joyaux : 105
http://www.ile-joyaux.com/t868-dualite-aventureuse-jord http://www.ile-joyaux.com/t859-jord-hraesvelg
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Lun 7 Avr 2014 - 11:26

Feu... Feu ?! Les tirs qui suivirent confirmèrent l'intention des soldats matrosciens. La colère saisit Jörd, il avait trahi sa parole... Sur le coup, elle prit une goutte d'ithylium et la jeta vers ses adversaires dans l'intention de provoquer une secousse, pas trop forte pour éviter de recevoir le plafonc de la grotte sur la tête, mais le liquide s'enflamma créant une barrière de feu éphémère, comme si sa colère avait enflammé la goutte. Surprise, elle perdit pendant quelques instants le contrôle du golem qui s'arrêta.

Chilali parvenait à dévier les tirs grâce à ses plaques de glace, parsemant la grotte d'éclats. Skye se battait à leurs côtés, mais l'idéal serait de neutraliser Jens. Alors sur un coup de tête, Jörd se lança à l'assaut. Elle créa un nouveau golem, cherchant à isoler l'officier étranger.

- Couvre-moi, cria-t-elle à Chilali

Jörd tâchait de distraire l'attention avec ses golems et de séparer Jens de ses hommes. Les créatures rocheuses frappaient parfois le sol pour déstabiliser leurs adversaires. Un chemin commença à se dessiner vers la sortie avec toute l'agitation environnante. Parviendra-t-elle à rejoindre Jens ? De toute manière il se trouvait sur sa route, elle ne le laissera s'en sortir comme cela. Il allait payer. Jörd espérait que l'effet de surprise serait de son côté avec tout ce tumulte pour entrer dans la garde du soldat.


Guide des Erfeydes
avatar
Milice

On m'appelle Skye Lewis


Infos Personnage
RANG: Chilali, Jens et Jörd
VILLE & APPARTENANCE : Milice - Soldat, Spécialiste en explosif
MON AGE : 26 ans
Féminin
MESSAGES : 359
AGE : 26
INSCRIT LE : 16/11/2011
PSEUDO HABITUEL : Azaëlle haha
Joyaux : 73
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Mer 9 Avr 2014 - 4:46

A force d'explosion, la grotte se mit à gronder soudainement. Skye leva un regard en l'air et vit les murs se fissurer tout doucement. Alerte, elle voulu expliquer à Chilali et Jörd qu'il fallait vite partir de cette grotte, mais Jens reteint son attention.

L'arme pointée sur elle, elle sût immédiatement qu'il comptait lui tirer dessus. Il était hors de question pour la jeune femme de mourir aujourd'hui, et de la main d'un matroscien. Elle n'avait pas survécu à 5 mois de douleurs pour finir sa vie aussi bêtement. Alors, avec calme et précision, elle leva son blaster à la hauteur de Jens et tira une seule fois. Le remord la submergea deux secondes après mais elle se rappela que c'était lui qui avait pointé sur arme sur elle.

Fort heureusement, elle le blessa juste à la jambe pour l'immobiliser. Il cria ensuite des ordres à tue-tête et la jeune femme se remit en position de combat.

Les tirs miliciens et les projections erfeydiennes se mêlèrent de longues minutes. Puis, un bruit sourd attira l'attention de toute la troupe : la grotte était en train de s’effondrer.

« Il faut partir ! »

Cria Skye à ses deux compères. Ce faisant, elle eut juste le temps de plonger en avant pour éviter un morceau de roche. Une poussière suffocante s'installa dans toute la grotte provoquant un nuage de fumée.
Les yeux plissés pour essayer de distinguer ses adversaires, Skye roula sur le coté et se releva péniblement. La douleur à sa hanche se réveilla et elle senti un liquide chaud s'incruster dans ses vêtements. La plaie avait du se rouvrir dans sa chute.
Jurant pour elle même, Skye s'avança vers Chil et échappa au passage à un tir milicien.

« Chil ? »



avatar
Milice

On m'appelle Jens von Schroeder


Infos Personnage
RANG: Déserteur de la milice, ancien capitaine
VILLE & APPARTENANCE : Errande ; fils de bourgeois
MON AGE : 32 ans
Masculin
MESSAGES : 735
AGE : 27
INSCRIT LE : 02/01/2012
PSEUDO HABITUEL : Jezibaba
Joyaux : 1434
http://www.ile-joyaux.com/t554-jens-von-schroeder-ou-le-mythe-d-icare http://www.ile-joyaux.com/t368-jens-von-schroeder
Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   - Mer 9 Avr 2014 - 9:12

La brume créée par les éclats de glace rendaient l'atmosphère lourde et limitait la précision des tirs miliciens. Les soldats restants n'ayant encore jamais eu affaire à la force mystique des boréaliens devaient laisser leur surprise de côté afin de rester en vie, et accessoirement d'atteindre leurs cibles, chose déjà suffisamment compliquée par le mur de flammes bleues qui les aveugla.

Le capitaine eut à peine le temps de recouvrer la vue qu'il distingua créature tellurique qui avançait dans sa direction. Tirant une fois dessus, il s'aperçut bien vite que la chose ne craignait pas la brûlure de son fusil. Il lui faudrait alors tenter d'en désolidariser chaque partie. Rampant vers la paroi la plus proche, le capitaine traînait difficilement sa jambe qui le ralentissait considérablement et finit par atteindre son but, se redressant en s'appuyant contre la roche. Saisissant son arme par le canon, il menaçait l'effigie de la crosse de son fusil sans trop y croire et jeta un rapide coup d'œil au camp ennemi pour tenter de deviner qui la dirigeait.

Jens croisa un bref instant le regard de Jörd, plus assassin que jamais. La jeune femme avait toutes les raisons du monde de le haïr en cet instant, songea l'officier qui n'avait pas eu l'occasion de tenir sa promesse. Mais que pouvait-il faire à présent ? Elle avait retrouvé l'une des siens et était à présent libre de ses mouvements et dans l'action, aucun moyen de savoir lesquelles de ces offensives étaient siennes, la reléguant alors au rang d'ennemie. Mais il n'y avait pas de temps pour s'attarder en réflexions, le plafond de la grotte commençant à émettre un grondement inquiétant. Levant brièvement les yeux, Jens le vit se craqueler pour finalement pleuvoir sur la zone de combat et n'eut d'autre choix que de plonger à terre pour en éviter les débris.

Le vacarme assourdissant de la pierre s'écrasant sur le sol s'arrêta finalement alors qu'il se retournait pour constater l'étendue des dégâts. Le nuage de poussière se dissipant, l'errandais finit par distinguer un tas de roche d'où provenaient les gémissements de quelques uns de ses hommes, pour les plus chanceux ayant survécu. Quoique, chanceux... Encore fallait-il qu'ils parviennent à se dégager. Voulant serrer la crosse de son fusil, Jens ne sentit aucune sensation au bout de son bras qu'il découvrit écrasé par une pierre anguleuse. Il savait le temps compté pour son membre qui se privait peu à peu de son sang et qui, déjà, avait perdu sa sensibilité. Tendant sa main valide, il voulut la mettre sur l'arme qu'il comptait utiliser comme levier mais fut interrompu par des bruits de pas derrière lui. Se retournant, il se retrouva face aux fuyardes qui avaient désormais le champ libre pour s'échapper de cette grotte qui s'effondrerait sous peu.

Son regard soutenait les leurs. Lui qui avait toujours été réputé pour son sang froid n'avait jamais été aussi calme qu'en cet instant. Ses yeux ne leur exprimaient aucune haine ni rancœur, seulement un soudain sentiment de fatigue et de lassitude qui avaient fini par l'envahir à présent qu'il n'attendait plus que de savoir si ce seraient ces femmes ou les entrailles de la montagne boréalienne qui auraient raison de lui.

EDIT :
 



AVATAR ©SKYE ♥

On m'appelle Contenu sponsorisé

Posté dans Re: « La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir. »   -

Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum